Le niveau local : les conseils de composantes

L'université est riche de 20 composantes de recherche et de formation qui ont chacune une certaine autonomie du fonctionnement. Une composante est dirigée par un directeur (ou "doyen") qui est élu par le conseil de la composante. Ce dernier regroupe des étudiants (entre 20% et 30% selon les composantes), des enseignants et des personnels administratifs et techniques. Il prend toutes les décisions qui concernent directement la composante (budget, maquette de diplômes, ...).


Les autres instances représentatives des personnels

Sur des thématiques et des secteurs d’activité particuliers, d’autres conseils, commissions et comités préparent les décisions pour les trois conseils ou débattent sur les conditions de travail.

Commission paritaire d’établissement, comité technique d’établissement, Comité hygiène, sécurité et conditions de travail, Commission consultative paritaire des agents non titulaires, Commission consultative des doctorants contractuels… Ces instances sont composées d’élus issus de toute la communauté universitaire et représentent les enseignants, les personnels administratifs et techniques (BIATSS) et les étudiants.

Chaque établissement d'enseignement supérieur doit disposer d'un Comité hygiène, sécurité et conditions de travail (CHSCT).  Le rôle de cette instance consultative est de contribuer à la protection de la santé physique et mentale et de la sécurité au sein de l'établissement. Il participe à l'analyse des risques auxquels les personnels et les usagers (étudiants, public...) peuvent être exposés et propose les actions de prévention nécessaires. Il contribue ainsi à l'amélioration des conditions de travail. À la suite d'accident ou de signalement de danger, le CHSCT est chargé de l'enquête.

L'Université de Nantes dispose d'un CHSCT central et de 5 CHSCT de site.

Consultez la liste des membres (accès restreint)