Porté par l'Université de Nantes (Capacités) et le Marine Renewable Energy Ireland (MaREI) Centre" UIT-MG (Underwater Imaging Techniques for Marine Growth) est un projet de 18 mois mené en collaboration avec l'University College Cork. Le projet étudiera comment les techniques d'imagerie sous-marine peuvent être utiles pour comprendre le chargement sur des structures marines dû à la croissance de  connexes de bio-salissures. L'accent sera mis sur les structures de type treillis. Les objets d'étude sont des dispositifs flottants, d'énergie renouvelable, les pipelines sous-marins et les quais sur pieux. En plus du développement et de l'évaluation des techniques d'imagerie, les essais en bassin océanique à vagues seront effectués.

L'Université de Nantes met à disposition son protocole et son outil d'inspection sous-marin, développé dans le cadre des thèses de H. Ameryoun (2015) et M. O'Byrne (2014) et le centre de recherche hydraulique maritime (Hydraulics and Maritime Research Centre) fournira les moyens d'essais en bassin. Il est envisagé un recours à des robots sous-marin et l'inspection d'autres défauts. Pour l'Université de Nantes, c'est la concrétisation de l'application d'une thèse financée à 50% sur fonds propres (thèse de M. O'Byrne en collaboration avec le Trinity College de Dublin) et d'une thèse financée à 100% par l'Université dans le cadre de l'IUML (Institut Universitaire Mer et Littoral).

Ce dispositif avait été testé à l'origine lors d'un contrat avec TOTAL et IFREMER pour l'évaluation de la colonisation par corraux des structures pétrolières dans le golfe de Guinée: contrat entre 2012 et 2014 "Quantification de l'effet des coraux sur les chargements aléatoires des structures de type Jacket dans le Golfe de Guinée : essais en bassin, analyse d'image et modélisation des micro-rugosités".

Responsable scientifique: Franck Schoefs