Suite à une première collaboration dans le cadre de la Nuit Blanche des Chercheurs 2017, Stereolux et la Direction de la Culture et des Initiatives de l’Université de Nantes ont mis en place un nouveau projet associant un artiste numérique, Julien Bayle, à des étudiant·es et enseignant·es-chercheur·ses de l’Université de Nantes au cours de l’année 2019.

STRUCTURE.LIVE.WORKSHOP, un module art-science

Un workshop, nommé STRUCTURE.LIVE.WORKSHOP, prenant la forme d’ateliers répartis entre janvier et avril 2019, a été proposé à une vingtaine d’étudiant·es en licence 2 Sciences.
L’objectif : proposer au groupe d’étudiant·es, de travailler à la création d’un prototype de logiciel pouvant être utilisé par l’artiste pour une performance live. L’enjeu était de pouvoir modifier des éléments visuels par des paramètres sonores.

 

STRUCTURE.LIVE.WORKSHOP

Ce workshop a pris la forme de huit séances de deux heures, encadrées par Julien Bayle sur la partie artistique et logiciels, et par Frédéric Hérau pour les aspects scientifiques liés à l'analyse sonore, aux maillages et aux sujets de captation. Des temps de résidence au sein du Laboratoire de Mathématiques Jean Leray de l’Université de Nantes et à Stereolux ont ensuite été organisés en avril afin de pouvoir échanger avec des chercheurs, de manière à alimenter un projet artistique en lien avec les ateliers.

STRUCTURE.LIVE.INSTALLATION, une installation générative présentée lors du festival Scopitone

Les résultats de ce workshop ont été présentés sous forme d’installation audiovisuelle générative lors du festival Scopitone, du 12 au 22 septembre 2019 : STRUCTURE.WORKSHOP.INSTALLATION.
 

STRUCTURE.LIVE.INSTALLATION STRUCTURE.LIVE.INSTALLATION


L'installation présente, sous différents angles une série de capture 3D réalisées pendant le workshop. Ces captures sont affichées à l'écran dans un ordre non prédéterminée. Le processus temps-réel génère ainsi une matière toujours nouvelle et déclenche des sons, eux aussi capturés par les étudiant·es. Ces sons influencent, déforment, étirent les formes visuelles au fil de l'évolution de l'installation, délivrant de la sorte un ensemble de tableaux toujours renouvelés.

  • Tout savoir sur le ce projet d'art numérique : la parole est donnée aux étudiant·es et à l'artiste Julien Bayle !


Vidéo réalisée par le Pôle Audiovisuel et Multimédia.

STRUCTURE.LIVE.LIVE : son et lumière 3D

Ce workshop s’inscrit dans un cadre plus large de création d’une performance de l'artiste Julien Bayle nommée STRUCTURE.LIVE. Conçue comme la continuité sous forme de performance de l’installation de son et lumière 3D générative STRUCTURE, réalisée en 2018 dans le cadre du festival MIRA à Barcelone, cette création de Julien Bayle se veut une forme de « fusion » entre des éléments numériques et le monde réel, physique et tangible. Elle repose entre autres sur des captures visuelles sous forme de prises de vues 3D volumétriques, prototypées notamment pendant le workshop.

Lors de ses performances, Julien Bayle pilote le son et un système visuel réagit en temps réel en fonction des changements de qualité de son (intensité, fréquence...) Le visuel est généré par un système préprogrammé auquel les étudiant·es participant au workshop ont contribué.

Artiste et intervenant

© Julien Bayle © Julien Bayle
Julien Bayle est un artiste français dont ses travaux se situent à l'intersection de disciplines artistiques et scientifiques. Son œuvre explore les propriétés du son, de l'image et des données concrètes, les relations entre la matière sonore et la forme visuelle au travers d'installations, d'enregistrements et de performances live audiovisuelles.

Frédéric Hérau
Frédéric Hérau est professeur à l'Université de Nantes et mathématicien. Son travail porte sur les questions de la physique quantique et le fameux "principe d'incertitude" d'Heisenberg, ainsi que sur les équations de la théorie cinétique des gaz, en particulier les questions de retour à l'équilibre thermodynamique observé dans les plasmas ou les galaxies.