Coordonnées

Centre de Recherche en Cancérologie et Immunologie de Nantes - Angers UMR - U1232 Inserm Institut de Recherche en Santé de l'Université de Nantes 8 quai Moncousu 44007 Nantes cedex 1

Bureau
263 (Faculté de Pharmacie)
Tél
0228080300 (n° interne : 320300)
Fax
02 28 08 02 04
Bureau 2
427b (Institut de Recherche en Santé)
Téléphone 2
0253484161 (n° interne : 334161)
Télécopie 2
02 28 08 02 04
Mail
Stephane.Birkle@univ-nantes.fr
Site internet
http://www.crcna.univ-nantes.fr

Discipline(s) enseignée(s)

Immunologie fondamentale et clinique, biotechnologies et biothérapies

Thèmes de recherche

Gangliosides O-acétylés Immunothérapies

Activités / CV

Mes précédents travaux ont conduit à l'identification d'un nouveau marqueur gangliosidique tumoral. Le ciblage de cet antigène à l'aide d'anticorps permet de proposer de nouveaux modes de traitement, appelés immunothérapies, des cancers pédiatriques comme le neuroblastome, et un anticorps à visée thérapeutique fait déjà l'objet d'un développement pharmaceutique.

Les anticorps ciblant les cellules tumorales peuvent également permettent l'obtention de CAR grâce à des procédés biotechnologiques. Ces CAR sont des molécules artificielles qui, lorsqu'elles sont présentes à la surface de cellules immunitaires effectrices comme les lymphocytes T, permettent à ces derniers de chercher, reconnaitre et détruire directement les cellules tumorales une fois ré-injectées chez le patient. Associant la thérapie génique à la thérapie cellulaire, cette approche encore expérimentale permet d'ores et déjà de traiter des patients atteints de cancers hématologiques réfractaires à la chimiothérapie.

Appliqué aux cancers solides, l'efficacité des lymphocytes CAR est mise en échec par le microenvironnement tumoral immunosuppresseur. Toutefois, l'activité immunosuppressive du microenvironnement tumorale peut être modulée pharmacologiquement par la radiothérapie. Ces mécanismes immunologiques induits dans les tissus tumoraux irradiés demeurent encore mal compris. Aussi, au sien de l'équipe 14 du CRCINA, les objectifs de mes travaux sont de caractériser ces mécanismes afin de pouvoir augmenter l'efficacité de l'immunothérapie en l'associant à la radiothérapie.