Personnel de l'université

Pierre-Antoine GOURRAUD

Professeur des universités et praticien hospitalier en biologie cellulaire au CHU de Nantes

Thèmes de recherche

Ses activités de recherche se positionnent au carrefour de l'immunologie, de la génétique et du traitement informatique des données de santé.

Activités / CV

Pierre-Antoine Gourraud est professeur des universités, praticien-hospitalier de la faculté de médecine de l’université de Nantes (France).
C’est un ancien élève de l’école Normale Supérieure de Lyon (France) du département de biologie. Après un master de santé publique obtenu à l’université-Paris XI en 2002, il a obtenu un doctorat en épidémiologie immunogénétique et en santé publique à l’université de Toulouse-III en 2005.
Il a séjourné à San Francisco de 2009 à 2016. Arrivé comme chercheur post-doctorant du département de neurologie à l’université de Californie (UCSF, Etats-Unis), il le quitte en tant que professeur associé en 2018.
Auteur de plus de 130 publications, ses activités de recherche se positionnent au carrefour de l'immunologie, de la génétique et du traitement informatique des données de santé.
En 2006, PA Gourraud a reçu un diplôme de premier cycle avec une spécialisation en philosophie à l'Université catholique de Toulouse qu'il a ensuite mis à profit pour contribuer à l'étude des questions de bioéthique en génétique et sous la double influence de deux de ses mentors, le docteur Anne Cambon-Thomsen, ancien membre du comité national de bioéthique français et le professeur Stephen L. Hauser, membre de la commission présidentielle pour l'étude des questions de bioéthique aux USA.  

En 2008, il a créé Methodomics, une société française dédiée aux analyses statistiques et au développement d'algorithmes en biologie. Proche du monde entrepreneurial, il accompagne depuis plusieurs entreprises en santé et biotechnologies en leur faisant profiter de son expertise.

Depuis 2015, il dirige au sein du Centre de Recherche en Immunologie et Transplantation (CRTI) une équipe de recherche INSERM labellisée ATIP-Avenir dédiée à la composante génomique de l’auto-immunité et des transplantations où une quinzaine de chercheurs développent des algorithmes d’analyses et d’aide à la décision.

Depuis avril 2018, il dirige également un nouveau service hospitalier en charge des données générées par le soin au CHU de Nantes « La clinique des données » (2,6 millions de patients, 130 millions de données structurées, 30 millions de documents textuels), qui en assure l’exploitation dans des conditions de sécurité de transparence et de validité propices à la recherche.   
Il est co-auteur de 136 publications évaluées par des pairs, dont 45 en tant qu'auteur principal (>6700 citations, Index H : 44)

Portrait vidéo ici