Les murs des campus nantais et yonnais prennent des couleurs entre interventions d’artistes et projets participatifs. Découvrez ces fresques riches en références et en recherches artistiques !
 

La FLCE et les cultures du monde ADOR et la Roche-sur-Yon Les fresques, lien entre les campus

Les artistes

> 100 Pression
Composé aujourd'hui de six membres unis autour du graffiti, le collectif nantais 100 Pression s'organise autour de la coordination de projets avec pour objectif la diffusion de la culture graphique et urbaine. Le cœur artistique de 100 Pression se compose aujourd'hui de The Blind, Kazy.K, Francis Persu, Pedro Richardo, Smoka et Wide. Le collectif 100 pression est reconnu sur le territoire nantais pour ses fresques, issues de projets participatifs ou individuels.

> ADOR
Graffeur nantais, ADOR a étudié les arts et commence adolescent à taguer et à dessiner avec d'autres graffeurs. En 2005, il peint une peinture murale dans son quartier. Quinze ans plus tard, il peint son art dans le monde entier, de Montréal à Shanghai.
Ses œuvres représentent son propre univers, rempli de personnages humanoïdes imaginaires, généralement à la bouche grande et au nez long. Le but de son travail est de raconter des histoires et de poser des questions. Les autres graffeurs, les bandes dessinées, l’actualité et son environnement sont sa source principale d’inspiration.

> Novland
Novland est une revue éditée par deux jeunes graphistes, Timothée Moreau et Killian Pelletier, et fondée en 2014. Novland vient de la Novlangue, concept inventé par Georges Orwell dans son livre 1984, anticipation politique narrant une dictature par la pensée.
La ligne éditoriale de la revue se concentre donc sur le recul et l’analyse de la politique. En se basant sur des sources diverses touchant généralement aux sciences sociales, la volonté de Novland est de traduire celles-ci, en illustrations, textes ou encore en bandes dessinées.