Le CRINI - Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l’Interculturalité - EA1162, rattaché à la Faculté des Langues et Cultures Étrangères de l’Université de Nantes, a le plaisir de vous faire part de la publication de l’ouvrage "Le Néo : sources, héritages et réécritures dans les cultures européennes" aux Presses Universitaires de Rennes, sous la direction de Karine Martin-Cardini, avec le concours de Jocelyne Aubé-Bourligueux.

Signe ambigu d'une aspiration au nouveau fondée sur la reprise du passé, le « néo » participe grandement de l'histoire de la culture européenne. Ce phénomène polymorphe est ici questionné en étroite corrélation avec les concepts d'identité et de mémoire qui lui sont consubstantiels. Les vingt-sept études réunies dans ce volume explorent sous des angles variés - théorie ou critique littéraire, esthétique, philosophie du langage, musicologie... - les visages et enjeux du « néo » dans les domaines britannique, français, hellénique, italien, slave, hispanique et lusophone, de l'Antiquité à nos jours.

Agrégée des lettres, Jocelyne Aubé-Bourligueux est professeur émérite de littérature espagnole moderne et contemporaine à l'université de Nantes. Membre du CRINI, elle a notamment publié Lorca ou La Sublime Mélancolie. Morts et Vies de Federico García Lorca (2008).

Agrégée d'italien, Karine Martin-Cardini est maître de conférences en études italiennes à l'université de Nantes. Membre du CRINI, elle a co-dirigé Le Futurisme et les avant-gardes littéraires et artistiques au début du XXe siècle (2002) et prêté son concours à Futurisme et surréalisme (2008).