Financer ses études

  • Les étudiants ressortissants de l'Union européenne et des pays candidats bénéficient en général d'une aide financière lorsqu'ils participent à un programme d'échange. Renseignez-vous au bureau des relations internationales de votre université d'origine avant d'arriver à Nantes.
  • Les étudiants hors Union européenne peuvent s'adresser au service culturel de l'ambassade de France de leur pays. Des bourses peuvent leur être attribuées, l'ambassade de France étant seul juge de cette attribution. Informez-vous également sur les aides à la mobilité auprès de votre université d'origine avant d'arriver à Nantes.

Budget prévisionnel pour le premier mois

Etudiants hors programme d'échange

  • Inscription à l'université
    • Licence : 189.10 €
    • Master : 261.10 €
    • Doctorat : 396.10 €
  • Sécurité sociale : 215 €
  • Mutuelle complémentaire : entre 8 € et 40 € par mois
  • Logement (1er mois + caution) : +/- 525€ (résidence universitaire) à 600 € (logement privé)
  • Assurance logement : +/- 60 €  l'année
  • Restaurant universitaire (3,25 €/repas) : +/- 195 €
  • Abonnement mensuel transport (- 26 ans) : 38 €
  • Timbre OFII (pour le titre de séjour) : 58 €
  • Fournitures scolaires (selon filière d'études) : +/-150 €
  • Divers (sorties...) : 100 €
TOTAL : 1540€ à 1900 €

Etudiants en programme d'échange


Les étudiants en échange sont dispensés du paiement des frais d'inscription. Les autres frais sont identiques.

Par mois supplémentaire étudiants hors échange et échange

  • Logement : 150 à 300 €
  • Restaurant universitaire (3,25€/repas) :  250 €
  • Abonnement mensuel transport (- 26 ans) : 38 €
  • Fournitures scolaires (selon filière d'études) : 100 €
  • Divers (sorties...) : +/-100 €
TOTAL: 630 à 900 €

Trouver un job

L'autorisation de travail

Les étudiants internationaux ne peuvent travailler que 884 h dans l'année soit à peu près 20 h par semaine sauf pendant les vacances scolaires où ils peuvent alors travailler à temps plein.

L'autorisation de travail est obligatoire pour les étudiants non communautaires ayant un visa de long séjour, les dossiers sont à retirer à la :

Direction départementale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle

Service de la main d'œuvre étrangère

Tour Bretagne

(arrêt ligne 3 : Bretagne)

44000 Nantes

Tél. : 02 40 12 35 00

 

Horaires d'ouverture: lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30

Ouverture uniquement le matin : le mardi et pendant les vacances scolaires


Vous devez vous munir des documents suivants :

  • Un titre de séjour étudiant en cours de validité. Attention, le récépissé que délivrent certaines préfectures dans l'attente de l'obtention du titre de séjour définitif n'est pas valable pour cette démarche.
  • La carte d'étudiant de l'année universitaire en cours (ne pas oublier le volet certifiant que vous bénéficiez d'une couverture sociale étudiante).
  • Un contrat ou un engagement de travail établi par votre futur employeur comportant les informations suivantes : le type de travail, le lieu où vous allez exercer votre activité, les horaires, la date d'embauche, la durée du contrat, le montant du salaire brut.
  • Un justificatif de domicile (quittance de gaz ou d'électricité, facture de téléphone...).
  • Une enveloppe timbrée libellée à votre nom.
  • Deux photos d'identité.

Votre demande ne doit en aucun cas être envoyée par courrier. Vous devez vous déplacer personnellement et la remettre en mains propres au service concerné afin de répondre à d'éventuelles questions.
L'autorisation provisoire de travail est valable six mois et doit impérativement être renouvelée à la date d'échéance.


Cas particuliers

Les étudiants en médecine, en pharmacie, ainsi que les attachés associés, peuvent être dispensés, sous certaines conditions, de l'autorisation de travail. Ils doivent se renseigner auprès de leur université ou bien auprès du service du personnel de l'hôpital où ils ont l'intention d'exercer leurs fonctions.


Où trouver un job ?

Consultez les annonces du CROUS, qui propose des travaux dans tous les secteurs d'activité, pendant l'année universitaire ou pendant les vacances (garde d'enfants, cours particuliers, ménage...) et aussi au CRIJ.

Ces jobs ne permettent généralement pas d'assurer un revenu régulier, mais peuvent constituer un appoint intéressant.