Un critère de rayonnement

La recherche universitaire nantaise est aujourd'hui reconnue au niveau national et international de par le nombre croissant de publications dans des revues scientifiques, de citations dans des publications scientifiques et de co-publications internationales. Plusieurs classements internationaux relèvent également le fort impact des publications des chercheurs et laboratoires nantais.

L'identification claire d'une publication à une institution constitue aujourd'hui un enjeu majeur pour les établissements tutelles des unités de recherche avec des impacts en termes de rayonnement international et d'attractivité. C'est également le principal critère utilisé dans les classements internationaux.

Une charte commune de signature

Pour que les publications nantaises soient correctement repérées et recensées dans les bases de données internationales, l'Université de Nantes, le CHU de Nantes et l'Inserm se sont associés pour créer et diffuser largement une charte de signature commune des publications scientifiques nantaises.

La charte fixe les règles et propose des bonnes pratiques pour mentionner, dans un ordre précis, les intitulés des structures de recherche concernées et l'adresse postale, ainsi que la ponctuation obligatoire pour garantir une homogénéité des signatures.

Une avancée vers la science ouverte

Afin de rendre les publications de nos chercheurs accessibles à tous, l'Université de Nantes a adopté, en avril 2021 l’obligation de dépôt en accès ouvert sur HAL de tous les articles scientifiques, de préférence dans la version acceptée pour publication.

Cette archive en ligne, créée par le CNRS et reconnue au niveau national et international a été conçue afin d’augmenter l’impact scientifique des travaux, d’assurer un archivage, un suivi de ses publications et de leur usage, d’automatiser la gestion des publications et d’être protégé contre le plagiat. Elle permet également d’avoir une vue d’ensemble des publications scientifiques et de les rendre accessibles via les moteurs de recherche.
 
La volonté collective de mettre en application une charte commune, appuyée sur des recommandations nationales et des pratiques internationales, s'inscrit dans la dynamique des acteurs de la recherche nantaise, dont l'ambition est de développer les atouts du territoire, à l'ouest de la France
Olivier GRASSET
Vice-président Recherche et science ouverte de l'Université de Nantes