Série de portraits spontanés réalisée lors de la dernière édition du Wave Gotik Treffen en juin 2011.

Exposition réalisée par Gabrielle Marion - Etudiante en M1 Philosophie - UFR Lettres et Langages

Photo de Gabrielle Marion

Ancienne étudiante de l'école d'architecture de Bretagne et de l'école des Beaux-arts de Nantes, Gabrielle Marion poursuit désormais des études de philosophie à l'Université de Nantes. Elle n'a cependant pas abandonné la photographie, ni son travail d'écriture et de mise en scène de textes poétiques. En tant que photographe elle définit son travail comme à la fois documentaire et intimiste.

C'est le cas ici avec cette série de portraits spontanés réalisée lors de la dernière édition du Wave Gotik Treffen en juin 2011. Ce festival se tient tous les ans depuis 1992 à Leipzig, au Sud-ouest de Berlin, et rassemble des adeptes de mouvances musicales « dark » : rock gothique, EBM, bruitisme, darkwave, neofolk, néoclassique, médiévale, expérimentale, gothic metal, deathrock et punk ne sont que quelques exemples. Ces clichés sont là pour témoigner d'un archaïsme persistant chez l'humain, un tribalisme qui décline ici ses formes les plus sophistiquées et élaborées. Qu'elles aient trait à la culture punk, industrielle, gothique ou fétichiste, ces formes dissimulent, sous une mascarade prétentieuse, des visages simples ; puisqu'il suffit de croiser un regard pour que le masque tombe.

En savoir plus : www.wix.com/gabriellemarion/portfolio


Historique de l'exposition dans le projet Temps d'exposition :

  • l'exposition était au SUIO de l'Université début 2013.
  • l'exposition était au Pôle étudiant en septembre 2013