Tout au long de l'année, le professeur Achille parcourt le campus pour vous conter ses histoires. Le professeur Achille est un peu particulier : il serait un enseignant... qui n'enseigne rien. Quand il fait irruption dans votre salle de cours, ce qu'il vous conte fissure votre quotidien...  Et comme le dit lui-même le professeur en citant Jihad Darwiche, "Heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière."

Dans les salles de cours, les amphis de l'Université de  Nantes, le Professeur Achille prend cinq minutes pour intervenir. Le professeur Achille travaille pour la CCPE (Commission Culturelle Ponctuelle et Ephémère de l'université). Tout au long de l'année, auprès des étudiants surpris, il vient déformer un message, parler de son chien mort tragiquement, raconter Nasreddine et son âne, faire un peu de chimie, de thermo, de socio, de psycho, de communication pour le marketing non verbal, prendre des cafés avec l'équipe de la commission: la Grande Catherine, sa présidente bienveillante ; Robin, son chef de cabinet ; Mademoiselle Miranda, sa logisticienne redoutable ; et l'Hameçon, son chargé de com' pointu...
Les 5 minutes du Professeur Achille... et de la Brigade d'intervention poétique


Artiste conteur professionnel depuis 2005, Pierre Desvigne décape, déjante, détourne, détrousse les histoires traditionnelles pour les mettre à sa sauce, en faire une interprétation personnelle et conviviale. Des scènes slam nantaises à la Cité des Congrès, seul, à deux, à trois ou avec l'Orchestre National des Pays de la Loire, Pierre Desvigne propose un univers baroque et contemporain, vif et profond, à la recherche d'un équilibre toujours précaire.

Il est né en 1972 dans le vignoble de la côte chalonnaise en Bourgogne. Il a beaucoup voyagé depuis sa naissance. Quand il travaillait à Birmingham et Toulouse, c'était pour l'osculation chirurgicale des moteurs de voitures. Puis, quand il a quitté la médecine thermodynamique pour la rhétorique imaginaire, il s'est installé entre Petit Beurre et Muscadet, à Nantes.



Intervention de Pierre Desvigne lors de la cérémonie Docteurs Honoris Causa - 2011

Ce projet est soutenu par la Direction régionale des affaires culturelles.