https://www.univ-nantes.fr/medias/photo/img_1203093679988.gif
  • Du 11 mars 2024 au 21 avril 2024
    Campus Tertre
    false false

Contrat post doctoral, Contractuel.le, CDD 12 mois à compter du 2 septembre 2024

ENVIRONNEMENT ET CONTEXTE DE TRAVAIL

Le Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (UR 1163 - Nantes Université et La Rochelle Université) est l'un des grands centres de recherches historiques de l'Ouest, labellisé par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche au titre du contrat quinquennal 2021-2026. Il rassemble des chercheurs en histoire ancienne, histoire médiévale, histoire moderne, histoire contemporaine, lettres et langues. Soit au total 137 membres (46 enseignants-chercheurs titulaires, 9 professeurs émérites, 4 post-doc, 6 jeunes docteurs, 49 doctorants et 8 personnels administratifs et techniques) et 114 chercheurs associés autour d’une thématique commune : Du monde à l'Atlantique, de l'Atlantique au monde : modalités, espaces, rythmes et acteurs des échanges internationaux de l'Antiquité à nos jours.

Le projet CRRITIC (Crises de la République Romaine : Identités, Transformations, Imaginaires et Conflits) porté par Bertrand Augier (MCF en histoire romaine) a fait l’objet d’un financement Étoile Montante de la part de la région Pays de la Loire. Il est né de la volonté de proposer une vision alternative des dernières décennies de la période républicaine, entre crise gracquienne et bataille d’Actium (133-31 a.C.). En restituant toute leur importance aux multiples crises que connut la République romaine, en accordant une place centrale à l’événement, il s’agira de s’interroger sur les antagonismes qui parcouraient la cité, mais aussi sur ses capacités de transformation, donc sur les évolutions que connut Rome, alors en proie à des troubles qui dégénérèrent en guerres civiles. Révélatrices, les crises sont aussi facteurs de transformations majeures, mettant au centre de la réflexion une conception plurielle de la res publica, en perpétuelle reconfiguration, tenant pleinement compte de la diversité des affaires, des acteurs sociaux et de leurs aspirations (sénat, peuple et magistrats, mais aussi plèbe, armée, alliés…). Cette approche par les crises permet d'envisager le conflit comme une part du jeu politique, voire un élément moteur dans la construction de la res publica, et non comme une circonstance exceptionnelle

MISSIONS
Le.la post-doctorant.e travaillera à temps plein pour le projet CRRITIC et sera membre à part entière de l’équipe. Cette personne sera intégrée au CRHIA, et opérera à Nantes sous la responsabilité de Bertrand Augier (coordinateur scientifique du projet CRRITIC) et en collaboration étroite avec un ingénieur de recherches qui sera également recruté dans le cadre de ce projet de recherche.

Le point de départ de la recherche envisagée consiste en un recensement systématique et exhaustif des situations critiques, d’intensité diverse (des émeutes aux guerres civiles) qui marquèrent l’histoire de la cité des Gracques à Actium. Ce corpus prendra la forme d’une base de données en ligne des crises et de leurs acteurs, accessible au public, réalisée grâce au logiciel open source Heurist. L’objectif du candidat retenu sera de participer à l’élaboration de cette base de données, en coopération avec un ingénieur de recherches. En particulier, il devra élaborer des fiches (obéissant à un format défini) fondées sur l’analyse d’un corpus de sources principalement littéraires, mais aussi épigraphiques et numismatiques.

Le.la post-doctorant.e contribuera, au même titre que les autres chercheurs du projet, à l’analyse du corpus documentaire ainsi rassemblé et à la communication des résultats du projet de recherche  sous la forme de publications scientifiques ou de communications, en particulier lors du colloque final du projet.


ACTIVITES PRINCIPALES

  • Activité 1 : Travailler à l’élaboration d’une base de données sur les crises politiques de la fin de la période républicaine à Rome (13349 a.C.), en particulier par la création de notices sous la supervision du porteur de projet.
  • Activité 2 : Formaliser les résultats de recherche dans des communications scientifiques et articles sur la question des crises tardorépublicaines, conformément aux normes internationales de publication.
  • Activité 3 : Participer à l’élaboration d’un projet ERC Consolidator Grant.
  • Activité 4 : Le cas échéant, participer activement à la supervision d’étudiants de master lors de leur stage.
PROFIL RECHERCHE
  • Formation et/ou qualification : Doctorat spécialisation histoire romaine
  • Expériences antérieures bienvenues pour occuper le poste : aucune


Limite de réception des candidatures : 21 avril 2024
Commission de recrutement : 16 mai 2024
Prise de fonctions : 2 septembre 2024

 

Les documents de candidature sont à envoyer en un seul fichier au format pdf à l’adresse bertrand.augier@univ-nantes.fr :

  1. un curriculum vitae comprenant une liste des compétences et techniques maitrisées ;
  2. une copie du diplôme de doctorat et du rapport de thèse ;
  3. une liste des publications et communications scientifiques ;
  4. une lettre de motivation comprenant une description des expériences de recherche passés et de leur pertinence par rapport au poste, et des centres d’intérêt du candidat;
  5. les coordonnées (nom, prénom, relation avec le candidat, mail et numéro de téléphone) et de un ou deux référents scientifiques connaissant le candidat.
Mis à jour le 21 mars 2024.
https://www.univ-nantes.fr/universite/recrutement/nantes-universite-recrute-un-e-post-doctorant-e-pour-le-crhia