Véritable lieu de cultures, le bâtiment FLCE abrite de nombreuses fresques !
Aventurez-vous dans ses couloirs et dans ses salles pour découvrir les œuvres peintes sur les murs.

Les fresques du collectif 100 Pression

Le collectif 100 Pression est désormais indissociable de l’identité de la faculté de langues étrangères. Depuis 2018, ses membres ont réussi à installer une atmosphère colorée et internationale dans les salles de cours, en mettant à l’honneur les langues et cultures étudiées en FLCE.

  • Des fresques aux références littéraires et artistiques

Aujourd'hui, quatre salles du bâtiment de langues abritent des fresques imaginées et réalisées par le collectif 100 Pression.
Saurez-vous retrouvez les auteurs et autrices des citations et vers présents dans ces réalisations ?


En salle d'italien, une fresque aux éléments culturels de Rome, du XVIIème siècle à nos jours.
« La Storia » (L’Histoire)
 

La fresque de la salle de russe est inspirée d’un vers d'un célèbre poète et de sa vision de la capitale.
« Moscou... Quelle magie dans ce mot ! Que de choses il dit au cœur russe ! »
 


La langue et l'architecture du monde arabe sont mis à l’honneur dans une des salles dédiées.
La pensée a des ailes. Nul ne peut arrêter son envol.


La salle de japonais est habillée de l'iconographie de la culture et de la langue japonaises.
« La même rivière coule sans arrêt, mais ce n'est jamais la même eau. »

  • Quatre fresques collectives réalisées avec des étudiant·es
Plusieurs fresques ont vu le jour grâce aux ateliers de pratique culturelle, proposés par la Direction de la Culture et des Initiatives et animés par des artistes du collectif.
Du dessin à la maquette, jusqu’à la pose à la bombe et à la peinture, une quinzaine d'étudiant·es, issu·es de toutes filières, se sont investi·es et ont participé à la conception de ces deux œuvres murales.
 


La fresque de la salle d'espagnol, aux couleurs des cultures hispanophones, est le fruit d'une collaboration entre le collectif 100 Pression et des étudiant·es volontaires entre janvier et mars 2019.
« No llores porque se terminó, sonríe porque sucedió. » (Ne pleure pas parce que c'est terminé, souris car c'est arrivé.)


Références culturelles, picturales, littéraires, la fresque collaborative présente sur les murs de la salle d'anglais est le résultat de l'atelier de pratique culturelle entre octobre et décembre 2019.
« Where is Brian ? »


En mars-avril 2021, la salle d'allemand a été complètement transformée par cette grande fresque aux références allemandes et autrichiennes.
« Es war einmal... » (Il était une fois...) ; « Ich bin ein Berliner » (Je suis un Berlinois)


Des couleurs et une iconographie évocatrices ornent la salle de chinois depuis l'atelier participatif de mars-avril 2021 avec le collectif 100 Pression.

Réponses

  • Italien > La Storia (L'Histoire) est un roman d'Elsa Morante (1912-1985)
  • Russe > Vers du poète Alexandre Pouchkine (1799-1837)
  • Arabe > Extrait du film Le Destin du réalisateur égyptien Youssef Chahin (1926-2008)
  • Japonais > Vers du poète Kamo no Chōmei (1155-1216)
  • Espagnol > Citation de l'écrivain colombien Gabriel Gracía Márquez (1927-2014)
  • Allemand > Titre de l'opéra d'Alexander von Zemlinsky (1871-1942) et évocation de la culture allemande du conte ; Citation du discours de J. F. Kennedy à Berlin-Ouest (26 juin 1963)

La fresque de Dupin & Duclos

Lors de la réalisation de cette fresque par le duo Dupin & Duclos, en février 2020, membres du personnel et étudiant·es ont eu la possibilité de suggérer aux artistes des éléments à peindre.
Ainsi, parmi les nombreux détails de la fresque, sont présents sur les murs de la salle du conseil de la FLCE, un morceau de la célèbre école Poudlard, le nom du chat d’un membre du personnel, une gondole, le pont de Mostar…

Fidèle à ses missions d’enseignement des langues étrangères, la FLCE a souhaité y voir figurer des inspirations architecturales et culturelles en lien avec les neufs langues enseignées (allemand, anglais, italien, espagnol, portugais, russe, chinois, japonais, et coréen dès la rentrée 2020). Ainsi, quelques panneaux vides attendent encore des suggestions des membres du personnel afin d’y faire figurer au moins un mot par langue.

La fresque de Ksenia Poncet

C’est en septembre 2019 que l’artiste russe Ksenia Poncet a peint cette grande fresque au premier étage du bâtiment FLCE. Ici, l’inspiration multiculturelle s’exprime à travers les couleurs et les visages humains.