https://www.univ-nantes.fr/medias/photo/vignette-interview-catherine-de-charette_1656341224291-jpg

Dans quelques semaines, Catherine de Charette directrice générale de la Fondation Nantes Université quittera ses fonctions. L'occasion de faire avec elle un point en forme de bilan après ces 7 années passées à la tête de la Fondation. Depuis sa création en 2011 et son repositionnement en 2015, la Fondation n’a eu de cesse de grandir et de s’étoffer pour accompagner des projets qui éclairent des sujets de société et répondent aux grands enjeux de demain. Une stratégie qui s’est avérée gagnante avec près de 12 millions d’euros collectés aujourd’hui.

 

Equipe Fondation 1) En tant que directrice de la Fondation Nantes Université, quel a été votre moteur ces sept dernières années ?

Mon moteur ? Mes convictions ! La philanthropie n’est pas un vain mot, ce n’est pas un effet de mode. Je suis convaincue qu’il est essentiel de renouer avec sa philosophie et sa pratique. Générosité, altruisme, solidarité….
Ainsi, comme un mantra, j’ai porté et répété ces 4 valeurs qui sont : renouer avec la philanthropie, se mettre au service du plus grand nombre, porter le savoir comme bien commun et faire le pari de la transmission.
Mon moteur a été de mettre la fondation au service de la transformation de l’université avec pour objectif que l'université soit reconnue et visible sur le territoire et qu’elle retrouve ses lettres de noblesse.
Il faut encourager et « éduquer » à la philanthropie et faire ensemble le pari de la transmission aux côtés des jeunes pour se mettre au service des générations futures.

2) Quelles sont les forces aujourd’hui de la Fondation ?

Depuis sa création en 2011 et son repositionnement en 2015, la Fondation n’a eu de cesse de grandir et de s’étoffer pour accompagner des projets qui éclairent des sujets de société et répondent aux grands enjeux de demain. Aujourd’hui nous en accompagnons près d’une quarantaine, tous d’intérêt général.
Sa force, c’est sa connaissance métier et son engagement au service de l’intérêt général. Elle a su faire de la pédagogie, témoigner de sa capacité de suivi et de rigueur dans le process des dons, poser les questions de confiance et démontrer les engagements respectés.
Une stratégie qui s’est avérée gagnante, avec près de 12 millions d’euros collectés aujourd’hui.
Sa force, c’est d’avoir également réussi à rassembler une communauté de donateurs, particuliers et entreprises. Nos donateurs témoignent ainsi de leur attachement et de leur reconnaissance à Nantes Université.  

3) Quelle est la chose dont vous êtes la plus fière ?

Nos 600 donateurs qui nous ont fait confiance et renouvellent leur confiance en se réengageant à nos côtés !
Fierté d’avoir conduit la Fondation là où elle est aujourd’hui. La place qu’elle occupe n’aurait pas été possible sans le talent, le soutien et l’engagement de toutes celles et tous ceux qui composent l’université : étudiants, enseignants, chercheurs et personnel.
Enfin, je suis fière de l’équipe de la Fondation sans qui cette histoire n’aurait pu s’écrire.