Café PoïPoï


En 2019, une résidence artistique en plein cœur du campus Tertre

Du 25 février au 15 mars 2019, la Direction de la Culture et des Initiatives a invité huit artistes, toutes et tous issu·es de la résidence Art vivant, art utile (2014), à l’Université afin d’animer le grand hall du Tertre lors d’une résidence artistique ouverte à tout·e·s et coordonnée par les deux artistes Louise Hochet et Mathilde Monjanel.

Pendant ces 3 semaines, peintres, graphistes, sérigraphes, créatrices textiles, constructeurs et créateurs sonores ont accueilli étudiant·es et personnels de l’Université dans un café éphémère et convivial. Un lieu de création permanente a vu le jour, Café PoïPoï !

L'histoire de Café PoïPoï

Comment Café PoïPoï s'est-il construit ? Et à quoi fait-il référence ?
Découvrez toute l'histoire et la réflexion artistique du Poïpoïdrome de Robert Filliou et Joachim Pfeufer (1975) qui a inspiré cette résidence dans cette vidéo réalisée par le Pôle audiovisuel et multimédia.


Café PoïPoï, lieu de rencontres et de découvertes

Tous les jours de 8h à 18h, entre deux cafés, au détour d’une conversation, Café PoïPoï a proposé des ateliers de découverte ouverts à tout·e·s et ainsi animé le grand hall du Tertre. Au programme : sérigraphie, écriture, broderie, photographie, captation sonore, moulage, graphisme, musique, etc.
La vie du café a également été rythmée par des conférences, des concerts, des projections de courts-métrages, des siestes sonores.

Ces trois semaines ont vu naitre de belles occasions de s’essayer à de nouvelles pratiques, de discuter avec des artistes autour d’un verre, de se rencontrer et de créer ensemble !

Lieu de rencontres et de découvertes Lieu de rencontres et de découvertesLieu de rencontres et de découvertes Lieu de rencontres et de découvertes

Le saviez-vous ?

  • La structure en bois de Café PoïPoï et les tampons en caoutchouc ont été réalisés par Timothée Raison et Oriane Poncet, avec des étudiant·es et membres du personnel. Pendant une semaine, le hall d'accueil de l’IUT de Nantes à Carquefou s'est transformé en véritable atelier !
  • Les archives du Poïpoïdrome se trouvent au Musée d'arts de Nantes. Des étudiantes en master Histoire de l’art et leur enseignant, Thomas Renard, sont allés découvrir ces archives laissées par Joachim Pfeufer.
  • Ambiance rétro à Café PoïPoï ! L’ASCII, l’association des étudiants en informatique de la Faculté des Sciences, a prêté sa borne d’arcade avec laquelle les publics ont pu jouer pendant toute l’ouverture de la résidence.
  • Les plantes des tisanes servies au café ont poussé dans l'enceinte de la Faculté des Sciences avec l’aide de Johannès Schmidt, technicien de l’Université !
  • Café PoïPoï, c'est aussi 25 étudiant·es bénévoles qui ont accueillis les publics et qui ont ainsi participé au succès du café !
Atelier de construction à l'IUT de Nantes à Carquefou
Borne d'arcade de l'asso ASCIILes tisanes du café PoïPoï aux plantes de l'Université

Les artistes de Café PoïPoï

Le Café PoïPoï a été créé et coordonné par :
Les artistes du Café PoïPoï