Venez découvrir les arts numériques à travers la prise en main du logiciel Processing guidé·es par l’artiste Mickaël Lafontaine !

Les participant·es du workshop seront amené·es à apprivoiser le logiciel Processing dans le but de générer des paysages numériques interactifs. Ils et elles découvriront comment le code permet de créer des compositions graphiques très organiques qui évoquent des phénomènes naturels tels que des courants d’air, des vagues, ou des réactions en chaîne, et apprendront également comment mettre en place un dispositif interactif afin que leurs paysages réagissent aux actions du spectateur.

Ce workshop donnera lieu à une une exposition dans le cadre des Journées des Libertés Numériques organisé par les BU.


Contenu des séances :
- introduction aux bases de la programmation sur le logiciel Processing
- dessiner et animer des formes
- démultiplier des formes
- créer des courants graphiques
- apprivoiser différents dispositifs interactifs : écran tactile, manette de jeu, Leap Motion, microphone.
- préparer et installer l’exposition

Ce workshop ne nécessite pas de compétences particulières en programmation, et est également adapté à des personnes ayant déjà une bonne connaissance de la programmation et qui recherchent à développer une dimension plus créative. Les participant·es travailleront en équipe, ce qui permettra notamment de mutualiser les compétences.

Informations pratiques

  • Nombre de participant·es : 16
  • Lieu : BU Sciences et techniques, campus Lombarderie, Nantes
  • Semestre : 1 et 2
  • Calendrier : voir encadré à droite
  • Ouvert à toutes et tous, sans prérequis

Présentation de l'artiste

Artiste en nouveaux médias basé à Nantes, Mickaël Lafontaine est titulaire d’un Master II en philosophie. En tant qu’artiste-développeur, il envisage l’image et le texte comme des matières qu’il façonne en temps réel dans le but de créer des performances et des installations centrées sur l’humain, le sensible et la contemplation. Il fait notamment appel à la vidéoprojection et à l’interactivité afin d’inscrire l’image dans l’espace et la façonner en temps réel grâce à des algorithmes et à des capteurs. Il a un intérêt particulier pour la poésie, la typographie et la cartographie qui s’exprime notamment dans la série de projets Audiographe présentée au Québec, en France, en Belgique et en Géorgie.

Ses projets ont été présentés dans différents contextes en France, au Québec, en Géorgie, au Brésil et en Belgique. Il développe des projets multidisciplinaires avec des poètes, des chorégraphes, des musiciens et des plasticiens. Il intervient dans divers contextes dont le Festival Midi-Minuit Poésie (Nantes), le festival Digital Tbilissi (Géorgie), les compagnies de danse NGC25 et Carna (France), les Productions Rhizome (Québec), l’Agence Topo (Montréal), Transcultures (Belgique), la conférence Electronic Literature Organization (Montréal).

En parallèle, il mène des activités de transmission à travers un enseignement à l’École de Design Nantes Atlantique, à l’Université de Nantes, ou encore dans divers festivals en France et au Québec.