La connaissance comme bien commun

L’Université de Nantes place la question de l’accès aux connaissances au cœur de son projet politique. Le postulat de départ est simple et repose sur la mission fondamentale de l'université au sein de la société. Les connaissances créées à l'université, financées par l'argent public, sont un bien commun et ont vocation à être rendues accessibles librement au plus grand nombre. Cette ouverture de l’accès à la connaissance, que nous faisons déjà nôtre, est inscrite dans les statuts de la future université "Nantes Université", qui verra le jour en janvier 2022.

Une approche globale

La démarche d'ouverture de l'Université de Nantes se décline en plusieurs axes : la science ouverte, l'éducation ouverte, l’innovation ouverte. Cette volonté d'ouverture se traduit aussi dans le fonctionnement même de l'université avec la notion de "gouvernement ouvert".
Illustration en quelques exemples de ces 4 piliers de la démarche d'ouverture portée aujourd'hui par l'Université de Nantes.
 

Science ouverte / Open Science

C'est quoi ?

La science ouverte vise à assurer une large diffusion des publications et des données de la recherche, auprès des pairs et du grand public. Elle repose sur l’accès ouvert aux publications et autant que possible aux données de la recherche.

La science ouverte à l'Université de Nantes

En mai 2021, le conseil d'administration a adopté une délibération rendant obligatoire le dépôt des publications scientifiques dans Hal, plateforme de référence pour le dépôt et la diffusion d'articles scientifiques. L’adoption de cette mesure traduit la volonté de l’université de mettre en accès libre et gratuitement l’ensemble des ressources issues de la recherche scientifique et de l’enseignement (Lire l'article).
La Bibliothèque universitaire est un acteur essentiel de la science ouverte et offre aux chercheurs un dispositif complet d'accompagnement dans cette dynamique.

Éducation ouverte / Open education

C'est quoi ?

Véritable opportunité pour améliorer la qualité de l'enseignement partout dans le monde, l'éducation ouverte vise à rendre accessibles au plus grand nombre les ressources éducatives produites au sein de l'établissement et à proposer des ressources éducatives libres qui peuvent être utilisées et adaptées à titre gratuit.

L'éducation ouverte à l'Université de Nantes

En 2021 et 2022, l'Université de Nantes accueille le congrès mondial sur l'éducation ouverte (Open Global Education), organisé pour la première fois dans un pays francophone.
Depuis 2017, Colin de la Higuera enseignant chercheur à l’Université de Nantes est titulaire d'une chaire Unesco "ressources éducatives libres et intelligence artificielle". Parmi les nombreuses actions de la Chaire, notons sa contribution à la conception d'OpenGame, un jeu sérieux en ligne dont l'objectif est de former les enseignants à l'éducation ouverte.

Innovation ouverte / Open innovation

C'est quoi ?

L'innovation ouverte est un mode d'innovation fondé sur le partage et la collaboration ; les résultats obtenus deviennent un bien accessible et librement exploitable par tous.

L'innovation ouverte à l'Université de Nantes

En 2017, une équipe de chercheurs de l'Université de Nantes, menée par Patrick Le Callet, collabore avec la société Netflix pour développer un nouveau système d’encodage permettant de préserver la qualité d’une vidéo transmise et visionnée sur smartphone. Ce partenariat prend la forme d'un mécénat. Les résultats de cette collaboration, sont mises à disposition et exploitables par d'autres acteurs.
 

Gouvernement ouvert / open government

C'est quoi ?

Aussi connue sous l'expression "démocratie ouverte", le gouvernement ouvert propose une nouvelle manière de gouverner, en encourageant la participation citoyenne et s'engageant dans une plus grande transparence.

Le gouvernement ouvert à l'Université de Nantes

En 2020, la présidente Carine Bernault a souhaité déployer les conditions d'une démocratie active, plus collaborative et participative au sein de l'université. Une mission démocratie universitaire a été créée ; elle a piloté, entre autres, deux consultations internes sur la loi de programmation de la recherche et sur les statuts de la future université.
L'ouverture à tout l'établissement des données clés (relatives aux finances, à la formation, aux RH, à la recherche, au numérique...), regroupées au sein de la plateforme UNDATA, illustre aussi cette volonté de transparence et de partage de données pour mieux piloter l'université.