Le COFECUB - Comité Français d'Evaluation de la Coopération Universitaire et Scientifique avec le Brésil, a été créé en 1979 pour évaluer et piloter le programme majeur de coopération en matière de recherche et de formation avec le Brésil, créé à la même date à l'initiative des gouvernements français et brésilien.


Travaillant en collaboration avec la CAPES (Coordenação de Aperfeiçoamento do Pessoal de Nível Superior) et l'USP (Universidade de São Paulo), le COFECUB est présidé par le professeur Pierre Jaisson, Vice-président de l'Université Paris 13, et intègre 6 experts scientifiques auquel s'associent des représentants des deux ministères de tutelle (Ministère des Affaires Etrangères et de l'Education Nationale, de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur), de la Conférence des Présidents d'Universités et de la Conférence des Grandes Ecoles.


Deux accords sont actuellement en place :

  •   L'accord CAPES-COFECUB

Signé en 1979, son but est de pérenniser les échanges de haut niveau au travers d'un accord cadre de coopération inter-universitaire. La CAPES cofinance à part égale les missions courtes des chercheurs et universitaires et finance en totalité les boursiers brésiliens.

  • L'accord USP-COFECUB

Son objectif premier est la création d'un système d'échanges académiques par lequel les enseignants chercheurs brésiliens et français développent des recherches conjointes de haut niveau. Ce programme, financé du côté brésilien par l'Université de São Paulo porte pour l'essentiel sur des missions de courte durée et a été mis en place en 1994.

La pérennité de ces programmes, la diversité des champs disciplinaires ainsi que le nombre de centres de recherches et d'Institutions d'enseignement supérieur répondant à l'appel d'offres annuel, permettent d'évaluer son efficacité. Les projets soutenus par le COFECUB depuis près de 30 ans ont donné lieu à de nombreuses publications scientifiques, à la soutenance d'environ 1500 thèses de doctorat brésiliennes et 300 françaises, à des mémoires, colloques nationaux ou internationaux. Au fil des années le sigle est devenu synonyme de qualité, en France comme au Brésil.