Personnel de l'université

Lenaic LARTIGUE

Maitre de conférences

Coordonnées

Bât 22 - bureau 205 2 rue de la Houssinière - BP 92208 44322 Nantes Cedex

Tél
0276645169 (n° interne : 455169)
Mail
Lenaic.Lartigue@univ-nantes.fr
Site internet
https://www.researchgate.net/profile/Lenaic_Lartigue

Discipline(s) enseignée(s)

Chimie Générale, Nanomatériaux/Nanomédecine

Thèmes de recherche

Mots-clés: Fluorescence, nanomagnétisme, plasmonique, nano-assemblages, imagerie médicale

Activités / CV

PARCOURS PROFESSIONNEL

2007-2010 - Thèse de Doctorat en cotutelle - Université de Montpellier II - Institut Charles Gerhardt / UMR 5253 et Université de Florence - LAboratory for Molecular Magnetism (Y. Guari et C. Sangregorio)
2010-2012 - Postdoctorat - CNRS - Laboratoire Matières et Systèmes Complexes / UMR 7057 (C. Wilhelm et F. Gazeau)
2012-2013 - Postdoctorat - Université de Paris 7 - Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques / UMR 7162 (D. Alloyeau)
2013
Maître de Conférences - Université Nantes - UMR 6230

DIPLOMES

2007 -
Diplôme d'ingénieur Chimiste - ENSCL
2007 - Master 2 Recherche Chimie Organique et Macromoléculaire - Université de Lille 3
2010 - Doctorat en Chimie des Matériaux - Université de Montpellier II
2010 -
European Doctorate in Molecular Magnetism
 

Expert pour l'OMNT (Observatoire des Micro et Nanotechnologies) groupe "Micro- et Nanomedecine"


5 publications significatives au cours des 5 dernières années:

Water-Dispersible Sugar-Coated Iron oxide Nanoparticles. An Evaluation of their Relaxometric and Magnetic Hyperthermia Properties
L. Lartigue, C. Innocenti, T. Kalaivani, A. Awwad, M. del Mar Sanchez Duque, Y. Guari, J. Larionova, C. Guerin, J.-L. Montero, V. Barragan-Montero, P. Arosio, A. Lascialfari, D. Gatteschi, and C. Sangregorio  J. Am. Chem. Soc. 2011, 133, 10459.

Nanomagnetic sensing of blood plasma protein interactions with iron oxide nanoparticles: consequences on macrophage uptake
L. Lartigue, C. Wilhelm, J. Servais, C. Factor, A. d'Encausse, J.-C. Bacri, N. Luciani, F. Gazeau ACS Nano 2012, 6 , 2565

Cooperative organization in iron oxide multi-core nanoparticles potentiates their efficiency as heating mediators and MRI contrast agents
L. Lartigue, P. Hugounenq, D. Alloyeau, S. P. Clarke, M. Lévy, J.-C. Bacri, R. Bazzi, D. F. Brougham, C. Wilhelm, F. Gazeau ACS Nano 2012, 6, 10935.

Iron Carbide Nanoparticles Growth in Room Temperature Ionic Liquids [Cn-MIM][BF4] (n = 12, 16)

L. Lartigue, J. Long, X. Dumail, S. I. Nikitenko, C. Cau, Y. Guari, L. Stievano, M. T. Sougrati, C. Guerin, C. Sangregorio, Joulia Larionova J. Nanopart. Res. 2013, 15, 1490.

Biodegradation of Iron Oxide Nanocubes: High Resolution In Situ Monitoring
L. Lartigue, D. Alloyeau, J. Kolosnaj-Tabi, Y. Javed, P. Guardia, A. Riedinger, C. Péchoux, T. Pellegrino, C. Wilhelm, F. Gazeau ACS Nano, 2013, 7, 3939

Informations complémentaires

Thématiques de recherches
 

1- Développement de supraparticules multimodales innovantes pour de la thérapie et du diagnostic

Combiner trois unités fonctionnelles (magnétique, plasmonique et fluorescente) dans une même supraparticule reste un challenge. Ces systèmes sont des objets d'étude fondamentale de choix mais également possède une grande potentialité pour des applications dans le domaine biomédical. Ces particules agissent à différents niveaux :

Ciblage. D'un part l'effet EPR (Enhanced Permeability and Retention) induit une accumulation préférentielle dans les zones d'inflammation ; de l'autre l'action d'un aimant extérieur permet de guider magnétiquement les nanoparticules à travers l'organisme.

Diagnostic. La fluorescence permet une grande sensibilité (biodistribution in vitro), le magnétisme possède une grande résolution spatiale et une profonde pénétration (suivi IRM in vivo).

Thérapie. La présence d'espèce plasmonique et magnétique permet un chauffage local contrôlé activé soit par la lumière (photothermie) soit par l'application d'un champ magnétique extérieur (hyperthermie magnétique). Cette technologie est utilisée pour sensibiliser ou détruire des tissues cancéreuses ou pour le relargage de principes actifs.

2 - Comprendre les couplages entre unités fonctionnelles

Confiner différentes unités fonctionnelles dans une même supraparticule entraine des interactions entre chaque espèce. Comprendre ces interactions délétères ou coopératives revêt un intérêt fondamental et applicatif. Leur contrôle permet notamment de préserver l'intégrité des propriétés physiques de chaque contribution.

Liste complète des publications