https://www.univ-nantes.fr/medias/photo/image001_1614344998143-jpg
  • Le 10 avril 2021
    false false

Envie de danser ? Participez à ce stage d’une demi-journée, avec le chorégraphe Vincent Thomasset. Une occasion unique de découvrir l'univers d'un chorégraphe contemporain et de sa pièce Carroussel et de visiter les coulisses du lieu unique !

Présentation du stage par le chorégraphe

"Si je crée aujourd’hui des spectacles, j’ai d’abord commencé par travailler essentiellement in situ, adaptant les formes aux conditions de leurs réalisations, c’est à dire un temps de travail très court. Je compte partager avec les participant.e.s les premiers matériaux traversés à cette époque, avec toujours comme fil conducteur, le corps, mais aussi parfois, la parole. Vous pourrez par exemple, prendre des photos sans appareil en photo, travailler sur la parole et les gestes qui l’accompagnent, pratiquer le doublage en dissociant corps et voix. Le rapport à l’espace auquel nous appartenons, ceux qui nous traversent et que nous traversons participent du rapport au monde que nous entretenons, nous tâcherons de nous y inscrire."

Vincent Thomasset


Informations pratiques

  • Gratuit et sans prérequis, débutant·es bienvenu·es
  • Date : samedi 10 avril, 14h-17h
  • Lieu : le lieu sera confirmé aux inscrit·es ultérieurement
  • Inscription : par mail à ateliers-culture@univ-nantes.fr

>> S'INSCRIRE <<


©Patrick Berger Carrousel / Crédit photo ©Patrick Berger
 

Présentation du chorégraphe

Après des études littéraires à Grenoble, Vincent Thomasset cumule différents petits boulots avant de travailler en tant qu’interprète avec Pascal Rambert de 2003 à 2007. En 2007, il intègre la formation Ex.e.r.ce (Centre Chorégraphique National de Montpellier), point de départ de trois années de recherches. Dans un premier temps, il travaille essentiellement in situ, dans une économie de moyens permettant d’échapper en partie, aux contraintes économiques. Il accumule différents matériaux et problématiques à la fois littéraires, chorégraphiques et plastiques, lors de performances en public. Il écrit alors un texte qu’il utilise à différentes reprises, dont le titre à lui seul résume la démarche de cette période : Topographie des Forces en Présence.

Depuis 2011, il produit des formes reproductibles en créant notamment une série de spectacles intitulée La Suite dont les deux premiers (Sus à la bibliothèque ! et Les Protragronistes) ont été́ créés au Théâtre de Vanves dans le cadre du festival Artdanthé. En 2013, création de Bodies in the Cellar (désadaptation du film Arsenic et vieilles Dentelles de Frank Capra), puis Médail Décor en 2014, troisième partie de La Suite dont l’intégralité́ est reprise au Centre Pompidou dans le cadre du Festival d’Automne à Paris en 2015. En 2015, création des Lettres de non-motivation de Julien Prévieux (festival La Bâtie à Genève), repris au Théâtre de la Bastille et au Centre Pompidou dans le cadre du Festival d’Automne à Paris. En 2016, création de Galoooooop, une lecture performance à deux voix avec Anne Steffens (commande du MacVal - musée d’Art contemporain du Val-de-Marne), et création des Lettres de non-motivation en lituanien (Vilnius, Kaunas). En 2017, création de la pièce Ensemble Ensemble, reprise au Théâtre de la Bastille dans le cadre du Festival d’Automne à Paris. En 2018, trois pièces sont reprises à la Biennale (Lettres de non-motivation, Médail Décor, Ensemble Ensemble). En 2019, création de Carrousel pour l’ouverture du festival June Events à l’Atelier de Paris, Centre de Développement Chorégraphique, reprise au Théâtre de Gennevilliers, dans le cadre du Festival d’Automne à Paris. Créée en 2012, l’association Laars & Co soutient son travail. Elle est subventionnée par le Ministère de Culture et de la communication, soutenue par la DRAC Ile-de-France au titre de l’aide à la compagnie chorégraphique.