Quels sont les projets à venir sur les campus ? Comment améliorer votre vie étudiante ? Suite à notre appel envoyé par mail et sur nos réseaux sociaux, vous avez été nombreux à poser vos questions à Carine Bernault, présidente de Nantes Université, Julie Morère, vice-présidente vie de campus et Théo Madec-Guillot, vice-président étudiant, concernant cette année universitaire particulière. Toutes n'ont pas pu être traitées lors de l'interview vidéo croisée, nous vous proposons donc de consulter les questions restantes et leurs réponses ci-dessous.
 

Découvrez leurs réponses en vidéo :

Les réponses à vos autres questions

Vie de campus

  • Ne connaissant pas très bien la vie étudiante sur le campus, je voulais savoir s'il y avait des événements prévus durant ces 2 prochains mois, malgré la situation sanitaire ?
Plusieurs événements sont organisés pour faire vivre les campus. Expositions, atelier, concerts, conférences... Tous sont listés dans l'agenda en ligne de l'université, n'hésitez pas à le consulter régulièrement !
 
  • Si nouveau confinement il y a, discuterez-vous avec le Crous pour que les restaurants universitaires restent ouverts ?
Nantes Université et le Crous travaillent ensemble depuis le début de la crise sanitaire pour trouver la meilleure organisation (amplitude horaire élargie, espaces Crous ouverts aux étudiants après le temps de restauration comme lieux d'étude). Nous maintiendrons ce dialogue pour adapter autant que possible l'organisation de la restauration universitaire selon l'évolution des mesures sanitaires.
 
  • Peut-on avoir accès à un espace où les étudiants auront la possibilité de profiter de couchages (pouf) dans toute les BUs ?
Les bibliothèques de Nantes Université mettent tout en oeuvre pour vous accueillir chaleureusement dans un contexte sanitaire très particulier, et pour garantir de bonnes conditions d'études. A l'heure actuelle, le mobilier doit pouvoir être facilement nettoyé et désinfecté. Nous pourrions penser à ce type d'espaces dans le cadre des travaux de rénovation entrepris dans certaines de nos BU. Cependant, nous devons prioriser l'utilisation de ces espaces. Des lieux approchants sont déjà existants dans certaines BU (Sciences), ou dans les bibliothèques associées en composantes, pour permettre aux étudiants de travailler sur des projets communs dans une atmosphère accueillante, avec accès aux ressources documentaires nécessaires.
 
  • Que pensez-vous des collages féministes qui ont pu être visibles de part et d'autre sur les campus de Nantes ?
La question de la lutte contre les discriminations, la rédaction d'un plan d'action pour l'égalité Femmes-Hommes, la lutte contre toutes les formes de harcèlement sont des axes forts de ce mandat. L'expression libre des opinions est une forme d'engagement que nous soutenons, dans le respect du bien public et des idées de chacun.
 
  • Est-il possible de louer des salles sur les campus pour organiser des événements même sans avoir le statut d'association loi 1901  ? Cela permettrait de simplifier l'organisation d'une vie étudiante sur le campus et de faciliter entrepreneuriat à petite échelle pour chacun des étudiants.
Les activités associatives sont organisées en lien et en accord avec les directions des composantes et les services. Les espaces sont le plus souvent mis à disposition gratuitement pour encourager les initiatives étudiantes.
L'entrepreneuriat étudiant est aussi soutenu activement par Nantes Université. Pour connaître les dispositifs mis en place et vous faire accompagner, vous pouvez rapprocher de la mission entrepreneuriat.
 
  • Y a-t-il des projets prévus spécifiques à chaque licence ? Compliqué de sociabiliser avec le covid !
Les prochains projets et événement sont disponibles depuis le site de votre composante, n'hésitez pas à le consulter régulièrement pour rester informé. Vous pouvez également vous rapprocher des BDE pour rencontrer les étudiants de votre filière et vous tenir au courant de l'actualité de votre formation.
 
  • Y a t-il un objectif d'installation de panneaux solaires sur les bâtiments de Tertre ? Ou de ruches sur les toits ?
L'Université mène depuis 2012 une stratégie forte en matière de transition énergétique dont le développement des énergies renouvelables est un axe fort. L'idée est de considérer que le solaire est une des pistes importantes (et déjà travaillée sur le campus de la Chantrerie) parmi un bouquet de solutions visant à la transition énergétique, tant sur les usages que sur le plan technologique. Des études ont été réalisées sur le potentiel solaire des toitures de l'établissement et la transition énergétique est au coeur des projets d'investissements immobiliers de l'Université.
A ce jour il n'existe pas de projet d'installation de ruches, car il est extrêmement complexe de mener une action de ce type à la fois sur les aspects logistiques (accès aux toits) et d'entretien (il faut des gens pour s'occuper du rucher). D'une façon générale, les questions de biodiversité doivent faire l'objet d'un diagnostic pour déterminer les actions qui seront les plus impactantes pour contribuer à la protection de la biodiversité.
Bon à savoir : de nombreux campus de Nantes Université portent des initiatives engagées, durables et citoyennes. #CampusVert à La Roche-sur-Yon est un label et un terrain propice à des expérimentations de concepts à petite échelle (armoire à dons, opération zéro mégots, tri, hôtel à insectes, composteur, potager partagé et projet d'épicerie solidaire, etc.)
 
  • Y a t-il un festival ou une projection de court-métrages réalisés par des étudiants ?
Des projections de court-métrages ont eu lieu précédemment en lien avec le Pôle étudiant ou le TU et seront renouvelées selon l'offre culturelle portée par l'Université. N'hésitez pas à vous tenir informé des prochaines projections via l'agenda.
 
  • Du matériel mis à disposition des futurs influenceurs (caméra, fond vert...) ?
Le Pôle Audiovisuel et Multimédia (PAM) de l'Université dispose de 2 caméras de prêts destinées aux étudiants pour des projets pédagogiques encadrés par des enseignants. Les captations sur fond vert sont pour l'instant réservées aux équipes pédagogiques et scientifiques. Le PAM collabore régulièrement avec l'association Vlipp pour les aspects créatifs autour de la vidéo. N'hésitez pas à les contacter: http://www.vlipp.fr/

Vie associative

  • Comment s'inscrire à une association et quand vont-elles se présenter ?
Nantes Université compte de plus 150 associations qui font vivre les campus. Elles sont présentes lors des temps de rentrée organisés sur chaque campus, comme ce fut le cas lors du Village Bienvenue qui s'est tenu du 22 au 24 septembre sur le campus Tertre, ou durant la semaine de rentrée à la Faculté des sciences. Pour les connaître, les rejoindre, et savoir où les retrouver, rendez-vous sur l'annuaire des associations.
 
  •  Pourriez-vous me donner les différents contacts des BDE et BDS du campus ?
Pour connaître les différents BDE et les contacter, rendez-vous sur l'annuaire créé pour l'occasion.
 
  • Quand donnerez-vous les procédures pour les associations qui font vivre le campus ?
Afin de soutenir la reprise et la continuité des activités des associations sur nos campus dans le respect des mesures sanitaires, plusieurs réunions ont été organisées depuis la rentrée. Les associations sont invitées à consulter le document de référence publié dans la FAQ, à poser toutes leurs questions concernant les mesures sanitaires à la Direction de la Vie Etudiante (dve@univ-nantes.fr) ou à la Vice-présidente Vie de campus et solidarités (vp-campus@univ-nantes.fr), et à rejoindre le groupe de travail événementiel et activités de campus qui se réunit tous les vendredis de 16h à 17h en visioconférence (invitation transmise par la DVE).

Étudier en temps de covid

  • Pourquoi ne pas fournir un masque à chaque étudiant ?
A ce jour, deux masques lavables ont été mis à disposition des étudiants boursiers, et d'autres masques pourront être proposés selon les besoins. Si vous êtes étudiant boursier, n'hésitez pas à prendre contact avec votre composante. Pour l'ensemble de nos étudiants, plusieurs solutions sont à l'étude. Un questionnaire a été diffusé dans l'Infolettre #2 transmise à tous, pour identifier les priorités (masque, flacon de gel, kit sanitaire, etc.). Nous ferons de notre mieux pour trouver la meilleure option, la gratuité pour tous semblant toutefois difficile à atteindre en raison des coûts engendrés (mise à disposition de gel et de matériel de désinfection pour l'ensemble de l'établissement, etc.)
 
  • Les professeurs ont-ils été formés à de potentiels cours en ligne ?
L'établissement accompagne les enseignants et enseignants-chercheurs à développer leurs pédagogies, notamment grâce à des services pédagogiques et techniques (CDP et SPIN) qui les aident à adapter leurs enseignements pour le distanciel. On constate également depuis juin une très forte augmentation du nombre d'enseignants qui suivent des formations sur les outils numériques (Madoc, Zoom,...)
 
  • Pourquoi les étudiants en sciences ont tous leur cours en présentiel avec seulement les CM une semaine sur deux en distanciel, alors que les autres facultés comme celle de droit ou bien de psychologie sont elles en distanciel complet (CM et TD) une semaine sur deux ?
Nantes Université pose un cadre général pour faire respecter les mesures sanitaires et limiter la propagation du virus. Pour autant, chaque UFR a la possibilité d'appliquer ce cadre en prenant en compte les spécificités liées à son campus, ses bâtiments et sa discipline.
 
  • Pourquoi la distanciation sociale n'est-elle pas respectée lors des TD ?
La distanciation d'un mètre minimum est recommandée mais non obligatoire pour les groupes de moins de 60 étudiants, selon les consignes sanitaires transmises par le Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation. Pour plus d'information sur le dispositif appliqué à Nantes Université, rendez-vous sur notre espace Covid 19 - Consignes sanitaires.
 
  • Trouvez-vous normal que certains enseignants enlèvent ou ne mettent pas correctement le masque lors d'un cours ?
Nous sommes conscients que le port du masque  toute la journée est contraignant. Néanmoins il reste obligatoire pour les étudiants et les enseignants, comme indiqué dans la communication faite par l'établissement sur les 3M (masque, mètre, main). Le non-respect des consignes sanitaires pourra faire l’objet de sanctions disciplinaires, comme indiquée dans le règlement intérieur de l’université.
 
  • Pourquoi refuser le distanciel et ne pas accepter le modèle hybride une semaine de présentiel / une semaine de distanciel ?
Les conditions d'enseignement et de recherche sont en permanence ajustées selon l'évolution de la situation sanitaire et les préconisations ministérielles. Toutes les équipes assurent la continuité pédagogique nécessaire pour accompagner les étudiants dans leurs parcours d'études, dans un contexte sanitaire inédit, en privilégiant la présence des étudiants sur les campus, dans le respect des mesures sanitaires. Des modalités à distance et hybride sont en cours de conception, et cela demande du temps pour faire face aux contraintes, permettre de poursuivre un apprentissage de qualité, et maintenir une vie de campus et des interactions sociales nécessaires au bien-être de nos étudiants.

A propos du SUAPS

  • Je pratique le badminton avec le SUAPS, mais le matériel est déplorable. Avec le coronavirus, nous devons apporter notre propre matériel, mais à 50 euros la cotisation je trouve ça anormal car cette somme est largement suffisante pour acheter du matériel de quoi le désinfecter. Qu'en pensez vous ?
Nous sommes conscients de la dépense qui vous est demandée. Toutes les structures sportives de Nantes Université sont nettoyées et désinfectées régulièrement pour assurer la santé et la sécurité de tous. Cela engendre des coûts supplémentaires. L'Université n'est pas en mesure à ce jour d'équiper individuellement tous ses étudiants pour des pratiques différentes. L'apport de votre propre matériel est aussi une façon de vous permettre de pratiquer votre sport dans de bonnes conditions sanitaires. Nous rappelons que les 50 euros d'inscription / 25 euros pour les étudiants boursiers peuvent donner accès à 3 activités aux choix, avec la possibilité d'en changer gratuitement tout au long de l'année, sur des créneaux variés, pour une offre de plus de 50 pratiques sportives mises en place par des professionnels. Ces conditions semblent très à l'avantage de nos étudiants. Du prêt de matériel en dépannage peut être sollicité au SUAPS ponctuellement, et pour toute autre difficulté sociale, le service social de l'Université reste à votre écoute.
 
  • Pourquoi paye t-on 50 euros pour s'inscrire au SUAPS alors que la cotisation CVEC est censée inclure les activités sportives et artistiques ?
La CVEC est destinée à favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants, et à conforter les actions de prévention et d’éducation à la santé. Elle favorise la création d’une communauté de vie étudiante, tous les acteurs (services de vie étudiante, organisations représentatives, associations d’étudiants, élus étudiants, personnalités qualifiées) étant invités à se réunir afin de décider de l’affectation de cette ressource.
Son utilisation varie en fonction des besoins locaux en matière de vie étudiante. A Nantes Université, une seule commission CVEC a eu lieu pour l’instant en 2019. L’établissement structure peu à peu l’utilisation de cette contribution pour mieux répondre aux besoins des étudiants et améliorer les conditions de vie sur les campus et les conditions d’études, en priorisant les sujets : fléchage d’une partie de la CVEC vers le Fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes (FSDIE) pour soutenir les initiatives étudiantes, accompagnement santé et social, lutte contre l’isolement numérique via le dispositif SOS connexion / dispositif Pass numérique dans la continuité, amélioration courante des équipements sportifs, aménagement d'espaces sportifs extérieurs  dédiés aux étudiants ex. à la Roche-sur-Yon, projets culturels, etc. Nous rappelons que les 50 euros demandés (25 euros pour nos étudiants boursiers) peuvent donner accès à 3 activités aux choix, avec la possibilité d'en changer gratuitement tout au long de l'année, pour une offre de plus de 50 pratiques sportives mises en place par des professionnels.

Étudiants internationaux - Mobilité

  • Jusqu'à quand les activités en commun avec les étudiants internationaux (comme UnivBuddy, ou encore des clubs de discussion) sont-elles reportées ? Si elles sont annulées, serait-il possible d'avoir tout de même des temps d'échanges avec d'autres nationalités ?
Les interactions interculturelles et interlinguistiques sont favorisées entre étudiants nantais et internationaux dans le cadre d'un "Buddy System" pour découvrir les campus, partager des activités culturelles ou sportives, et promouvoir la mobilité. Ce dispositif reprendra dès que possible en présentiel. Pour s'adapter au contexte sanitaire et continuer à stimuler les échanges interculturels, un dispositif à distance (e-tandem) est mis en place.
 
  • Quelles mesures comptez-vous prendre pour l'accompagnement et l'insertion des étudiants étrangers ?
Nantes Université accompagne ses étudiants internationaux dans la construction de leur parcours académique et professionnel. La Direction Europe et International (DEI) aide les étudiants à organiser leur mobilité avant leur arrivée, et l'Université met à disposition une Boîte à outil "Bienvenue" traduite en anglais pour bien préparer son arrivée sur le campus.
La DEI accueille les étudiants à leur arrivée au "Guichet Unique" pour répondre à toutes les questions logistiques. La DEI, le Service Universitaire d'Insertion et d'Orientation (SUIO) et le Service Universitaire des Langues (SUL) organisent des réunions d'information régulières, pour orienter les étudiants selon leur projet.
Des cours de langue française sont proposés selon diverses formules adaptées aux besoins des étudiants, des modules de préparation à l'entrée à l'Université sont inclus dans la formation choisie, et un format de diplôme (DUEF +) permet de bénéficier d'une première expérience professionnelle. Des certifications en langue française sont proposées.   
Les interactions entre étudiants nantais et internationaux sont favorisées dans le cadre d'un "Buddy system" pour découvrir les campus, partager des activités culturelles ou sportives et promouvoir la mobilité, ou encore à distance (e-tandem) pour s'adapter au contexte sanitaire et continuer à stimuler les échanges.
Enfin, le dispositif UnivR'44 permet d'accompagner le projet professionnel des publics bénéficiaires d'une protection internationale (BPI) en Loire-Atlantique en leur proposant un parcours personnalisé, tout en aidant chaque bénéficiaire à lever les freins à une intégration réussie (logement, accès et maintien aux droits, mobilité, etc).
 
  • Qu'en est-il du programme ERASMUS pour l'année 2020-2021 et les autres programmes étrangers? Auront-ils bien lieu? Pour l'année 2020-2021 aussi ?
Toutes les mobilités en Europe (entrantes comme sortantes) dans le cadre du programme ERASMUS ont bien lieu cette année. En raison de la situation sanitaire, une majorité d'étudiants a préféré différer sa mobilité au semestre 2. Pour tous les étudiants en mobilité entrante, le Guichet unique s'est déroulé normalement, avec la mise en place d'un protocole sanitaire spécifique pour garantir la sécurité des étudiants et des personnels. Tous les autres programmes d'échange en mobilité entrante sont maintenus, mais les universités partenaires ont pu choisir de les différer.
Les programmes d'échange en mobilité sortante (séjours et stages) sont maintenus dans l'espace "zone verte" qui comprend l'ensemble des pays membres de l'UE, 7 États européens hors UE et une dizaine de pays hors Europe. Il est à noter que beaucoup de pays imposent des restrictions d'accès à leur territoire (c'est le cas de certains États membres de l'UE à l'égard des voyageurs en provenance de France), ou bien ont fermé leurs frontières (pays hors Europe).

Formation - Scolarité

  • Mon dossier de Master a été rejeté pour une raison inconnue, même par celui qui l’a rejeté
La procédure de recours est gérée par le Rectorat, en relation avec les universités. Il y a toujours une motivation : capacité d'accueil, relation entre prérequis et attendus de la formation. Pour connaître la motivation derrière un refus, vous pouvez vous adresser au Rectorat et à la Direction de la formation et de la vie étudiante (DFVE).
 
  • Si l'on rate notre Parcours d’Accès Spécifique Santé (PASS) et que l’on continue dans notre mineur, est-ce considéré comme une réorientation (administrativement) ?
Non, le fait de continuer dans la spécialité que vous avez choisie est considéré comme une poursuite d'études.
 
  • Des stages sont-ils prévus pour les LEA en 3ème année?
Les stages en L3 LEA ne sont pas obligatoires mais sont tout à fait possibles. En revanche, ils doivent être effectués en dehors des périodes d'enseignement.
 
  • J'ai validé une licence et ainsi acquis un accès de plein droit en Master. Or je n'ai obtenu aucune proposition, même après la saisine du Rectorat via la plate-forme nationale Trouvermonmaster. Que puis-je faire?
Les capacités d'accueil ou les prérequis peuvent empêcher une poursuite d'études dans les masters sollicités. Élargir la recherche vers d'autres masters ou/et établissements, envisager une insertion professionnelle si la licence a été obtenue sans les prérequis suffisants pour la poursuite d'études souhaitée. Après une expérience professionnelle réussie un retour en formation au niveau Master pourra être à nouveau envisagée. L'appui du SUIO pour l'insertion professionnelle aidera l'étudiant(e) à réaliser le projet personnel souhaité.

Précarité

  • Je suis étudiante étrangère et je rencontre des difficultés à me loger. Il m'est impossible d'être hébergée par le Crous, que faire ?
Les assistantes sociales de l'université sont là pour vous accueillir et vous informer sur vos différents droits en matière d'aide sociale  notamment sur la question du logement. Vous trouverez leurs coordonnées sur la page web dédiée.
 
  • Je n'ai pas les outils numériques nécessaires pour suivre mes cours, que faire ?
Dans le contexte de crise sanitaire que connaît l'université et la nécessité de tenir certains cours à distance, la lutte contre la fracture numérique des étudiants est plus que jamais une priorité pour l'université. Nous avons ainsi mis en place le Pass Numérique pour que chaque étudiant puisse se connecter et travailler avec les outils, logiciels et plateformes installés sur les infrastructures de l’université à distance. Plus d'informations sur le dispositif et sur les démarches à suivre pour en bénéficier.