Personnel de l'université

Nathalie LABARRIERE

DR2 INSERM Responsable de l'Equipe 3 de l'U892 Responsable scientifique du LabEx IGO "Immunograft-Oncology"

Coordonnées

Institut de recherche therapeutique CRCNA INSERM U892, Equipe 3 8 Quai Moncousu 44007 Nantes cedex 1

Tél
0228080241 (n° interne : 320241)
Fax
33 2 40 35 66 97
Téléphone 2
33 228 080 241
Télécopie 2
33 240 08 47 35
Mail
Nathalie.Labarriere@univ-nantes.fr

Discipline(s) enseignée(s)

Immuno-cancérologie M2

Thèmes de recherche

Immunologie et immunothérapie du mélanome

Activités / CV

DR2 à l'INSERM UMR892 - Centre de recherche en cancérologie Nantes-Angers
Nom du Directeur : LE PENDU Jacques
Responsable de l'équipe 3  "Réponses T anti-tumeur et immunothérapie"

Diplômes

Doctorat de l'Université de Nantes, Option Sciences de la Vie et de la Santé (22/02/94)

HDR (Université de Nantes) : Immunologie et Immunothérapie du mélanome (15/09/05)


Activités d'enseignement universitaire

Cours de M1 "Sciences Biologiques et Médicales à Nantes (2004-2009)
"Utilisation des lymphocytes T en immunothérapie anti-tumorale" (2h)

Cours de M2 à l'IGR et l'Institut Curie (2002)
"Caractérisation fonctionnelle des lymphocytes T anti-mélanome et utilisation en thérapie (2h)

Cours de M2 Immunointervention à Nantes (2004-2008)
"Vers la définition de corrélats immunitaires en immunothérapie du mélanome" (2h)


5 principales publications

N. Labarrière, M. C. Pandolfino, N. Gervois, A. Khammari, M. H. Tessier, B. Dreno and F. Jotereau. Therapeutic efficacy of melanoma reactive TIL infused to melanoma stage III patients. 2002 Cancer Immunol. Immunother. 51: 532-538.

Benlalam H, Linard B, Guilloux Y, Moreau-Aubry A, Derré L, Diez E, Dreno B, Jotereau F, Labarrière N. Identification of five new HLA-B*3501-restricted epitopes derived from common melanoma-associated antigens, spontaneously recognized by tumor-infiltrating lymphocytes. 2003 J Immunol. 71:6283-9.

Vignard V, Lemercier B, Lim A, Pandolfino MC, Guilloux Y, Khammari A, Rabu C, Echasserieau K, Lang F, Gougeon ML, Dreno B, Jotereau F, Labarriere N. Adoptive transfer of tumor-reactive Melan-A-specific CTL clones in melanoma patients is followed by increased frequencies of additional Melan-A-specific T cells. 2005 J Immunol. 175:4797-805.

Benlalam H, Vignard V, Khammari A, Bonnin A, Godet Y, Pandolfino MC, Jotereau F, Dreno B, Labarrière N. Infusion of Melan-A/Mart-1 specific tumor-infiltrating lymphocytes enhanced relapse-free survival of melanoma patients. 2007 Cancer Immunol Immunother. 56:515-26.

Godet Y, Moreau-Aubry A, Guilloux Y, Vignard V, Khammari A, Dreno B, Jotereau F, Labarriere N. MELOE-1 is a new antigen overexpressed in melanomas and involved in adoptive T cell transfer efficiency. J Exp Med. 2008 205:2673-82.

Informations complémentaires

Notre équipe a montré, dans le cadre de protocoles d'immunothérapie passive du mélanome, que l'injection de lymphocytes spécifiques de la tumeur autologue, issus des ganglions métastatiques (TIL), prolongeait la survie sans rechute d'un sous groupe de patients porteurs d'un seul ganglion envahi.
L'analyse rétrospective des spécificités antigéniques reconnues par les TIL injectés aux patients nous a permis de mettre en évidence les complexes HLA/antigène reconnus par les TIL et d'établir des corrélations entre certaines spécificités antigéniques et la prévention de la rechute des patients traités.
Nous avons récemment identifié un nouvel antigène de mélanome, meloe, qui présente toutes les caractéristiques d'une cible d¿intérêt pour l'immunothérapie du mélanome. En effet: 1/ Cet antigène est surexprimé par toutes les lignées de mélanomes, l'est faiblement par les mélanocytes et ne l'est pas (ou très peu) par les autres types de tumeurs et les tissus sains. 2/ L'ADNc codant pour cet antigène contient de multiples ORFs, potentiellement source de divers épitopes de classe I et II. Nous avons identifié deux épitopes restreints HLA-A2, issus de deux de ces ORFs (MELOE-1 et MELOE-2), reconnus par des lymphocytes T issus de métastases ganglionaires de plusieurs patients. 3/ Enfin, nous avons montré une forte corrélation entre l'injection adjuvante de TIL contenant des lymphocytes T spécifiques de l'épitope MELOE-1/A2 et la survie sans rechute prolongée des patients HLA-A2.
Ces caractéristiques ont justifié un dépôt de brevet par L'INSERM pour les applications diagnostiques et immunothérapeutiques de cet antigène. Notre projet actuel a pour but de documenter l'immunogénicité de ce nouvel antigène en identifiant des épitopes classe I et classe II issus des différents ORFs, reconnus par des lymphocytes T spécifiques de mélanome, et en caractérisant le répertoire T spécifique de ces épitopes afin de déterminer les modalités de l'utilisation de cet antigène en immunothérapie.