https://www.univ-nantes.fr/medias/photo/xl-vacm_1664207752977-jpg
  • Le 26 septembre 2022
    false false

Des chercheurs de l’Unité du système nerveux entérique dans les maladies digestives et du cerveau (TENS // Inserm - Nantes Université) et du Laboratoire des sciences du numérique de Nantes (LS2N // CNRS - Nantes Université - IMT Atlantique - Centrale Nantes) ont collaboré à la réalisation d'une bande dessinée de vulgarisation scientifique autour du microbiote. Coordonnée par la délégation Grand Ouest de l’Inserm et les éditions Delcourt, la BD "Voyage au centre du microbiote" nous raconte le rôle de cet acteur-clé dans le développement de nos organes et le maintien de notre santé qui est loin de nous avoir livré tous ses pouvoirs…

Voyage au coeur du microbiote La bande dessinée plante le décor à Microbiota, une île du Pacifique. Lorsqu'un milliardaire fabrique un cocktail de bactéries destiné à aider l'humanité à vivre mieux et plus longtemps, l'Eubiosa, il n'en faut pas plus pour que les journalistes accourent à la présentation. L'une d'elle, Alice Sentina, est pourtant bien décidée à faire entendre à son hôte que les enjeux de cet organe sont bien plus vastes qu'il ne l'imagine.

La réalisation de cette BD s'appuie sur l’expertise des spécialistes mondiaux du microbiote, donc celles :
 
  • Des chercheurs nantais, dont trois scientifiques de l’unité "système nerveux entérique dans les maladies digestives et du cerveau" (TENS) à Nantes : Michel Neunlist (directeur de l'unité), Johanna Zoppi, (doctorante) et Justine Marchix (postdoctorante) ;
     
  • De deux scientifiques du Laboratoire des Sciences du Numérique (LS2N) : Damien Éveillard (enseignant-chercheur) et Samuel Chaffron (chercheur) ;
     
  • De Catherine Michel (microbiologiste INRAE) et Sidonie Laverne, directrice scientifique de la recherche et de l’innovation à l’Institut de cancérologie de l’Ouest (ICO) ;
     
  • Des scientifiques de l’Exploration humaine et robotique à l’Agence spatiale européenne (ESA) : Didier Schmitt (coordonnateur), Angelique Van Ombergen (coordonnatrice pour la recherche sur l’humain) et Christophe Lasseur (chef de projet multidisciplinaire MELiSSA)
Sous la coordination de Pierre Da Silva, responsable information, communication et culture scientifique à l'Inserm Grand Ouest.