Cet espace d'information est régulièrement mis à jour pour répondre à vos questions. Un espace d'information est également disponible pour les étudiants.

Le virus circule toujours

Novembre 2022 : la reprise de l'épidémie Covid se confirme en France et n'épargne pas notre établissement. En l'absence de nouvelles consignes nationales, nous vous demandons d'être particulièrement vigilantes et vigilants pour protéger votre santé et celle de vos proches et collègues, notamment les plus fragiles.

  • Des masques sont toujours distribués aux personnels. Vous pouvez continuer à les porter lors des réunions ou lorsque vous êtes plusieurs dans des espaces clos.
  • Lorsque c'est possible, organisez vos réunions en visio.
  • Lavez-vous les mains régulièrement, en utilisant notamment les bornes de solutions désinfectantes.
  • Aérez le plus possible les locaux et pratiquez la distanciation quand cela est possible.

Que faire en cas de symptômes ou si vous êtes cas contact ?
N'hésitez pas à vous faire tester. Vous pouvez informer la médecine du travail si vous êtes une personne fragile ou si votre test est positif.

La médecine des personnel tient enfin à vous rappeler l'efficacité de la vaccination pour lutter contre l'épidémie. Il n'est jamais trop tard pour initier un parcours de vaccination auprès de sa pharmacie de quartier ou d'un professionnel de santé.

Les réponses à vos questions

Organisation des activités de l’établissement

Les missions de l'université se déroulent toutes en présentiel

  • Afin de garantir la continuité pédagogique en présentiel, les missions de l'université, en particulier l'enseignement (y compris les examens) ou l'accueil en bibliothèque, se poursuivent en présentiel dans le strict respect des conditions sanitaires prévues.

Recours au télétravail

  • Seuls les personnels bénéficiant d’une convention peuvent exercer leur activité en télétravail selon les modalités prévues par celle-ci.

Vie professionnelle au quotidien, les réunions

  • Même s'il n'est plus obligatoire sur les campus, le masque reste fortement recommandé pendant les cours ou les réunions.
  • Les réunions en visioconférence restent possibles notamment pour favoriser une meilleure participation des personnels (télétravail, absences liées à la situation sanitaire...).

Déplacements

  • Les déplacements et sorties pédagogiques sont autorisés dans le respect des gestes barrières, sauf restriction particulière liée à la destination.

Temps conviviaux / événements festifs

  • Les moments de convivialité et les événements festifs (pots de départ, pots suite à jury de thèse, cocktails de remise de diplômes, repas collectifs, pauses-café dans les séminaires ou autres réunions) sont à nouveau possibles. Dans ce cadre, les distributeurs automatiques de boissons et de "sucreries" peuvent être maintenus en service. Le respect des gestes barrières et, dans la mesure du possible, la distanciation sociale, doivent cependant toujours être observés.

La restauration

  • Les personnels peuvent reprendre les déjeuners collectifs dans les espaces partagés dédiés en respectant les gestes barrières : respect de la distanciation dans la mesure du possible, lavage et désinfection des mains et des équipements partagés, aération de l'espace le plus possible. Les personnels peuvent cependant continuer à déjeuner à leur poste de travail s'ils le souhaitent.
  • Les structures de restauration collective sont ouvertes selon des modalités applicables à la restauration collective. En savoir plus

Les bibliothèques

  • Les bibliothèques accueillent les étudiants dans la limite de leur capacité d’accueil totale et dans le respect des gestes barrières en vigueur.

Déplacements à l'étranger

  • Le conseil aux voyageurs est à consulter avant chaque départ sur le site du ministère de l'Europe et des affaires étrangères.
  • L'université se réserve le droit d'annuler ces déplacements si la situation se dégrade.
  • Le déplacement doit être validé pour les personnels par le directeur d'unités pour les laboratoires de recherche, le directeur de composante pour les composantes ou la direction générale pour les services universitaires.

FOCUS sur le examens du 1er semestre 2022-2023

Le port du masque n'est pas obligatoire mais fortement recommandé, pour se protéger et protéger les autres. Pensez également à vous laver régulièrement les mains avec une solution hydroalcoolique.

Quelle attitude tenir si vous souffrez d'un virus pendant la période des examens ?

En cas de virus saisonnier (rhume, grippe, gastro... hors Covid-19) :
  • Si votre état de santé vous permet de participer aux examens, présentez-vous et portez le masque autant que possible.
  • Si votre état de santé ne vous permet pas de participer aux examens, adressez dans les meilleurs délais un arrêt maladie à votre service de scolarité pour pouvoir composer lors de la 2nde session.
En cas de Covid-19, que votre état de santé vous permette ou non de participer aux examens :
  • Respectez les règles d'isolement (de 5 à 10 jours en fonction de votre schéma vaccinal).
  • Adressez dans les meilleurs délais un arrêt maladie ou un certificat CPAM à votre service de scolarité pour pouvoir composer lors de la 2nde session. Le certificat CPAM n'est pas automatique : veillez à en faire la demande !
Si vous êtes cas contact et ne ressentez pas de symptômes :

Traitement administratif des justificatifs d'absence

Les étudiantes et étudiants sont tenus de transmettre un justificatif d'absence dans les meilleurs délais. L'université fait appel à la bienveillance des équipes pour prendre en compte les différences de temps de transmission d'un certificat médical (24 à 48h après la visite chez le médecin) et d'un certificat Covid émis par la CPAM (5 à 7 jours actuellement).

Consignes sanitaires

Depuis le 14 mars 2022 :
 

Rappel des règles et mesures barrières

Les gestes barrières suivants doivent être strictement appliqués :

  • Le lavage des mains régulier ou application d’une solution hydro-alcoolique sur les mains.
  • La distanciation est recommandée dès que cela est possible, notamment lors des réunions ou des déjeuners.
  • La ventilation et l’aération naturelle ou mécanique régulière des locaux (portes et/ou fenêtres ouvertes autant que possible, idéalement en permanence si les conditions le permettent et au minimum plusieurs minutes toutes les heures). Lorsque cela est possible,privilégier une ventilation de la pièce par deux points distincts (porte et fenêtre par exemple).

Passe vaccinal et passe sanitaire

  • Le passe vaccinal et le passe sanitaire pour les 12-15 ans est suspendu.

Obligation vaccinale

  • Les soignants restent soumis à l'obligation vaccinale contre la Covid-19. Un arrêté distinct fixe la liste nominative des personnels recevant délégation de la présidente de Nantes Université afin de prendre les décisions de suspension des personnels placés sous leur responsabilité qui ne se conformeraient pas à cette obligation.
  • Sont également soumis à l'obligation vaccinale contre la Covid-19 les usagers amenés à effectuer, durant l'année universitaire, un stage au sein des établissements de santé
L’université encourage fortement la vaccination de tous et toutes auprès des centres de vaccination, des médecins de ville ou des pharmaciens.

Port du masque

  • Le port du masque n'est plus obligatoire en intérieur et en extérieur au sein de l'établissement. Il est cependant fortement recommandé de le porter pendant les cours ou les réunions.
  • Il reste obligatoire au sein des établissements de santé, notamment pour ce qui concerne le service de santé des étudiants et le service de médecine des personnels.
  • Le port du marque reste possible pour les personnels et étudiants qui le souhaitent.
  • L'établissement continuera de mettre à leur disposition des masques chirurgicaux aux personnels qui souhaitent en porter.
  • Les personnels ayant des problèmes de santé ou inquiets ont toujours la possibilité de prendre contact avec la médecine du travail qui pourra leur attribuer des masques FFP2 en cas de nécessité attestée.

Autorisations spéciales d'absence (ASA)

Côté personnels BIATSS

  • Les personnels bénéficient d’une autorisation spéciale d’absence pour la durée strictement nécessaire afin de leur permettre de se faire vacciner contre la Covid-19 ou se faire tester s’ils sont cas-contacts. Cette autorisation spéciale d’absence est accordée au regard de la bonne organisation du service et pourra donner lieu à demande de justificatifs.
     
  • Une autorisation spéciale d'absence est accordée aux personnels qui déclarent des effets secondaires importants après avoir été vaccinés contre la covid-19. L'agent doit transmettre, dans ce cas, une attestation sur l'honneur qu'il n'est pas en mesure de travailler pour ce motif. Cette autorisation spéciale d'absence peut être accordée le jour et le lendemain de la vaccination. Les situations particulières font l'objet d'un examen individualisé.
     
  • Pour faciliter la vaccination des enfants, une autorisation spéciale d’absence est accordée aux agents qui accompagnent leur enfant à leur rendez-vous vaccinal, pendant la durée strictement nécessaire à cette démarche. Cette autorisation spéciale d’absence est accordée au regard de la bonne organisation du service et pourra donner lieu à demande de justificatifs.

Côté enseignantes et enseignants

  • Les autorisations spéciales d'absence sont une modalité d'organisation du temps de travail et ne sont pas des congés légaux permettant la réduction du service statutaire. Ainsi, une ASA accordée à un personnel enseignant n'entraîne pas de réduction de service et il conviendra de rattraper les enseignements. Si le rattrapage n'est pas possible, il y aura donc moins d'heures réalisées par l'enseignant.
     
  • Un personnel enseignant cas positif, qui a un arrêt ou attestation d'isolement de l'assurance maladie, est considéré en arrêt de travail : il ou elle aura donc la réduction de service correspondante et n'a donc pas à rattraper ses cours.

Que faire si... ?

Que faire si je suis cas contact ?

Les personnes cas contact ne sont pas tenues de respecter une période d'isolement.  Néanmoins, elles doivent toujours :

  • Appliquer de manière stricte les mesures barrières, et notamment le port du masque en intérieur et en extérieur au contact d’autres personnes.
  • Limiter leurs contacts, en particulier avec des personnes fragiles.
  • Télétravailler dans la mesure du possible, selon les nécessités de service et avec l'accord de votre responsable.
  • Réaliser un test antigénique ou autotest 2 jours après avoir appris que vous êtes cas contact.

En savoir plus sur les règles d'isolement

Que faire en cas de symptômes évocateurs de la Covid-19 ?

L’entrée sur les sites universitaires n’est pas autorisée aux personnes (étudiants, personnels, visiteurs extérieurs) présentant l’un des signes suivants : perte de goût et/ou de l’odorat.
De la même manière une personne manifestant plusieurs symptômes parmi les signes évocateurs suivants : fièvre, toux, éternuements répétés, mal de gorge, nez qui coule, maux de tête inhabituels, difficulté à respirer, fatigue intense inexpliquée ne doit pas se rendre sur les campus universitaires.

  • Ne venez pas travailler, isolez-vous chez vous
  • Prévenez votre hiérarchie de votre absence
  • Faites un test PCR ou antigénique
  • Suivez les consignes en fonction du résultat

Règles d'isolement

Les nouvelles règles d'isolement prévoient des dispositions spécifiques pour les cas positifs et pour les cas contacts, en fonction du schéma vaccinal. En savoir plus

Si vous êtes placé-e à l’isolement :

  • Prévenez votre hiérarchie de votre absence conformément à l’article L4122-1 du code du travail
  • Connectez-vous à https://declare.ameli.fr qui vous délivrera un certificat d’isolement si vos missions ne sont pas télétravaillables.
  • Si vous n’avez pas de de symptômes, télétravaillez si vos missions le permettent
  • Si vous avez des symptômes, voir la question « En cas de symptômes évocateurs du Covid »

Que faire si l'établissement d'accueil de mon enfant ferme ?

Si votre activité est télétravaillable
  • Vous effectuez votre mission en télétravail.
  • Des ASA garde d'enfant peuvent vous être accordées à titre dérogatoire, sur demande adressée au chef de service pour assurer la garde d'un ou plusieurs enfants habituellement pris en charge par une structure de petite enfance, scolarisé en maternelle ou dans l'enseignement élémentaire, si vous êtes dans l'impossibilité de faire assurer leur garde par un moyen alternatif (conjoint, famille...). Prévenez votre hiérarchie, en joignant une attestation sur l’honneur de l’absence du mode de garde. L'ASA est enregistrée dans le logiciel de gestion du temps et est décomptée du contingent annuel accordé pour la garde d'enfants.
Si votre activité n'est pas télétravaillable et que vous avez un mode de garde
  • Vous pouvez poursuivre votre activité sur site
Si votre activité n'est pas télétravaillable et que vous n'avez pas de mode de garde
  • Prévenez votre hiérarchie, en joignant une attestation sur l’honneur de l’absence du mode de garde
  • Transmettez le justificatif de fermeture temporaire de la classe ou de l’école ou de la crèche fourni par l’ARS, à votre supérieur hiérarchique, qui le fera suivre à la DRHDS
  • Vous êtes placé-e en autorisation spéciale d’absence. L'ASA est enregistrée dans le logiciel de gestion du temps et est décomptée du contingent annuel accordé pour la garde d'enfants.

Que faire si je suis vulnérable ou si je vis avec une personne vulnérable ?

  • Vous êtes identifié·e comme une personne vulnérable, vous pouvez prendre rendez-vous avec le médecin du travail : mppu@univ-nantes.fr. Des aménagements de poste pourront être mis en place si besoin en fonction de vos pathologies et de votre poste de travail. Les personnes vulnérables sont invitées à se faire vacciner et sont prioritaires pour la 3ème dose.
  • Si une personne de votre domicile est identifiée comme vulnérable. Vous pouvez télétravaillez dans les conditions prévues dans votre convention individuelle.  Si vos missions ne sont pas télétravaillables, vous retournez travailler sur site en respectant scrupuleusement les gestes barrières. Si nécessaire, vous pouvez contacter la MPPU : mppu@univ-nantes.fr.

Que faire si j'arrive de l’étranger (pays zone rouge, hors EU)

Prenez rendez-vous avec le médecin du travail pour évoquer les mesures sanitaires et la vaccination : mppu@univ-nantes.fr.

Les personnes venant des pays hors EU peuvent consulter le site diplomatie.gouv et suivre la procédure demandée afin de valider leur pass vaccinal.
Persons coming from countries outside the EU can consult the website diplomatie.gouv and follow the requested procedure in order to validate their vaccination pass