• Le 01 janvier 2019

Pour réussir sa transition énergétique et accélérer l’évolution des comportements, l’Université de Nantes a fait le choix de placer ses personnels au cœur de la démarche. L’intérêt et l’engagement collectif des volontaires a permis, en 2018, de tirer un bilan positif de cette approche, plus collaborative.

La démarche a débuté par une phase d’étude sur la conduite du changement en matière d’usages de l’énergie. Les personnels ont été invités à réfléchir sur l’adoption de nouveaux comportements pour réduire leur consommation d’énergie. Comment l’énergie est-elle consommée à l’université ? Quelles sont les pratiques quotidiennes des occupants des bâtiments ? Quels sont les leviers pour déclencher une évolution des comportements ?

Cette réflexion s’est accompagnée d’une phase d’expérimentation sur 5 bâtiments de nos campus, avec une trentaine de personnels mobilisés pour construire et mettre en œuvre des plans d’actions concrètes. Fin 2018, 5 actions étaient déjà réalisées, parmi lesquelles des opérations de sensibilisation à l’usage de la lumière, de l’ascenseur ou encore aux gestes du soir (l’extinction du matériel informatique, par exemple).

La mise en œuvre des actions a eu un effet positif sur les consommations d’énergie, permettant de réaliser jusqu’à 30 % de réduction des consommations d’énergie sur la période observée ! Ces initiatives testées avec succès vont ainsi être déployées à l’ensemble de l’université avec la mise à disposition de tous les outils déjà créés, à partir du premier semestre 2019.