https://www.univ-nantes.fr/medias/photo/robot_1610441479922-jpg
  • Le 13 janvier 2021
    false false

Le Laboratoire des sciences du numérique de Nantes (LS2N - Université de Nantes - CNRS - Inria - Centrale Nantes - IMT Atlantique) est partenaire d’un vaste programme de recherche en robotique qui a récemment été retenu dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt "EquipEx+" (Equipement d’excellence) du Programme investissement d’avenir (PIA3). Un vrai coup d’accélérateur pour la robotique nantaise, une des priorités scientifiques de l’Université de Nantes.

Batiprint Porté par le CNRS, le projet TIRREX (Technological Infrastructure for Robotics Research of Excellence) rassemble 17 laboratoires français spécialisés en robotique et représente dix ans de recherche dans le domaine. Suite du projet ROBOTEX - labellisé par le PIA1 - l’objectif du projet TIRREX est cette fois de créer des plateformes technologiques pour la recherche d’excellence en robotique au service de la société.


Robotique XXL : une priorité scientifique de l’université

Le Laboratoire des sciences du numérique de Nantes (LS2N) participe pleinement à cette dynamique de recherche. Impliqué dans le projet ROBOTEX et aujourd’hui TIRREX, le laboratoire nantais a développé ces dernières années un savoir-faire et une expertise dans le domaine de "la robotique XXL". Sa participation au nouveau projet TIRREX doit permettre de développer cet axe à Nantes.  L’objectif est d’un côté de s’inscrire dans les priorités scientifiques de l’Université de Nantes, notamment l’axe industrie du futur avec la production des grandes machineries pour les partenaires industriels, et de l’autre de développer la robotique de chantier pour accompagner les changements avec le numérique dans le domaine de la construction.

Le LS2N s’appuie sur un écosystème nantais dynamique, avec la présence de grandes industries et de organismes de recherche (IRT Jules Verne, grands groupes de la construction et du BTP, Novabuild, Fédération française du bâtiment,...), auxquels s’ajoutent les activités de la startup issue de l’Université de Nantes, Batiprint3D.

L'Université de Nantes bénéficie d'un budget de 850 000€ qui permettra la mise en place d’une plateforme de robotique XXL à Saint-Aignan-de-Grand-Lieu. Un investissement progressif des locaux sera mis en place pendant la durée du projet (8 ans). Il s’agira d’utiliser une partie du bâtiment de 1000 m2 ainsi l’espace extérieur.
 

EquipEx+ : 442 millions d'€

L'action Equipements structurants pour la recherche du P.I.A.3 ou E.S.R./EquipEx+ vise à soutenir de nouveaux équipements d'envergure nationale, dont la vocation principale est la recherche scientifique et qui promeuvent un leadership scientifique français. Cette action participe également de la transformation numérique de la recherche et de l'innovation. Le Premier ministre a décidé de retenir pour financement les 32 projets A+ et 18 projets A, les deux projets A restant étant inscrits sur une liste complémentaire. Les moyens attribués directement à ces projets s'élèvent à 422 millions d'€.