Personnel de l'université

Arnauld LECLERC

Professeur de Science Politique, Directeur de la MSH Ange Guépin [USR n°3491], Membre de Droit et Changement Social (Unité Mixte de Recherche CNRS/Université n°6297) Co-Responsable du Master 2 Science Politique de l'Europe

Coordonnées

Chemin de la Censive du Tertre BP 81307 44313 Nantes Cedex 3

Bureau
n°367 (Bureau enseignant, 3ème étage bâtiment B)
Tél
0253009310 (279310)
Bureau 2
Bureau de la direction, 2ème étage MSH, 5 allée Jacques Berque
Mail
Arnauld.Leclerc@univ-nantes.fr

Discipline(s) enseignée(s)

Gouvernements comparés en Europe - Théories de l'intégration européenne - Séminaire "Espace Européen d'Enseignement Supérieur" (3ES)

Thèmes de recherche

Philosophie de l'Europe - Théorie de la démocratie - Philosophie de l'Université

Activités / CV

Titres et diplômes :
  • 2011    : Lauréat du concours d'agrégation de Science Politique (4ème)
  • 2002    : Lauréat du concours de Maître de Conférences en Science Politique
  • 2001    : Doctorat de Science politique de l'Université de Rennes 1 :
  • Thèse intitulée Les fondements de la démocratie délibérative. Une confrontation entre John Rawls et Jürgen Habermas soutenue à Rennes le 20 décembre 2001, sous la direction de Jean Baudouin.
  • Mention « Très honorable avec les félicitations du jury à l'unanimité ».
  • Jury : Jean Baudouin (Rennes 1), Philippe Raynaud (Paris 2), Dominique Reynié (IEP Paris), Philippe Portier (Rennes 1) et Bertrand Guillarme (Paris 8).
  • 1994    : DEA Etudes Politiques de l'Université Rennes 1
Expérience professionnelle :
  • Depuis 2011    : Professeur de Science Politique à l'Université de Nantes
    • Directeur de la MSH Ange Guépin depuis 2015
    • Responsable du Master 2 « Science Politique de l'Europe »
    • Responsable du programme Chaire de Philosophie de l'Europe
    • Directeur de l'UMR Droit et Changement Social  (2013-2015)
    • 1er Vice-Doyen de la Faculté de Droit et Science Politique (2008-2012)
  • 2006 à 2010    : Maître de Conférences en Science Politique à l'Université de Nantes
    • Responsable du Master 2 « Science Politique de l'Europe » depuis 2007
    • Co-fondateur de la Licence Parcours Europe
    • Vice-Doyen aux formations de la Faculté de Droit (2008-2009)
  • 2002 à 2006     : Maître de Conférences en Science Politique à l'Université Nancy 2
    • Directeur-adjoint de l'IPAG (2002 à 2006)
    • Responsable du Master 2 « Gestion des Services Administratifs » (2004-2006)
    • Responsable de la licence d'administration publique (2004-2006)
  • 1998 à 2000    : ATER à l'Université Rennes I, Faculté de Droit et Science Politique.
  • 1995 à 1998    : Allocataire de Recherche à l'Université Rennes I, Faculté de Droit.

Corps

Professeur de Science Politique

Informations complémentaires

I - Ouvrages individuels et collectifs :
    1.    Arnauld Leclerc, François Hourmant (dir.), Les intellectuels et le pouvoir. Déclinaisons et mutations, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012, 270 pages.
    2.    Arnauld Leclerc, Jean-Marc Ferry (dir.), L'Europe : crise et critique, Paris, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 2015, 350 pages.
 
II - Articles :
  1. (avec M. Auffray-Seguette), « Crise en Europe, Crise de l'Europe » in Arnauld Leclerc, Jean-Marc Ferry (dir.), L'Europe : crise et critique, Paris, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 2015, pp 7-29.
  2. « L'intégration européenne et la science politique : débattre du modèle de la fédération plurinationale » in Jean-Denis Mouton, Jean-Christophe Barbato (dir.), L'Union européenne, une fédération plurinationale en devenir ?, Bruxelles, Bruylant, 2015, pp 107-132.
  3. « Prendre l'Europe au sérieux. Penser philosophiquement un objet politique non identifié » in Quentin Landrenne (dir), La philosophie reconstructive en discussion. Dialogues avec Jean-Marc Ferry, Editions du Bord de l'eau, 2014, pp 121-176.
  4. « La citoyenneté européenne en question. De la méconnaissance des droits à la reconnaissance des principes constitutifs » in Dominique Avon (dir.), Sujet, Fidèle, Citoyen. Espace méditerranéen, rhénan et atlantique (V-XXème siècles), Bruxelles, Ed. Peter Lang, coll. "Dynamique citoyenne en Europe", 2014, pp 299-326.
  5. « L'Europe des Universités. Les limites d'une intégration systémique » in Divinatio (Studia Culturologica Series) [Bulgarie], vol. 37, spring-summer 2013, pp 77-102.
  6.  « La thèse habermassienne de l'interrelation entre droits de l'homme et démocratie : perspectives critiques » in Klésis - Revue philosophique, 2014, n°29, pp 33-49 [accessible en ligne à http://www.revue-klesis.org/].
  7. « L'importation en Allemagne de la figure de l'intellectuel engagé : l'exemple de Jürgen Habermas » in Arnauld Leclerc, François Hourmant (dir.), Les intellectuels et le pouvoir. Déclinaisons et mutations, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012, pp 143-161.
  8.  « L'horizon cosmopolitique de la démocratie délibérative. Une relecture de Jürgen Habermas » in C. de Wrangel, E. Bousquet, S. Cubeddu, M. Rouyer (dir.), Regards sur le cosmopolitisme européen. Frontières et identités, Bruxelles, Ed. Peter Lang, 2011, pp 61-84.
  9. « La gestion publique performante : perspectives critiques » in Revue de Gestion & Finances Publiques, août-septembre 2011, n°8-9, pp 675-680.
  10. « L'évaluation des politiques publiques est-elle un instrument de contrôle territorialisé efficace ? » in Antoinette Hastings-Marchadier (dir.), La performance des contrôles de l'Etat sur les collectivités territoriales, Paris, LGDJ, 2011, pp 301-318.
  11. « La citoyenneté nationale sous le regard de la science politique » in F. Lemaire (dir.), De l'unité de l'Etat, Paris, CUJAS, 2010, pp 29-41.
  12.  « Lectures on the History of Political Philosophy de John Rawls » in Raisons Politiques, 2009, vol. 2, n°34, pp 191-195.
  13. « John Rawls, père fondateur de la démocratie délibérative ? » in Pascal Morvan (dir.), Droit, politique et littérature. Mélanges en l'honneur de Yves Guchet, Bruxelles, Ed. Bruylant, 2008, pp 493-511.
  14.  « Libéralisme politique et procédure » in Sylvain Soleil, Joel Hautebert (dir.), Modèles français, enjeux politiques et élaboration des grandes textes de procédure en Europe. Les enjeux politiques de la codification de la procédure, Paris, Editions juridiques et techniques, 2008, tome 2, pp 251-273.
  15.  « La parlementarisation des assemblées locales conduit-elle à un renouveau de la délibération ? » in Jacques Fialaire (dir.), Les stratégies du développement durable, Paris, L'Harmattan, coll. GRALE, 2008, pp 291-308.
  16. « Mémoires et politiques de la reconnaissance » in Johann Michel (dir.), Mémoires et Histoires. Des identités personnelles aux politiques de la reconnaissance, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2005, pp 247-271.
  17. « Epilogue » in Johann Michel (dir.), Mémoires et Histoires. Des identités personnelles aux politiques de la reconnaissance, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2005, pp 273-275.
  18. « Chronique d'une réforme avortée : la loi pénitentiaire » in Eric Péchillon et Martine Herzog-Evans (dir.), Le droit de l'exécution des peines. Problèmes et enjeux d'une discipline juridique en formation, Paris, GIP Droit et Justice, 2003, pp. 14- 46.
  19. « La contribution de la théorie procédurale de John Rawls à la redéfinition de la laïcité » in Jean Baudouin et Philippe Portier (dir.), La laïcité, une valeur d'aujourd'hui ? Contestations et renégociations du modèle français, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. « Res Publica », 2001, pp 229-245.
  20. « Notes critiques sur La démocratie impossible ? Politique et modernité chez Weber et Habermas de Yves Sintomer » in Politix, n°51, 2000, pp 221-226.
  21. « La domination dans l'œuvre de Jürgen Habermas. Essai sur la relativisation d'une catégorie » in Politeia, n°1, novembre 1997, pp 53-85.