• Le 03 octobre 2018

Daniela Heimpel, doctorante en science politique à l’Université de Montréal et à l’Université de Nantes (cotutelle internationale), et Saaz Taher ont dirigé la publication "Les défis du pluralisme : au-delà des frontières de l'altérité" qui vient de paraître aux Presses de l'Université de Montréal.

Les défis du pluralismeLa pluralité – qu’elle soit ethnoculturelle, linguistique, religieuse, de genre ou sexuelle – caractérise l’ensemble des démocraties libérales occidentales. Néanmoins, elle est souvent présentée comme un « problème » dans les discours publics. On juge que cette altérité menace l’image dominante de la société, image fondée sur l’idée d’une "vraie" communauté et des individus qui devraient la composer.

Comment se construisent les récits d’exclusion, de marginalisation et de stigmatisation à l’égard de groupes sociaux aussi divers que les femmes ou les peuples autochtones ? Comment différentes formes de pluralité sont-elles mises en opposition quand on les accuse d’altérer les valeurs, les normes, la culture et l’identité de la société majoritaire ?

En s’inspirant de divers cas en Europe et en Amérique du Nord, les auteurs de cet ouvrage examinent ces questions politico-pratiques et normatives selon une perspective de théorie politique. Ils fournissent des analyses permettant à la fois de comprendre les dynamiques en cours dans les démocraties libérales et de formuler des propositions pour répondre aux défis qu’elles soulèvent.

Auteur-e-s: Charles Taylor (préface); Taiaiake Alfred, Valérie Amiraux, Jean Baubérot, Gérard Bouchard, Harry Brighouse, Ryoa Chung, M. Victoria Costa, Matteo Gianni, Myriam Hachimi Alaoui, Naïma Hamrouni, David Koussens, Arnauld Leclerc, Janie Pélabay, Céline Romainville, Michel Seymour.