Paul Fattal
  Vice-président
  Qualité et
  Développement
  Durable
Durant trois jours, Nantes a été la capitale mondiale de la lutte contre le changement climatique. Après La COP21 qui s'est déroulée à Paris en 2015, un accord historique a été conclu, dans lequel 195 États s'engagent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Du 26 au 28 septembre, pour la première fois, plusieurs milliers de participants étaient présents à Nantes pour la première édition de CLIMATE CHANCE. Ce sommet mondial des acteurs non étatiques engagés dans la lutte contre le changement climatique a rassemblé collectivités, entreprises, associations, syndicats, organismes scientifiques, citoyens...

Il n'était bien évidemment pas pensable que l'Université de Nantes ne soit pas une actrice engagée de cet événement à résonance mondiale. De par ses actions et la place qu'elle occupe dans la société et sur son territoire, l'Université de Nantes a porté la voix de l'enseignement supérieur français dans cette lutte. Que ce soit par les projets de recherche qu'elle mène, les dispositifs d'innovation qu'elle déploie ou encore les formations qu'elle propose aux étudiants, aux salariés et aux entreprises, l'Université de Nantes tient à rappeler que la transmission des savoirs et les recherches et découvertes scientifiques sont au cœur des réponses à apporter au défi du réchauffement climatique.

En participant au Laboratoire des initiatives nantaises de CLIMATE CHANCE, nos chercheurs et laboratoires ont pu partagé leurs travaux et innovations sur les questions climatiques avec pour objectif avoué de multiplier les passerelles avec l'ensemble des acteurs de la société civile.

L'Université de Nantes prend également ses responsabilités dans ce combat collectif qui doit être mené contre le réchauffement climatique. Depuis plusieurs années, notre établissement s'est investi dans une politique de qualité et de développement durable ambitieuse et exigeante dont un des axes prioritaires - la stratégie énergétique - est directement en lien avec les enjeux de la COP 21 et de CLIMATE CHANCE.

L'Université de Nantes a été plus que jamais engagée auprès de la métropole nantaise dans CLIMATE CHANCE, qui se veut être un trait d'union entre la COP21 et la COP22 qui aura lieu à Marrakech.

Inventer - Innover - Proposer - sont les clés d'une université ouverte vers la Cité et le monde.
.