https://www.univ-nantes.fr/medias/photo/slq-po-le-e-tudiant-13112021-1-_1636457001603-png
Ouvert à tous

Théâtre // Dernière représentation

« Shakesqueer : la querelle »

Inès aime Rachel, Rachel aime Inès, elles vont avoir un enfant. Inès est candidate à la présidence de la République française, Rachel dirige le GRETA, un groupe d'activistes influent : toutes deux défendent l'environnement dans un Paris en pleine canicule. Et puis une succession d'événements tragiques les force à se demander : à quel point peut-on se compromettre pour arriver au pouvoir ? Faut-il faire la révolution ou changer le système de l’intérieur ? Faut-il sacrifier les innocents ? Les pailles en inox vont-elles sauver le monde ? Et quand est-ce qu’on passe à l’action ? Dans un univers sonore immersif et un soupçon de playback, le voyage théâtral plaira aux téléspectateurs du JT de Claire Shazam, aux spécialistes de Shakespeare et aux créateurs de slogans énervés en manif.

TW (Trigger Warnings ou Avertissements au Public) disponibles en fin de description.

Texte original et mise en scène de Louise Dejour Chobodická et Sarah Gourreau de la Compagnie Mirifique.
TW : violences physiques, homophobie, sexisme, racisme, mouvements de foule, musique forte. N’hésitez pas à nous contacter par mail si vous voulez plus d’informations sur les TW : mirifique.compagnie@gmail.com
 

Photo actrice pièce de théâtre


A la Compagnie Mirifique, nous nous sommes connu.e.s en tant qu'étudiant.e.s sur le campus et malgré la fin de nos études, nous continuons de créer ensemble des spectacles collectifs pour le plaisir du jeu, avec exigence artistique, et bienveillance depuis les répétions jusqu'aux représentations. Nous n’hésitons pas, à travers nos textes choisis ou écrits, à aborder des thématiques queer et émancipatrices tels que la non-binarité, la transidentité, l’homosexualité et la bisexualité, ainsi que des sujets tabous comme le sont l’euthanasie, le virus du sida, les violences institutionnelles. Nous choisissons parfois un humour mordant et burlesque pour nous y attaquer, et multiplions les tons en confiant les mises en scènes à différentes personnes de la compagnie.