Personnel de l'université

Marie CARTIER

Enseignant-chercheur

Coordonnées

Site Recteur Schmitt Bâtiment F0 23 rue Recteur Schmitt BP 81227 44312 NANTES Cedex 3

Bureau
F017
Tél
0253487782 (n° interne : 447782)
Mail
Marie.Cartier@univ-nantes.fr

Discipline(s) enseignée(s)

Sociologie du travail, sociologie des institutions, enquête ethnographique, sociologie des cultures

Thèmes de recherche

Ethnographie des classes sociales, sociologie des salarié(e)s de la petite enfance, socio-histoire des petits fonctionnaires; histoire sociale des mouvements féminins et féministes à Nantes.

Activités / CV

Parcours Académique

Depuis septembre 2016 : Professeure en sociologie à l’université de Nantes
Janvier-mars 2018 : Visiting Professor à l’Institute of French Studies, d’NYU, New York
2015 : Habilitation à Diriger des Recherches en sociologie (garant Jean-Noël Retière) « Classes populaires et emplois de service », Université de Nantes
2003-2016 : Maître de conférences en sociologie à l’Université de Nantes
2002 : Doctorat de sociologie (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris) : « Des facteurs et leurs tournées. Une élite populaire dans la France de la deuxième moitié du 20ème siècle », sous la direction de F. Weber.

Bourses et allocations
2010-2015 : Membre junior de l'Institut Universitaire de France.
2002-2003 : Post-doctoral Fellowship à l'Intitute of French Studies d’NYU, New York.
1999-2002 : Allocation de thèse du Ministère de l'Enseignement supérieur
1997-1998 : Bourse de recherche du Comité pour l'histoire de la Poste.

Publications récentes
Ouvrages :

2016 (avec Y. Siblot, I. Coutant, O. Masclet), The Little-Middles’ France : A suburban housing development in greater Paris, New York-Oxford, Berghahn,
2015 (avec Y. Siblot, I. Coutant, O. Masclet, N. Rénahy), des classes populaires contemporaines, Armand Colin « U ».

Direction de numéros de revue :
2018 ( avec T. Amossé), « Ménages populaires », Travail, genre et société, n°39.
2014 (en collaboration avec M.-H Lechien et E. Meuret-Campfort), « Hiérarchies et conflictualité dans l'accueil des petits enfants », Sociétés contemporaines n°95, p. 5-28.

Articles dans des revues internationales à comité de lecture :
2014 (avec C. Avril), « Subordination in home service jobs. Comparing providers of home-based childcare, elder care and cleaning in France », Gender & Society, vol. 28, n°4, p. 609-630.
2012 (avec M.-H. Lechien), « Vous avez dit ‘relationnel’ ? Comparer des métiers de service peu qualifiés féminins et masculins », Nouvelles Questions Féministes, 31-2, p.32-48.
 

Articles dans des revues françaises à comité de lecture :
2017 (avec M.H Lechien), « Asseoir sa légitimité professionnelle auprès des parents.
Les stratégies de légitimation éducative des assistantes maternelles », Revue Française des Affaires Sociales, p. 249-264.
2017 (avec A. Collet, P. Gibert, E. Czerny, M.-H. Lechien, S. Montchatre), « Pourquoi les parents préfèrent-ils la crèche ? Les représentations hiérarchisées des modes de garde professionnels », Revue Française des Affaires Sociales, 2017 /2, p. 265-282.
2014 (avec M.-H Lechien et E. Meuret-Campfort), « Hiérarchies et conflictualité dans l'accueil des petits enfants », Sociétés contemporaines n°95, p. 5-28.
2012 (avec M. Lechien, E. d'Halluin, J. Rousseau), « La « sous-activité » des assistantes maternelles : un rapport au métier différencié selon le positionnement social », Politiques sociales et familiales, n°109, p. 35-46.
2012 « Le caring, un capital culturel populaire ? A propos de Formations of Class & gender de Beverley Skeggs », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, n°191-192, p. 106-113.

Chapitres d’ouvrages :
2016, « Les postiers », Brève histoire de la Poste en France depuis 1945 (dir. M. Le Roux, S. Richez), P.I.E. Peter Lang, 2016, p.37-48.
2014 (avec I. Coutant, O. Masclet, Y. Siblot), « From the “petite bourgeoisie” to the “little-middles”: An invitation to put small social mobility into question », The Routledge Companion to Bourdieu's 'Distinction' (P. Coulangeon, J. Duval), Routledge.
2014, « Réception des travaux de sociologues sur les milieux populaires », Travailler ensemble ? Des disciplines aux sciences sociales (dir. C. Chevandier), Presses Universitaires de Rouen et du Havre, p.171-184.
2013, « Le facteur dans la France contemporaine : le plus accessible des fonctionnaires ? », La France et ses administrations. Un état des savoirs/France and its public administrations. A state of the art (dir. J.M. Eymeri-Douzans, G. Bouckaert, Bruylant/De Boeck, 2013.

Conférences invitées récentes en France :
—9 avril 2018 (avec Clémence Ledoux), « La diffusion du rôle d’employeur au bas de la hiérarchie sociale : le cas des employeurs d’assistante maternelle », Séminaire Domesticités (C.Avril), EHESS.
—29-30 juin 2017 (avec Yasmine Siblot), « The France of the Little-Middles : exploring the fragile frontier between the working and middle classes » International Conference Social Classes in Contemporary Societies : Issues and Challenges, Paris, Sciences PO-OSC.
—9 mars 2016 « Voisinage rêvé, voisinage vécu : pavillonnaires de la banlieue Nord des années 1960-1970 à nos jours », Journée d’études « Voisinages rêvés, voisinages imaginés », CETHIS, MSH Val de Loire, Université de Tours.
—15 novembre 2016 (avec M.-H. Lechien) « Asseoir sa légitimité professionnelle auprès des parents : l'enjeu des questions éducatives » Colloque pluridisciplinaire « Petite enfance : regards croisés sur les modes d'accueil des jeunes enfants » Drees, Ministère des affaires sociales et de la santé, Paris.
—16 mai 2014 : « Le rapport des agents subalternes aux institutions: le cas des assistantes maternelles en Loire-Atlantique dans une période de "professionnalisation" », journée d'étude « Agents subalternes et street level bureaucrats (XIVè-XIXè siècles) », organisée par le LabEx SMS (Université Toulouse II), Université de Toulouse Le Mirail, Maison de la Recherche.

Conférences invitées récentes à l’étranger :
—19 mars 2018, « Les classes populaires en France », Maison Française, Wellesley College, Boston, Etats-Unis.
—30 janvier 2018 : «La juridicisation du « domestic labor » en France : l’exemple des assistantes maternelles de 1977 à nos jours », French Studies Workshop, NYU, New York, Etats-Unis.
—1-2 novembre 2017 : « Regulating carework : the legalization of home-based childcare providers in France since 1977 » The politics of fiscal welfare markets, Third HWK workshop, Delmenhorst, Allemagne.
—18 novembre 2014 : « Les salarié-e-s subalternes dans la France contemporaine : une condition laborieuse partagée », Universidad Nacional de General Sarmiento (IDAES, CONICET, UNGS), Argentine.

Informations complémentaires

Directrice du CENS (Centre Nantais de Sociologie) depuis septembre 2015
Membre du conseil d'UFR et du conseil  scientifique de l'UFR de sociologie
Membre du conseil doctoral de l'EDSTT

En 2017-2018, co-organisation avec R. Munagorri et C. Ledoux (Droit et changement social) du séminaire "Les employeurs dans les relations d’emploi de service à domicile : usages et pratiques du droit".