Dans le cadre de l'infection pulmonaire coronavirus Covid-2019 qui sévit actuellement, nos équipes sont à pied d'oeuvre pour répondre à cette situation exceptionnelle et aux besoins des étudiants et des personnels.

Mobilité internationale pour le 1er semestre de l'année universitaire 2020-2021 - Edit du 11/05/2021

L'Université de Nantes demande à ses étudiants souhaitant partir dans le cadre d’un échange hors Europe, de reporter leur mobilité sur le semestre 2 de l'année universitaire 2020-2021.
Concernant les mobilités d'échange en Europe (programme Erasmus+ et conventions Europe), nous conseillons aux étudiants sélectionnés pour une mobilité en 2020-2021 de ne pas engager de dépenses liées au transport ou au logement jusqu’à nouvel ordre.

Mobilités sortantes prévues à l'étranger (étudiants et personnels) pour l'année universitaire 2019-2020

L'Université de Nantes a pris la décision de suspendre toutes les mobilités prévues à l'international (en Europe et Hors Europe) ainsi que dans les DOM-TOM, à compter du lundi 16 mars et jusqu'à nouvel ordre. Cela concerne aussi bien les étudiants (études et stages) que les personnels.

Mobilités sortantes d'étudiants actuellement à l'étranger (études et stages) - Edit du 26/03/2020

Nous invitons chaque étudiant concerné et actuellement à l'étranger à consulter le site du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères et à sélectionner le pays dans lequel il se trouve pour prendre connaissance des recommandations à respecter. Nous leur recommandons également à observer les recommandations des universités partenaires ou établissements d’accueil dans lesquels leur mobilité a lieu.

En accord avec ces recommandations, compte tenu de cette situation exceptionnelle et dans le but d’anticiper des situations qui tendent à devenir plus complexes et problématiques, l’Université de Nantes préconise à présent très vivement un retour en France quelle que soit votre situation :
  • Mobilité d’études : maintien des cours en distanciel depuis votre pays d’accueil
  • Mobilité de stage : maintien du stage en télétravail depuis votre pays d’accueil ou maintien du stage sans confinement
Les vols internationaux depuis et vers vos pays de mobilité seront très fortement réduits dans les jours à venir, ou le sont déjà dans certains cas.
  • Si vous trouvez un vol retour rapidement, vous êtes invités à nous envoyer par mail : → vos coordonnées de vol (date, heure, compagnie, n° de billet)
  • Si vous ne parvenez pas à trouver un vol, vous êtes invités à nous envoyer par mail : → Nom, prénom, mail de contact, n° de téléphone , pays et ville dans laquelle vous vous trouvez
Mail de contact : international.europe@univ-nantes.fr

Mobilité sortante semestrielle interrompue et évaluation / contrôle des connaissances -  Edit du 22/04/2020

La crise sanitaire a eu un impact sur les étudiants en mobilité semestrielle. Lorsque la mobilité a été interrompue, le responsable de formation mettra en place conjointement avec l’université d’accueil des modalités de contrôle des connaissances pour chaque étudiant concerné.
Les durées effectives des mobilités étant différentes d’un cas à un autre (certains ont pu suivre les enseignements de leur université d’accueil tout en étant confinés alors que d’autres sont revenus en France dès le début de la crise), il n’est pas possible d’avoir un traitement généralisé. L'Université de Nantes veillera à ne pas pénaliser les étudiants dont la mobilité internationale a été écourtée et tiendra compte, pour l'évaluation des connaissances, de la globalité de leur cursus.

Étudiants internationaux inscrits à l'UN et présents à Nantes, Saint-Nazaire ou La Roche-Sur-Yon

La Direction des relations internationales de l'Université de Nantes va contacter l'ensemble des étudiants internationaux de notre université afin de leur rappeler la situation sanitaire, la fermeture au public et la suspension des cours en présentiel et également leur demander de bien veiller à respecter les mesures de confinement.

Je suis étudiant aux États-Unis, que dois-je faire ?

D'une manière générale, il est recommandé aux Français en séjour temporaire aux États-Unis de prendre les mesures nécessaires pour  rentrer en France : si votre visa expire d'ici le 30 juin, il vous est fortement recommandé de ne pas attendre cette date pour trouver une  solution de retour.

Cette recommandation est fondée sur les fortes   incertitudes qui pèsent sur la disponibilité de vols commerciaux vers l'Europe et la France dans les jours qui viennent et donc le risque de se trouver aux États-Unis sans solution de retour pour une durée  indéterminée.

Les étudiants d'échange en détresse financière qui ne seraient pas en  mesure d'assurer les coûts d'un retour anticipé doivent se mettre  rapidement en contact avec leur établissement d'origine en France,  ainsi qu'avec leur famille et leurs proches. Si aucune solution ne leur  est proposée, alors ils doivent se tourner vers les autorités  consulaires pour les tenir informées.
  
 Les étudiants qui présentent un risque particulier de vulnérabilité  médicale au regard de leur condition sanitaire sont invités à se faire connaître des ambassades et consulats.
  
S'agissant des étudiants inscrits dans un parcours diplômant (Bachelor,  Master, PhD, JD...) et/ou dont le séjour se prolonge au-delà de l'été  prochain, il leur est recommandé de rester aux Etats-Unis, tant que les conditions énoncées ci-dessous sont réunies.
En tout état de cause, une décision de rester aux Etats-Unis implique obligatoirement :

  • d'être en possession d'une assurance santé suffisamment  robuste pour couvrir les risques liés au coronavirus
  • de disposer d'un logement (on ou off campus) qui permette de  se conformer aux consignes de distanciation sociale dans toutes les  activités de la vie quotidienne
  • d'avoir les moyens d'assumer le risque financier d'un séjour  prolongé sur le territoire des États-Unis (en cas de suspension des vols commerciaux dans la durée).

Dans tous les cas, les étudiants doivent impérativement se signaler   auprès de l'officier d'immigration de leur établissement d'accueil aux  Etats-Unis.

Stages : suspension, télétravail, évaluation, aides financières en cas de perte de stage - Edit du 13/05/2020

L'Université de Nantes a décidé de suspendre tous les départs en stage et ce, jusqu'à nouvel ordre. Seules les conventions en télétravail (ou avenant à une convention déjà signée) peuvent être maintenues ou conclues.
Pour les étudiants actuellement en stage en France, il a été demandé à ce que le stage soit interrompu (ou suspendu), sauf s'il se déroule dans le cadre d'un télétravail à domicile.
Les étudiants suivant des études de santé, en stage en officine ou en milieu hospitalier, ne sont pas concernés par ces dispositions. Leur engagement, auprès des professionnels de santé, est important dans cette crise sanitaire et nous leur en sommes reconnaissants.

Evaluation des stages

Ces décisions ont un impact et des aménagements des règles de validation des années et des diplômes seront proposés par les composantes.

Certains étudiants auront effectué leur stage en totalité tandis que d’autres ne seront pas restés suffisamment de temps en stage pour valider les compétences attendues. L'Université de Nantes souhaite donc maintenir une équité de traitement entre les étudiants.

Il pourra par exemple être proposé aux étudiants des travaux complémentaires lorsque cela est possible pour compenser l’absence de stage. Dans le cas de certains diplômes pour lesquels il n’y a pas de poursuite d’étude et pour lesquels le suivi d’un stage est primordial (pour obtenir un titre professionnel ou parce que nécessaire pour trouver un emploi), il est possible de mettre en place le stage au plus tard jusqu’au mois de décembre 2020.
Rapprochez-vous de votre composante pour en savoir plus sur les modalités qu'elle choisit de mettre en oeuvre.

Aide financière en cas de perte de stage ou d'emploi

Afin de répondre aux situations exceptionnelles générées par la crise sanitaire actuelle, le ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation a mis en place une aide à destination des étudiants qui auraient perdu un emploi ou un stage pendant cette période. Accessible dès maintenant, une plateforme est mise en place sur le site etudiant.gouv.fr pour les étudiant·es qui souhaiteraient en faire la demande.

Rendez-vous sur le site etudiant.gouv.fr pour en savoir plus sur les critères d'attribution de cette aide exceptionnelle.