Étudiants-entrepreneurs de la promotion Starter, programme d'accompagnement labellisé Pépite, ils racontent comment ils vivent le confinement, comment ils s'adaptent à celui-ci et si cette période remet en question leur projet. Aujourd'hui, Doriane Amrani qui développe sa propre marque de vêtements semi-mesure.

Doriane Amrani - étudiant-entrepreneur - Université de Nantes
 "Nous communiquons régulièrement avec les membres de la promo du programme "Starter", ça aide à garder la motivation !" 


Carte d'étudiante-entrepreneure //

  • Nom : Amrani
  • Prénom : Doriane
  • Nom du projet : Amrani Couture
  • Parcours universitaire : BTS métiers de la mode, Design de mode à Montréal, DIU Étudiant-Entrepreneur

Le projet // 

Je crée des vêtements et accessoires semi-mesure. Mes clients participent à la création de leur pièce en choisissant et en associant les différents design que je leur propose.

> Voir aussi // Doriane Amrani : son parcours, son projet et sa vision de l'entrepreneuriat

Le confinement // 

Expérience, adaptation, organisation :
 

Étant revenue dans ma famille, j’essaie au maximum de travailler le matin quand tout est plus calme.

L’avantage de ce confinement c’est qu’il me permet d’ajuster mon emploi du temps. Je m’octroie plus facilement des pauses pour regarder des séries et me détendre, je travaille le soir si j’en ai envie, etc. Je réalise de nombreuses activités manuelles avec ma petite sœur de 4 ans. Mais avec le beau temps je passe beaucoup de temps dans le jardin à ne rien faire et profiter du soleil !

L'accompagnement à distance :
 

Nous communiquons régulièrement avec les membres de la promo du programme "Starter", ça aide à garder la motivation ! Par ailleurs, je trouve que l’accompagnement à distance se passe bien.  Avec une connexion et un ordinateur on peut participer aux différents ateliers même si je trouve plus sympa d’échanger présentiel.

Confinement et projet entrepreneurial :

J'ai le temps de me poser plus de questions pour faire grandir et affiner mon projet, notamment sur les notions commerciales et de cibles ! Ce confinement est comme une bulle dans le temps qui me permet de faire le point sur mon projet, sur ce qui a été fait et sur ce qu’il reste à faire. Je suis encore plus motivée !

Cette période me permet de me recentrer sur des points essentiels que je n’avais pas questionné avant. J’approfondis des sujets et j’essaye au maximum de profiter du temps que j'ai.

Le conseil de Doriane pour "bien" vivre le confinement : 
 

Mettre à profit notre temps libre pour faire ce que l’on aime et que l’on n’a pas le temps de faire habituellement.