Nouveauté 2020, participez à l'aventure BABEL pendant un semestre, aux côtés d'un metteur en scène et d'une comédienne réalisatrice sonore.


Se dire par le texte, un texte de sa langue, de sa culture d’origine, de son pays, de son histoire, se dire par la multiplicité de ces textes, de ces langues, de ces cultures, de ces histoires. Faire le voyage, à travers des mots inconnus, non édité, non parvenu, chansons, poèmes, textes d’auteurs contemporains, se comprendre, sans reconnaître les mots. Traduire par le geste, par les yeux, par les sens. Apprivoiser ces langues, de l’autre à soi, de soi aux autres, finir par s’entendre tout à fait, composer, recomposer un nouveau poème de tous ces mots proférés, le faire sonner.

crédit : Andrew Neel
crédit photo : Andrew Neel
 
L'atelier BABEL s’adresse aux étudiantes et étudiants internationaux présent·es à l’Université de Nantes, ainsi qu’aux étudiant·es français·es ayant effectués une mobilité dans le cadre de leurs études.

Accompagné·es par Les Eclaireurs Cie, les étudiant·es seront amené·es pendant sept séances à initier des lectures et faire connaitre des auteurs et autrices de leurs pays. Et à travers elles et eux, à partager leur histoire et celle de leur pays d’origine.

À l’issue de l’année, le public sera invité à venir écouter en direct les lectures préparées par le groupe lors de l'International Week, du 27 au 30 avril 2020.

Présentation des intervenant·es

photo simon le moullec Après une formation au TNB, Simon Le Moullec a joué avec Stanislas Nordey, Christine Letailleur, Pierre Sarzacq, Didier Bardoux, Denis Raisin Dadre au Théâtre. En 2010, il crée Thuyas, revolvers et langues de chat, pour le comédien Didier Bardoux. Il recevra à cette occasion le second prix Tournesol pour sa mise en scène. En 2011, il joue dans la pièce Dans la Solitude des champs de coton, de Koltes, mis en scène par Marie-Laure Crochant. En 2015 il joue dans 500 de la chorégraphe Giulia Arducca à Nantes et en région, ainsi qu’au TNB dans Le Banquet ou l'éloge de l'Amour et met en scène DIRECT (état des lieux provisoire) d'après les textes de Patrick Bouvet et Gilles Clément avec le groupe La Réciproque à Nantes.  En 2016-2017, il interprète Ernesto dans La Pluie d'été de Marguerite Duras mis en scène par Monique Hervouët au Grand T, à Nantes. Simon Le Moullec fait partie de la compagnie Les Éclaireurs Compagnie.


Mathilde monjanelDiplômée de l’Académie, Ecole Supérieure Professionnelle de théâtre en Limousin, Mathilde Monjanel est comédienne permanente au CDN-Nouveau théâtre de Montreuil pour une saison, puis travaille en tant qu’interprète avec Pierre Sarzacq, Nadia Xerri-L, Clément Pascaud… En parallèle de son travail d’interprète, elle se forme au documentaire sonore de création et à la fiction radiophonique. Entre 2013 et 2016, elle intègre le collectif Radio Charrette avec lequel elle développe des projets de création sonore liés à des contextes ou des territoires, notamment à l’Université de Nantes (Art vivant Art utile en 2013, Tertre Aléatoires en 2015). Avec Simon Le Moullec elle recueille des récits de voyages d'étudiantes nantaises pour Retour de mobilité en 80' en 2019. En 2018-2019 elle  a copiloté avec Louise Hochet la résidence Café Poïpoï, sur le campus Tertre. Mathilde Monjanel fait partie de la compagnie Brumes.