Le programme de financement

Le programme Interreg Europe du Nord-Ouest (ENO) fait partie de la politique de cohésion européenne et est financé par le Fonds européen de développement économique et régional (FEDER).

Créé pour encourager la coopération en Europe du Nord-Ouest, le programme est à la recherche de projets qui aboutiront à des résultats concrets pour améliorer la qualité de vie des citoyens et réduire les disparités au sein des régions. Le programme cofinance jusqu’à 60 % les projets approuvés qui traitent l’une des trois priorités du programme que sont l’innovation, la réduction du carbone et l’utilisation efficace des ressources et des matériaux. Le budget total disponible s’élève à 370 millions d’euros.
 

Résumé du projet

Le projet REAMIT propose d'adapter les technologies innovantes existantes et de les appliquer à la gestion de la chaîne d'approvisionnement agroalimentaire en ENO. La réduction des déchets alimentaires est une priorité absolue pour l'UE (88M tonnes ou 143B€ par an de déchets) qui s'est engagée à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2030 en se concentrant sur toutes les étapes de la chaîne d'approvisionnement.
 

REAMIT se concentrera sur les fruits et légumes, la viande et le poisson qui sont gaspillés en plus grandes quantités. La chaîne d'approvisionnement comprend les agriculteurs, les transformateurs d'aliments, le conditionnement, la distribution, la logistique et les grossistes et détaillants.
 

Le consortium est composé de partenaires français, britanniques, irlandais, allemands et hollandais en raison de la quantité de chaînes d'approvisionnement alimentaire interconnectées existantes et du gaspillage alimentaire majeur dans ces pays.
 

REAMIT adaptera les technologies existantes de l'Internet des Objets (IoT) et des Big Data (Spectroscopie Raman et CyberBar) pour répondre au mieux aux besoins et aux spécificités du système de gestion des chaînes d'approvisionnement agroalimentaire en ENO.
 

A l’issue du projet, ces technologies seront en mesure de surveiller et d'enregistrer en temps réel la qualité des aliments et de signaler les aliments dégradés. Ces technologies seront également un outil d’aide à la décision pour les distributeurs afin d’optimiser la gestion des aliments en passe d’être retirés de la vente et proposer pour ceux-ci des options alternatives à la poubelle.
 

Les objectifs chiffrés du projet REAMIT sont :
 

  • réduire de 1,8M tonnes par an les déchets alimentaires sur la zone ENO, soit 3B€ par an,
  • éviter 5,5Mtonnes par an d’émissions de CO2,
  • tester et opérer 8 solutions,
  • soutenir 20 entreprises.


Logo
Ce projet a bénéficié d'un soutien financier du Programme Européen de Coopération Territoriale INTERREG North-West Europe financé par la Commission européenne à travers le Fonds Européen pour le Développement Régional.