L'Université de Nantes s'engage contre le harcèlement, sous toutes ses formes. Les propos et les comportements répétés, dégradants ou humiliants, de quelque nature que ce soit, ne sont pas compatibles avec les valeurs de l'établissement et ne peuvent pas être acceptées par la direction, les personnels et les étudiant·e·s.

Si vous pensez être victime ou témoin d'une situation de harcèlement, n'hésitez pas à prendre contact avec la cellule d'information, d'accueil et d’orientation contre le harcèlement à l'Université de Nantes :

ecoute-harcelement@univ-nantes.fr

Quelles sont les missions de la cellule ?

  • Mener des actions de prévention contre le harcèlement sous toutes ses formes.
  • Écouter les victimes et les témoins de harcèlement, et les aider à objectiver la situation.
  • Orienter vers les experts compétents pour assurer le suivi de la situation.
Les membres de la cellule n'assurent pas eux-mêmes le suivi des situations.

Comment se déroule une procédure de signalement ?

  • La victime ou le témoin complète une fiche de signalement et la retourne à ecoute-harcelement@univ-nantes.fr
  • Une coordonnatrice de la cellule reprend contact avec la victime ou le témoin pour échanger et, le cas échéant, fixer un rendez-vous.
  • Au 1er rendez-vous, la victime ou le témoin présente la situation à deux membres de la cellule.
  • Au 2nd rendez-vous, les deux membres de la cellule présentent les droits et recours possibles.

Qui sont les membres de la cellule ?

  • 13 volontaires, personnels et étudiant·e·s, représentatifs de la communauté universitaire.
  • Tous ont été formés à la conduite d'entretiens et sur le cadre juridique du harcèlement.
  • Les membres composent la cellule pour une durée d'1 an renouvelable.
Les personnels membres de la cellule sont présents sur les campus :
  • Centre-Loire (Yohann Allain, Lucie Grillon, Patricia Lemarchand, Véronique Richard et Christelle Simon)
  • Tertre (Isabelle Dudit et Solène Segura)
  • Lombarderie (Claire Flandrin et Anne Le Moing)
  • La Fleuriaye (Cécile Mauboussin et Chantal Rineau).
La coordination de la cellule est assurée par la vice-présidente aux ressources humaines et au dialogue social, la responsable développement qualité de vie au travail et la chargée de mission à l'égalité des femmes et des hommes de l'université.