Présentation du projet

TRANSPLANTEX a pour objectif d'améliorer la compréhension des mécanismes moléculaires impliqués dans les processus de rejet des greffes de reins ou de cellules souches à l'origine de toutes les cellules sanguines. L'avènement des technologies haut débit sur puce et de la nouvelle génération de plateformes de séquençage permettent au consortium de s'attaquer à ces questions à une échelle sans précédent. Le projet permettra de développer des outils de diagnostic ou thérapeutiques innovants.
Le projet repose sur un consortium international qui rassemble au sein de six laboratoires académiques en France (Strasbourg, Paris, Nantes) et d'une équipe de recherche aux Etats-Unis (San Francisco) quelques-uns des meilleurs scientifiques/cliniciens-chercheurs reconnus dans le domaine de la transplantation, au niveau national et international et spécialisés dans différents domaines complémentaires (génétique, transplantation clinique, pharmacogénétique, biomarqueurs, diagnostics, bioinformatique et biostatistique).

En savoir plus


Le projet est porté par l'Université de Strasbourg. A Nantes, il implique le Centre de Transplantation et Immunointervention (CESTI - UMR Inserm / Université de Nantes)