Intervenants : collectif mit

Descriptif

Le collectif d'architectes nantais mit s'installe sur le campus de la Roche-sur-Yon pour expérimenter, concevoir et fabriquer avec les étudiants et personnels  un espace de convivialité sur une terrasse extérieure. L'occasion pour chacun d'inventer son propre mobilier de détente !

Présentation des intervenants


Fondé en 2008, mit est un collectif d'architectes engagés. D'une micro-architecture à un habitat individuel, d'une scénographie d'évènement à une intervention paysagère, d'un aménagement chez l'habitant à un mobilier dessiné pour un quartier : mit expérimente, conçoit et fabrique des projets sur mesure, avec conviction et plaisir.


Le premier échange

Les 28 et 29 septembre 2016, le collectif mit a rencontré une première fois les usagers du campus dans le cadre de Campus vert. L'occasion d'échanger avec les étudiants et personnel du campus. 

Campus vert

RÉSIDENCE N°1 : s'approprier les trois sites

Le collectif nantais mit était de retour du 7 au 9 novembre pour la première période de résidence sur le campus. Les étudiants et personnels ont eu l'occasion de s'approprier l'espace public du campus en partageant un moment convivial autour d'un repas chaud. Le collectif a proposé d'utiliser le mobilier urbain déjà présent sur place (notamment dans l'atrium) et de le déplacer sur le campus.

Pendant trois demi-journées, les étudiants se sont appropriés les trois sites majeurs identifiés et ils se sont interrogés sur l'intérêt de ces lieux en particulier :

> Lundi 7/11 : sur les pelouses devant la cafétéria

Le mobilier et l'aménagement souhaité par les étudiants est en adéquation avec les remarques exprimées lors du moment convivial : bancs, tables, hamacs et surtout des abris pour se protéger du vent et de la pluie, voir du soleil pendant les beaux jours. Les étudiants souhaiteraient également un lieu pour pouvoir pratiquer des activités sportives et culturelles sur le grand espace qui leur est offert.

> Mardi 8/11 : dans le patio devant la Bibliothèque Universitaire

Les étudiants souhaitent principalement se reposer entre leurs heures d'étude à la bibliothèque ou pendant leur pause de cours en amphithéâtre. Ils souhaiteraient que l'espace leur permette de se retrouver en petit groupe ou de travailler. Le mobilier envisagé est encore une fois lié aux usages évoqués: transat, hamacs, tables et bancs, le tout protégé de la pluie et du vent si possible.

> Mercredi 9/11 : sur l'atrium devant le foyer étudiant

L'esplanade est surtout un espace de pauses, fréquentes mais courtes, aux intercours. Néanmoins les étudiants souhaiteraient y être plus confortable pour s'asseoir, manger, se retrouver et pour prendre le soleil. En terme de mobilier et d'aménagement, les étudiants souhaitent plus d'assises et de tables pour leurs pauses et l'amélioration générale de leur environnement, notamment par la présence de nouvelles plantations.

 

RÉSIDENCE N°2 : conception


Une nouvelle rencontre s'est déroulée le 26 novembre avec deux sessions de 2h30, une le matin et la seconde l'après-midi. Cette deuxième étape avait pour but d'amener les étudiants à formaliser des envies d'aménagements sous forme de maquettes. Ils ont manipulés des éléments prédécoupés pour construire, seul ou a plusieurs, des idées d'aménagements à échelle réduite. Les pièces des maquettes sont proches du système constructif envisagé pour la réalisation finale : des planches de bois, des panneaux ou des montants seront facilement identifiables. Le tout est inséré dans une maquette de site afin de confronter les étudiants à l'échelle et la volumétrie des bâtiments environnants.

> Les étudiantes ont des idées

Les questionnements des participantes les ont amenées à proposer des projets globalement similaires avec de nombreux points communs. Voici un extrait non exhaustif des concepts plébiscités par les participantes :

  • Des espaces ronds et courbés pour se retrouver à plusieurs afin d'inclure le maximum de personnes.
  • Des assises non linéaires mais développées dans l'espace, comme des gradins, afin de se retrouver en groupe plus ou moins compact.
  • Des assises se rapprochant du transat plus que de la chaise, ce qui permet de s'allonger.

> Orientations du projet

Les étudiants ont fait émerger des espaces ouverts et rassembleurs. Les formes proposées font écho aux hémicycles de nos assemblées, lieu de débat par excellence. L'enjeu démocratique de l'architecture transparaît dans le choix des formes. Ce sont des lieux ou tout le monde peut se voir et s'entendre.

Cette forme correspond aussi aux premiers  lieux de représentation comme les théâtres antiques. Ce sont des lieux ou le plus grand nombre peut venir observer et écouter un orateur, un spectacle ou un débat. C'est donc aussi un lieu de représentation en plein air qui est souhaité.

 

RÉSIDENCE N°3 : études techniques et construction

Cette troisième et dernière étape de la phase 2016/2017 du projet Campus vert a vu la réalisation du projet imaginé avec les étudiants. Le collectif mit a réalisé l'esquisse du projet et l'a fait valider par l'université en janvier 2017. La réalisation s'est déroulée sur les mois de février et de mars 2017.

Le projet final

L'implantation 
Le mobilier est positionné dans une zone centrale, accessible à tous, au croisement des axes de circulation reliant l'IUT, le CUD, la BU et l'ESPE. L'aménagement s'appuie sur son environnement pour s'installer dans un cadre agréable. Ainsi, les éléments paysagers déjà en place sont mis à profit pour tempérer les conditions climatiques telles que le vent ou l'ensoleillement.

Usages
Afin de répondre aux multiples demandes exprimées pour ce futur mobilier, le collectif a opté pour la création d'un aménagement dont les formes ne prédéterminent pas trop les usages et qui permettent des occupations et interprétations variées: pause café ou déjeuner, repos assis ou couché, rassemblement en groupe, jeux, concerts improvisés...

Une forme qui s'inspire de l'architecture du campus
Afin de relancer le dialogue entre les usagers et leurs bâtiments et d'interroger la place de l'architecture dans la vie des étudiant(e)s, l'aménagement est librement inspiré par le bâtiment du CUD dessiné par l'architecte Roland Castro. La pente de l'amphi D devient un dossier pour un bain de soleil, les puits de lumière de la BU se changent en fauteuils, l'esplanade en scène...

Le chantier était divisé entre des temps de préfabrication par les membres de mit dans leur atelier et des temps de chantier participatifs ouverts aux étudiants sur le campus. Un temps d'installation est organisée du 11 au 15 septembre, suivi d'un moment convivial organisé pour la crémaillère de l'aménagement. Les étudiants sont sollicités, ainsi que les associations, pour co-animer l'événement.

Co-produit par l'Université de Nantes, la Direction régionale des affaires culturelles des Pays de la Loire et la Communauté d'Agglomération de La Roche-sur-Yon.