Présentation générale

L'objectif du projet est le développement de l'imagerie moléculaire et de la radiothérapie "vectorisée" qui consiste à irradier des tumeurs cancéreuses avec un élement radioactif contenu dans un médicament pour améliorer le diagnostic et le traitement des cancers.

Trois objectifs sont privilégiés :

  • produire des radioisotopes innovants à usage médical ;
  • produire des radiopharmaceutiques innovants pour les essais cliniques afin de développer de nouvelles stratégies dans l'imagerie moléculaire en oncologie et en cardiologie et le traitement du cancer ;
  • mener des projets de recherche translationnelle, de la paillasse au lit du patient, en imagerie moléculaire et en radiothérapie ciblée

Ce projet va permettre le renouveau de la radio immunothérapie avec l'utilisation d'émetteurs alpha et non plus beta. Il devrait en émerger une nouvelle méthode de traitement du cancer complémentaire de la radiothérapie externe qui améliorera la survie de patients porteurs de cancer.

ArronaxPlus va également se traduire par la création d'un pôle "nucléaire pour la santé" au meilleur niveau mondial et unique en Europe ce qui va permettre de renforcer les collaborations internationales existantes et donner une position de leadership à la France.

Enfin, le projet va permettre de renforcer le pôle de compétitivité Atlanpole Biotherapies et se traduira par un impact significatif sur la compétitivité de l'écosystème local en particulier concernant les PME et les start ups de l'incubateur et de biocluster Atlanpole.

En savoir plus

Ce projet, porté par le GIP ARRONAX, associe pleinement le service commun de médecine nucléaire du CHU de Nantes et de l'Institut sur le cancer de l'Ouest (UCO, site Gauducheau).

Plusieurs laboratoires de recherche de l'Université de Nantes sont également impliqués :