https://www.univ-nantes.fr/medias/photo/20221116-nantes-universite-euniwell-constance-partenaire-1-_1668592791185-jpg
  • Le 15 novembre 2022
    false false

L'Université européenne du bien-être accueille un nouveau membre : l'Université de Constance en Allemagne rejoint les partenaires EUniWell existants avec pour mission commune de créer une véritable communauté universitaire européenne, unie pour le bien-être.

Un nouveau partenaire pour le bien-être

Le 15 novembre 2022, l'Université de Constance en Allemagne rejoint officiellement l'Université européenne du bien-être après avoir signé un accord d'adhésion avec les partenaires EUniWell existants.

En plus de partager des valeurs fondamentales, les universités membres d'EUniWell - y compris désormais l'Université de Constance - sont unies par l'objectif à long terme de promouvoir le bien-être de tous, conformément aux objectifs mondiaux de développement durable (ODD) des Nations Unies par le biais de la recherche, de la formation et de la responsabilité sociale.

Nous pensons délibérément au 'bien-être' à partir de multiples perspectives et de manière interdisciplinaire, car le bien-être n'est jamais fonction d’un seul paramètre, mais est toujours le résultat d'une interaction complexe de facteurs individuels, sociétaux et environnementaux. Par conséquent, l'Université de Constance, avec son orientation interdisciplinaire, est un atout majeur pour notre Alliance.

Professeure Beatrix Busse, Directrice du développement d’EUniWell
 

Nantes Université accueille l'Université de Constance comme partenaire au sein d'EUniWell Tant dans la recherche et l'enseignement qu'au niveau institutionnel, l'Université de Constance est déjà fortement alignée sur les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. « Nous sommes très heureux d'avoir été invités à rejoindre cette alliance attractive qui correspond si bien à notre université. Notre adhésion à EUniWell nous donnera l'opportunité de renforcer davantage notre travail dans les domaines des objectifs de développement durable des Nations Unies, par exemple, dans la recherche sur les inégalités, la durabilité écologique, la formation des enseignants et la santé, ainsi que d'étendre et de faire progresser ces activités avec des partenaires internationaux solides », déclare le professeur Katharina Holzinger, recteur de l'Université de Constance.

 

Des synergies importantes sur les sujets principaux

Nantes Université accueille l'Université de Constance comme partenaire au sein d'EUniWell Le professeur Axel Freimuth, recteur de l'Université de Cologne, l'institution coordinatrice d'EUniWell, souligne : « Les objectifs à long terme de l'Alliance sont de rechercher et de mettre en œuvre des conditions qui favorisent durablement le bien-être et la qualité de vie au niveau individuel, institutionnel et sociétal. Dans l'ensemble, il existe des synergies entre les principaux domaines d'intérêt d'EUniWell et le domaine d'activité de l'Université de Constance. » Par exemple, l'Université de Constance est fortement engagée dans les objectifs de développement durable des Nations Unies. Dans l'actuel classement Times Higher Education Impact, l'impact social de Constance dans le domaine de la durabilité lié à six des ODD a été évalué comme bien supérieur à la moyenne. En plus du classement mondial à la 15e place en ce qui concerne l'ODD 16, l'université possède des atouts dans deux autres ODD (5 et 10) en lien étroit avec les domaines clés de l'initiative EUniWell.

De plus, l'Université de Constance entretient des collaborations de longue date avec plusieurs des universités partenaires d'EUniWell. "Alors que nous rejoignons EUniWell, nous ne recommençons pas avec des partenaires complètement nouveaux, nous nous appuyons sur des partenariats existants et des collaborations solides et productives qui sont déjà en place. Notre adhésion à EUniWell contribuera à renforcer et à développer davantage ces relations", explique le professeur Dorothea Debus, vice-recteur aux affaires internationales, à l'égalité des chances et à la diversité à l'Université de Constance.

L'Université de Constance

Nantes Université accueille l'Université de Constance comme partenaire au sein d'EUniWell Depuis sa fondation en 1966, l'Université de Constance s'est distinguée par sa recherche de haut niveau, son excellence dans l'enseignement, sa présence internationale et son interdisciplinarité. Dans le programme allemand "Stratégie d’excellence", l'Université de Constance est actuellement l'une des onze universités allemandes à avoir obtenu le statut "d’Université d’excellence".

L'Université de Constance est composée de treize départements, eux-mêmes regroupés en trois facultés : la Faculté des sciences naturelles, la Faculté des sciences humaines et la Faculté de politique, de droit et d'économie. Au niveau international, l'Université de Constance favorise des partenariats durables avec plus de 70 universités axées sur la recherche afin de promouvoir la collaboration scientifique et les mobilités d'étudiants.


Contexte : l'Université européenne du bien-être

EUniWell a été lancé en 2020 dans la deuxième phase pilote de l'Initiative Universités Européennes. L'Alliance poursuit une approche holistique du bien-être, fondée sur la connaissance et orientée vers l'action, en réponse à l'appel lancé par le Conseil de l'Union européenne aux États membres pour promouvoir "l'économie du bien-être", un cercle vertueux entre la société, l'économie et l'environnement, conduisant à un plus grand bien-être dans ces dimensions. La mission principale d'EUniWell est de comprendre, d'améliorer, de mesurer et de rééquilibrer le bien-être des individus, de notre propre communauté et de la société dans son ensemble sur la base de valeurs communes que sont l’inclusivité, la démocratie, la diversité, la recherche au service de la société, l’interdisciplinarité, l’entrepreneuriat et le lien avec nos territoires.

En tant que dixième membre de l'Université européenne du bien-être, l'Université de Constance rejoint les universités de Birmingham, Cologne, Florence et Murcie, l'Université de Leiden, l'Université Linnaeus, Nantes Université, l'Université Semmelweis et l'Université nationale Taras Shevchenko de Kyiv.