De quoi est fait le tissu de nos relations ? D’octobre 2021 à avril 2022, la compagnie B R U M E S invite les étudiant·es et les personnels de Nantes Université à détisser les schémas traditionnels de nos sociétés, puis à tisser nos relations autour d’une étoffe collective. Les artistes s’installent sur les campus, dans les bibliothèques, au sein des laboratoires de recherche, et dans les établissements partenaires.
Ateliers d’écriture, construction d’un métier à tisser, séances de tissage collectif, et même création d’un spectacle… Toute l’année, répondez à ces nombreuses invitations artistiques !


Ce qui se fait, se raconte, se crée... 

  • 7 avril 2022, la cie B R U M E S sort de 2 semaines de résidence dédiée à l’écriture du futur spectacle documentaire « En Découdre », à la libre usine.
    Rendez-vous le 24 mai au TU-Nantes pour découvrir cette performance qui retracera les 3 semaines d’immersion artistique et collective à Nantes Université. Save the date !
 
  • 11 mars 2022, les étudiant·es et personnels de la Faculté de Pharmacie ont participé à la troisième et dernière semaine de tissage collectif.
    L’œuvre mesure 6 mètres et le moment est arrivé de la dévoiler pour la première fois.
    Quand la tisserande Marie Linder sort les ciseaux pour détacher l’étoffe du métier à tisser, chacun·e retient son souffle et apporte son aide pour dérouler le long tissu.
    Du haut de l’escalier central du hall de la Faculté, les artistes procède à la tombée de tissage : nous découvrons une œuvre magnifique, tissée pendant 3 semaines par plus de 300 personnes, laissant apparaitre des phrases évoquant nos rêves collectifs, nos désirs, nos peurs,… Applaudissements !
 
  • 4 mars 2022, la deuxième semaine de tissage collectif s’achève à la Faculté des Sciences et des Techniques.
    Placé dans un hall très emprunté par les étudiant·es, le métier à tisser intrigue. Il réunit de nombreux·ses étudiant·es curieux·ses, et devient même le lieu de pause quotidienne pour certain·es. Il se transforme aussi en table ronde lorsque le chercheur Vincent Lostanlen y fait une mini conférence autour d’ « Ada Lovelace, computer tisserande ».
    L’étoffe collective s’agrandit : 4 mètres tissés à la fin de cette deuxième semaine !

 
  • 1er mars 2022, la presse en parle.
    « Dans ma formation en alternance, on a peu d’occasions d’être ensemble. On s’est retrouvé à quatre [autour du métier à tisser], entre deux cours. En plus, c’est très gratifiant : on voit rapidement ce qu’on réalise. » – Una, étudiante en L3 de technologies de l’information et de la communication.
    > Lire l’article complet


 
  • 25 février 2022, les premiers fils et les premiers mots tissés après une semaine passée à la Halle 6 Ouest
    C'est parti ! La grande étoffe collective a commencé à être tissée !
    Depuis lundi, les artistes sont présentes tous les jours à la Halle 6 Ouest, les étudiant·es et les personnels passent devant le métier à tisser et s'arrêtent pour tisser le temps d'une conversation ou d'une pause déjeuner. Grâce à ces participations, déjà 1 mètre tissé
     

    Le tour des campus continue : participez au tissage collectif la semaine prochaine, du 28/02 au 04/03 sur le campus Sciences, puis du 7 au 11/03 à la Faculté de Pharmacie.

     
  • 8 février 2022, « Qu'est-ce qu'on a envie de découdre et de recoudre ensemble aujourd'hui ? » 
    On fait le point ! Louise Hochet et Mathilde Monjanel, artistes de la cie B R U M E S, nous expliquent en vidéo la démarche artistique de la résidence « En Découdre ».

 
 
  • 10 janvier 2022, 1500 fils à assembler sur le métier à tisser collectif
    Le métier à tisser qui voyagera sur les campus de février à mars est construit ! Ce métier à tisser, de 2m sur 1m20, conçu par l'architecte-charpentier Timothée Raison, permettra de tisser collectivement une grande pièce textile. Vivement ! 
    L'heure est maintenant arrivée d'habiller ce métier à tisser... 1500 fils sont actuellement en train d'y être déroulés, insérés, puis tendus un à un dans le métier à tisser par les artistes à l'Ecole d'Architecture. + d'infos

Première modélisation du métier à tisser © Timothée Raison pour la cie B R U M E S

 
  • Samedi 27 novembre 2021, atelier "systèmes textiles d'écritures"
    Écrire en patchwork (découpage et collage), tisser un texte (écrire tour à tour), tresser un texte (écrire en polylogue). C'est l'exercice auquel se sont prêtés les participant·es du 3ème atelier d'écriture mené par Béatrice Bienville, Louise Hochet et Mathilde Monjanel à la BU Santé.
    Quelques photos de ces créations qui inspireront sûrement le tissage collectif à venir, et le spectacle documentaire final de la résidence !
 
  • 23 novembre 2021, "Ce qui est passionnant, c'est que la métaphore du tissu, de la réparation, résonne différemment selon les endroits où nous installerons le métier à tisser"
    Louise Hochet et Mathilde Monjanel, artistes de la cie B R U M E S en résidence à Nantes Université, étaient les invitées de l'émission "Curiocité" sur Prun' ce mardi 23/11. Pour tout savoir sur « En Découdre », réécoutez en podcast l'émission !

 
  • 23 octobre 2021, atelier d'écriture "Réécriture des mythes textiles"

Quelques images du dernier atelier d'écriture mené par les artistes Louise Hochet, Béatrice Bienville et Mathilde Monjanel.
Pénélope, le fil d'Ariane, la tapisserie d'Arachnée... Collectivement, travail de lecture et de réécriture de ces mythes du détissage.

 
  • 9 octobre 2021, atelier d'écriture "L'intime"
    Quelles sont nos peurs ? Comment se raconter et s'écrire soi-même ? Premier d'une série de quatre, cet atelier d'écriture autour de l'intime s'est tenu ce samedi à la Halle 6 Ouest.

« En Découdre », c'est quoi ?

  • 1 année d'artistes en résidence à l'Université
  • 3 campus mobilisés : la Halle 6, la Faculté de Sciences et Techniques et la Faculté de Pharmacie
  • 4 ateliers d'écriture
  • 1 Unité d'Enseignement de Découverte (UED) pour les L2 de la Faculté de Sciences et Techniques
  • 1 grand métier à tisser
  • 3 semaines de tissage et d'événements dans les campus
  • 1 spectacle documentaire le 24 mai au TU-Nantes
  • 1 surprise pour l'été 2022 !
Découvrir les artistes qui mènent la résidence

Pourquoi « En Découdre » ?

« Nous retrouvons, depuis septembre, l’espace universitaire. Il faut désormais recouvrer le lien qui nous unit. La résidence artistique "En découdre", proposée par la compagnie B R U M E S, permet de (re)créer ce lien. Elle a été pensée sur un temps long afin de tisser un langage commun. À l’horizon de Nantes Université, forte de la volonté de jouer collectif, elle se tiendra sur différents campus pour rassembler une diversité de situations et accueillir de nombreux étudiants, personnels, enseignants et enseignants-chercheurs.

De cette exploration patiente et minutieuse, à travers les gestes et les mots, les artistes tisseront une œuvre qui sera proposée à tous, au printemps, à travers une mise en scène théâtralisée.

On peut percevoir dans cette résidence de multiples symboles et images : la gestation collective d’une création, la renaissance après le silence mortel dans lequel étaient plongés les campus, le lien sensible entre la recherche, le geste et la parole, la recomposition d’un collectif et de son récit... Pour moi, elle est la promesse d’une année pour en découdre enfin avec la vie. Un élan vital dans lequel plonger sans retenue. »



Emmanuelle Bousquet
Vice-présidente Culture de Nantes Université