À compter du lundi 18 janvier 2021, l'ensemble des activités de l'Université de Nantes sur site (enseignements, recherche, services universitaires) s'organisent entre 6h et 18h, de façon à permettre aux usagers et personnels de regagner leur domicile dans le respect des horaires du couvre-feu.

Le fonctionnement en mode distanciel reste la règle. Des activités et services limitativement définis peuvent toutefois se tenir sur site dans le plus grand respect des gestes barrières.

Cet espace d'information est régulièrement mis à jour pour répondre à vos questions. Un espace d'information est également disponible pour les étudiants.

Les réponses à vos questions

Travail à distance / travail sur site

La règle : le travail à distance

Jusqu'à nouvel ordre, le travail à distance reste la règle chaque fois que cela est possible. Téléchargez le guide du travail à distance

L'exception : le travail sur site

Les activités réalisées sur site doivent être réservées en priorité :
  • aux agents qui participent au déploiement des mesures de prévention sur site (logistique, maintenance, sûreté, prévention, encadrants...)
  • aux activités logistiques ou de maîtrise d'ouvrage qui nécessitent une intervention sur des équipements ou des bâtiments ou un suivi de prestataires
  • aux activités qui nécessitent l'accès à des applications ou ressources informatiques ou technologiques qui ne sont pas accessibles à distance, ou l'accès à des dossiers ou pièces justificatives non dématérialisées, ou une interaction avec des usagers ou des prestataires qui ne peut être réalisée à distance.

Puis-je être autorisé à revenir travailler sur site ?

Le travail à distance reste la règle mais cependant, à titre dérogatoire, les personnels employés par l'Université de Nantes sont autorisés, après accord de leur hiérarchie, à se rendre sur leur lieu de travail dans les conditions suivantes :
  • Personnels dont les fonctions ne peuvent être qu'accessoirement exercées à distance pour la durée strictement nécessaire en lien avec les nécessités de service
  • Personnels rencontrant des difficultés de santé recommandant la présence sur site, sur attestation de la médecine du travail ou à défaut du médecin traitant
  • Personnels exerçant intégralement leur activité en travail à distance depuis le début de la deuxième période de confinement, et dont la présence sur site est justifiée soit par une fragilité particulière identifiée par le responsable hiérarchique, soit par des difficultés liées au poste informatique ou au poste de travail, pour un maximum d'une journée par semaine.

Qui peut signer une autorisation ?

Ces autorisations de travail sur site sont accordées :
  • par les préfigurateurs de pôle, les directeurs de composante ou d'unité de recherche pour les personnels et doctorants contractuels qui relèvent de leur responsabilité, ainsi que pour les stagiaires et apprentis accueillis à l'université
  • par la Directrice Générale des Services pour les agents des services universitaires placés sous sa responsabilité

Que faire si je dois travailler avant 6h ou après 18h ?

À titre dérogatoire, les personnels employés par l'Université de Nantes dont la présence sur site est impérative après 18h ou avant 6h, sont autorisés, après accord de leur hiérarchie, à se déplacer entre leur lieu d'exercice de l'activité professionnelle et leur domicile, avec l'obligation de présenter leur carte professionnelle ou un justificatif de déplacement professionnel en cas de contrôle.

Quels sont les outils disponibles pour travailler à distance ?

Vous travaillez à distance avec les applications et les outils numériques de l'université, voici quelques conseils d'usage qui vous aideront au quotidien. Consultez la FAQ dédiée

L'autorisation spéciale d'absence (ASA)

Quatre situations particulières sont prises en compte pour l’attribution d’autorisation spéciale d'absence (ASA) :
  • Les agents « contacts à risque » qui font l’objet d’une mesure d’isolement en tant que contact à risque de contamination selon la procédure de « contact tracing » mise en œuvre par l’Assurance maladie exercent leurs fonctions à distance lorsque celles-ci sont télétravaillables. Dans le cas contraire, ils bénéficient d’une ASA sous réserve de fournir une attestation d’isolement délivrée sur le site declare.ameli.fr.
  • Les personnes vulnérables exercent leurs fonctions à distance lorsque celles-ci sont télétravaillables. Dans le cas contraire, ils bénéficient d’une ASA.
  • Le bénéfice d’une ASA est accordé à l’un des parents d’enfants de moins de 16 ans dont la crèche, l’école ou le collège/lycée aurait fermé ou lorsque l'enfant est identifié comme contact à risque. Dans cette situation, si ses activités ne sont pas télétravaillables, l'agent peut bénéficier d'une ASA, non décomptée sur le contingent annuel d'ASA pour garde d'enfant. Il présente un justificatif (attestation de l'établissement d'accueil de l'enfant, attestation de l'assurance maladie).
  • Les agents qui présentent des symptômes de la Covid-19 exercent leurs fonctions à distance lorsque celles-ci sont télétravaillables. Dans le cas contraire, ils bénéficient d’une ASA, sous réserve de communiquer le récépissé généré par la plateforme de la Caisse nationale de l’assurance maladie  (CNAM). Pour ce faire, ils remplissent le formulaire en ligne sur la plateforme « declare.ameli.fr » » et s’engage à effectuer un test de détection du SARS-CoV-2 inscrit à la nomenclature des actes de biologie médicale (RT-PCR ou antigénique) dans un délai de deux jours.
    • Si le résultat du test est négatif, l’agent public doit enregistrer la date d’obtention du résultat du test sur la plateforme « declare.ameli.fr » et reprendre dès le lendemain de la réception des résultat du test de détection l’exercice de ses fonctions.
    • Si l’agent n’a pas réalisé de test après s’être déclaré symptomatique, l’ASA est requalifiée en absence injustifiée.
Les déclarations sur le site declare.ameli.fr concernent l’ensemble des agents de l’Université, y compris ceux qui sont affiliés à la MGEN.

Autres situations

  • Les enseignants vacataires peuvent participer à la réalisation des enseignements à distance. Dans cette hypothèse, ils seront rémunérés sur la base d’une attestation de service fait.
  • Le chômage partiel ne concerne pas les agents publics. Les agents contractuels, comme les agents titulaires sont considérés comme étant en travail à distance ou en autorisation spéciale d'absence selon leur situation. La rémunération des personnels contractuels reste inchangée.

Qui puis-je contacter pour mes questions RH pendant le confinement ?

Ma ou mon gestionnaire RH peut être contacté-e par mail : tous les contacts

Comment enregistrer mes jours de travail à distance ou d'ASA dans G2T ?

Sur G2T, dans le menu agent, sélectionnez "covid 19 - temps de travail ". Vous pourrez indiquer les dates et le motifs (travail à distance, ASA).

Dois-je poser des congés durant la période de fermeture de l’établissement ?

La situation actuelle ne remet pas en cause la période de fermeture de l’Établissement prévue par la note relative aux congés du 21 août 2020, à savoir du jeudi 24 décembre 2020 au soir au lundi 4 janvier 2021 au matin (sauf dérogation expressément accordée par la Présidente). Il s’agit d’un minima, cette période pouvant être plus longue selon les services.

Au-delà de la fermeture des locaux, la période de fermeture correspond à un arrêt de l’activité de l’établissement. Ainsi, les agents doivent déposer leurs congés durant cette période, y compris les agents préalablement en situation d’autorisation spéciale d’absence (ASA), laquelle ne se justifie plus en période de fermeture.  

Procédures à adopter en fonction des situations personnelles

Que faire si je suis une personne vulnérable ?

Vous êtes identifié·e comme une personne vulnérable (voir liste ci-dessous).
  • Prenez rendez-vous avec votre médecin traitant (de préférence en téléconsultation) qui vous établira un certificat d'isolement, à transmettre à la DRHDS
  • Si vos missions sont télétravaillables, travaillez à distance (guide du travail à distance)
  • Si vos missions ne sont pas télétravaillables, vous serez placé en autorisation spéciale d’absence (ASA) par votre  supérieur hiérarchique. L'ASA est enregistrée dans le logiciel de gestion du temps

Que faire si je vis avec une personne vulnérable ?

Une personne de votre domicile est identifiée comme vulnérable ou à risque* (voir liste ci-dessous).
  • Si vos missions sont télétravaillables et après accord de votre encadrant-e, travaillez à distance (guide du travail à distance) avec un justificatif du médecin traitant
  • Si vos missions ne sont pas télétravaillables, vous retournez travailler sur site en respectant scrupuleusement les gestes barrières.

Que faire en cas de symptômes évocateurs de la Covid-19 ?

L’entrée sur les sites universitaires n’est pas autorisée aux personnes (étudiants, personnels, visiteurs extérieurs) présentant l’un des signes suivants : perte de goût et/ou de l’odorat.  
De la même manière une personne manifestant plusieurs symptômes parmi les signes évocateurs suivants : fièvre, toux, éternuements répétés, mal de gorge, nez qui coule, maux de tête inhabituels, difficulté à respirer, fatigue intense inexpliquée ne doit pas se rendre sur les campus universitaires.
  • Ne venez pas travailler, isolez-vous chez vous
  • Prévenez votre hiérarchie de votre absence
  • Prenez rendez-vous avec votre médecin traitant (de préférence en téléconsultation) qui vous prescrira un test (PCR ou antigénique)
  • Suite à la consultation, transmettez le certificat médical donné par votre médecin à la DRHDS. Vous êtes placé-e en arrêt maladie.
  • Informez votre hiérarchie des préconisations données par le médecin (durée arrêt de travail par ex.)
  • Si vous avez des difficultés à respirer, appelez le 15

Si votre test est positif

  • Ne venez pas travailler, isolez-vous strictement chez vous pendant 7 jours (à partir du début des symptômes)
  • Informez votre hiérarchie de la prolongation de votre absence conformément à Article L4122-1 du code du travail
  • Préparez la liste des personnes que vous avez rencontrées dans le cadre privé ou professionnel, la semaine précédente ; notez la durée du contact, les gestes barrières pratiqués... 
  • Connectez-vous à https://declare.amelie.fr qui vous délivrera un arrêt de travail rétroactif (dans la limite de 4 jours de rétroactivité) et consultez : MesConseilsCovid
  • Informez le médecin du travail du résultat positif de votre test par mail (manuele.bouchet@univ-nantes.fr)
  • Si vous êtes enseignant, signalez-vous
Si vous êtes testé positif, enregistrez la date d’obtention du résultat du test sur la plateforme « declare.ameli.fr ».  Vous serez placé en congé de maladie à compter du jour correspondant à la date indiquée dans l’arrêt établi et transmis par la CNAM à l’issue de l’appel téléphonique dans le cadre du « contact tracing ». La durée du congé de maladie dépend des circonstances propres à chaque patient. Le jour de carence ne s’appliquera pas.

Que faire en cas de test positif à la Covid-19 ?

Après un test positif par RT-PCR ou test sérologique, votre cas de COVID est confirmé, vous êtes symptomatique ou asymptomatique.
  • Ne venez pas travailler, isolez-vous strictement chez vous pendant 7 jours (à partir du début des symptômes)
  • Informez votre hiérarchie conformément à Article L4122-1 du code du travail
  • Préparez la liste des personnes que vous avez rencontrées dans le cadre privé ou professionnel, la semaine précédente ; notez la durée du contact, les gestes barrières pratiqués... 
  • Si vous êtes enseignant, signalez-vous
  • Connectez-vous à https://declare.amelie.fr qui vous délivrera un arrêt de travail si vous êtes symptomatique et consultez : MesConseilsCovid
  • Informez le médecin du travail du résultat positif de votre test par mail (manuele.bouchet@univ-nantes.fr)
  • Si vous n’avez pas de de symptômes vous serez placé en ASA ou en travail à distance (guide du travail à distance) si vos missions sont télétravaillables.

Que faire en cas de contact avec une personne positive, sans avoir respecté les gestes barrières ?

Vous êtes considéré comme "cas contact" si vous avez été en contact direct (quelque soit la durée) avec une personne testée positive au COVID sans avoir appliqué les mesures barrière ou si vous avez partagé un espace pendant au moins 15mn consécutives ou cumulées  avec cette personne toujours sans mesure barrière
  • dans un délai de 48h précédant les symptômes de la personne positive (si personne symptomatique) et après,
    ou
  • dans un délai de 48 h précédent le résultat du test positif (si la personne n'est pas symptomatique) et après.

Dans ce cas :

  • Isolez-vous chez vous pendant 7 jours à compter de la date du dernier contact potentiellement infectant.
  • Prenez rendez-vous pour un test entre 5 et 7 jours après le contact ou faites vous tester au plus vite si vous habitez sou le même toit
  • Prévenez votre hiérarchie de votre absence conformément à Article L4122-1 du code du travail
  • Si vous n’avez pas de de symptômes et que vos missions sont télétravaillables, travaillez à distance (guide du travail à distance)
  • Si vous avez des symptômes, voir la question « En cas de symptômes évocateurs du Covid »
  • Si vos missions ne sont pas télétravaillables, vous serez placé-e en autorisation spéciale d’absence (ASA) par votre supérieur hiérarchique pour une durée de 7 jours maximum. L'ASA est enregistrée dans le logiciel de gestion du temps. Aucun justificatif ne vous sera demandé.

Que faire en cas de contact avec une personne potentiellement positive ?

  • Dans l'attente du résultat du test de votre contact, si vos missions sont télétravaillables et après accord de votre encadrant-e, travaillez à distance (guide du travail à distance)
  • Si vos missions ne sont pas télétravaillables, vous reprenez votre activité sur site en respectant scrupuleusement les gestes barrière
  • Si le résultat du test de votre contact est positif, vous êtes "cas contact", dans ce cas reportez-vous à la question "En cas de contact avec une personne testée positive sans avoir appliqué les mesures barrières"

Que faire si je suis en situation de handicap ?

Au cours de cette nouvelle période de confinement, l'université renforce les actions en faveur des personnels en situation de handicap, afin de leur garantir les meilleures conditions de travail possibles.
En savoir plus

Que faire si l'établissement scolaire de mon enfant ferme ?

  • Si votre activité n’est pas télétravaillable et que vous avez un mode de garde, vous pouvez poursuivre votre activité sur site
  • Si vous n’avez pas de mode de garde, prévenez votre hiérarchie, en joignant une attestation sur l’honneur de l’absence du mode de garde
  • Transmettez le justificatif de fermeture temporaire de la classe ou de l’école fourni par l’ARS, à votre supérieur hiérarchique, qui le fera suivre à la DRHDS
  • Si vos missions sont télétravaillables, travaillez à distance (guide du travail à distance)
  • Si vos missions ne sont pas télétravaillables, vous êtes placé-e en autorisation spéciale d’absence. L'ASA est enregistrée dans le logiciel de gestion du temps et n'est pas décompté du contingent annuel.

Que faire si mon enfant est malade (Covid-19 ou autre) ?

  • Si votre activité n’est pas télétravaillable et que vous avez un mode de garde, vous pouvez poursuivre votre activité sur site
  • Si vous n’avez pas de mode de garde, prévenez votre hiérarchie, en joignant une attestation sur l’honneur de l’absence du mode de garde + l'attestation de la CPAM.
  • Prenez rendez-vous avec votre médecin traitant (de préférence en téléconsultation) qui vous établira une attestation pour garde d’enfant malade, à transmettre à la DRHDS
  • Si vos missions sont télétravaillables, travaillez à distance (guide du travail à distance)
  • Si vos missions ne sont pas télétravaillables, vous serez placé-e en autorisation d’absence « garde d’enfant malade » (droit annuel de 6 ou 12 jours en fonction des cas)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
* Personnes vulnérables : Décret n° 2020-521 du 5 mai 2020 définissant les critères permettant d'identifier les salariés vulnérables présentant un risque de développer une forme grave d'infection au virus SARS-CoV-2 et pouvant être placés en activité partielle au titre de l'article 20 de la loi n° 2020-473 du 25 avril 2020 de finances rectificative pour 2020
  • Être âgé de 65 ans et plus ;
  • Avoir des antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d'accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • Avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications ;
  • Présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d'une infection virale : broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil, mucoviscidose notamment ;
  • Présenter une insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • Être atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
  • Présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm2) ;
  • Être atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
  • Présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;
  • Être au troisième trimestre de la grossesse.
  • Être atteint d'une immunodépression congénitale ou acquise :
    • médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;
    • infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;
    • consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
    • liée à une hémopathie maligne en cours de traitement.

Accès aux bâtiments universitaires

Quels sont les conditions pour obtenir une autorisation d'accès à mon bâtiment ?

Le travail à distance reste la règle mais cependant, à titre dérogatoire, les personnels employés par l'Université de Nantes sont autorisés, après accord de leur hiérarchie, à se rendre sur leur lieu de travail dans les conditions suivantes à compter de la date fixée nationalement pour la fin de la période de confinement :
  • Personnels dont les fonctions ne peuvent être qu'accessoirement exercées à distance pour la durée strictement nécessaire en lien avec les nécessités de service
  • Personnels rencontrant des difficultés de santé recommandant la présence sur site, sur attestation de la médecine du travail ou à défaut du médecin traitant
  • Personnels exerçant intégralement leur activité en travail à distance depuis le début de la deuxième période de confinement, et dont la présence sur site est justifiée soit par une fragilité particulière identifiée par le responsable hiérarchique, soit par des difficultés liées au poste informatique ou au poste de travail, pour un maximum d'une journée par semaine.

Qui peut signer une autorisation ?

Ces autorisations de travail sur site sont accordées :
  • par les préfigurateurs de pôle, les directeurs de composante ou d'unité de recherche pour les personnels et doctorants contractuels qui relèvent de leur responsabilité, ainsi que pour les stagiaires et apprentis accueillis à l'université
  • par la Directrice Générale des Services pour les agents des services universitaires placés sous sa responsabilité
L’entrée sur les sites universitaires demeure interdite à toute personne présentant des signes d’infection (fièvre, toux, éternuement, essoufflement, etc.) ou positive à la Covid-19.

Quels documents je dois avoir pour me déplacer ?

Une nouvelle phase du protocole sanitaire s'ouvre avec l’instauration d’un couvre-feu de 18h à 6h. L'attestation pour circuler en journée ne sera donc plus nécessaire.

Les personnels qui travaillent sur site à titre dérogatoire devront stopper leurs activités au plus tard à 18h. En cas de contrôle après 18h ou avant 6h entre le lieu de travail et le domicile, la carte professionnelle et l'attestation dérogatoire peuvent être présentées.

Les personnels employés par l'Université de Nantes dont la présence sur site est impérative après 18h ou avant 6h, sont autorisés, après accord de leur hiérarchie, à se déplacer entre leur lieu d'exercice de l'activité professionnelle et leur domicile, avec l'obligation de présenter leur carte professionnelle ou un justificatif de déplacement professionnel en cas de contrôle.

Mesures sanitaires à appliquer sur site

Rappel des règles et mesures barrières

Consultez les règles communes sur cette page : Covid 19 - Consignes sanitaires
 

Aérez et à désinfectez votre espace de travail

En cours de journée, aérez l’espace autant que possible
Pulvérisez du spay désinfectant sur du papier essuie-mains et nettoyez (Lampe de bureau, téléphone, clavier et souris, chaise / Fauteuils, point de vigilance : accoudoirs, interrupteurs, poignées...)

Les consignes sanitaires pour l'organisation des examens sur site

Si vous organisez des épreuves en présentiel, une check-list complète est à votre disposition pour faciliter l'organisation (télécharger le document en .xls ou .pdf).
Les consignes sanitaires à appliquer par les étudiants sont précisées dans cette affiche.

Temps de réunion

Les réunions à distance sont à privilégier. De façon exceptionnelle et limitée, une réunion en présentiel peut être organisée dans une limite à 6 personnes au maximum.

Dans ce cas, il n'est pas autorisé de se restaurer dans la salle. La mise à disposition de boisson (café, thé...) et encas pour ces réunions est interdite.

Temps conviviaux

Les temps conviviaux dans les locaux administratifs sont interdits.

Activités de formation / examens

Comment s'organise la reprise des enseignements suite à la circulaire du 22 janvier 2021 ?

Suite à la circulaire du 22 janvier dernier, l'Université de Nantes va pouvoir accueillir les étudiants pour une reprise partielle des enseignements, dans le respect deux conditions cumulatives :

   1. dans la limite de 20% de la capacité d’accueil globale de chacun de nos bâtiments ;
   2. dans des salles dont la capacité d'accueil est le double du groupe accueilli.

Exemple : Nous avons 3 salles dans un bâtiment ; une salle de 30 pers. max et deux salles de 20 pers max. Cela fait 70 pers. max au total. Une jauge globale de 20% équivaut à 14 personnes pouvant être accueillies dans le bâtiment en même temps.
Ces 14 personnes peuvent, par exemple, toutes être accueillies dans la salle 30 ou en mettant 7 personnes dans chacune des deux salles de 20.

Les capacités d'accueil sont établies selon ces conditions, en lien avec les directeurs de composantes.

Quels sont les outils disponibles pour enseigner à distance ?

Le service Service de production et d'innovation numérique (SPIN) vous accompagne dans le choix des outils numériques pour vos enseignements.
Une FAQ "enseigner et évaluer avec le numérique est également mise à jour régulièrement pour répondre à toutes vos questions
 

Comment adapter ma pédagogie pour l'enseignement à distance ?

Le Centre de développement pédagogique (CDP) propose des RDV individuels ou collectifs pour accompagner les enseignants.
Consultez l’espace web du CDP

Que faire si j'ai des problèmes de connexion ou de matériel informatique ?

Vous pouvez contacter vos informaticiens de proximité : Service Numérique - assistance utilisateur

Puis-je exercer mes activités d'enseignement après 18h ?

À titre dérogatoire, et lorsque l'organisation ne permet pas leur tenue avant 18h, certaines activités d'enseignement peuvent se tenir en présentiel au-delà des horaires du couvre-feu (cours en présentiel ou captation vidéo sur site).


Quelles sont les règles pour la tenue des examens ?

Les examens doivent être organisés dans le strict respect du protocole sanitaire. Le cadre à suivre et les mesures à respecter pour les épreuves écrites et orales ont été transmis aux composantes le 18 novembre. Téléchargez le document transmis aux composantes.
Chaque composante déterminera le mode d’organisation des examens terminaux de fin de premier semestre par formation et par année et de définir les modifications des modalités de contrôle des connaissances (MCC) si nécessaire, afin qu’elles soient soumises à la CFVU pour approbation. Pour rappel, les MCC doivent être communiquées aux étudiants 15 jours avant la tenue des examens.
Il est conseillé d’adresser aux étudiants, en amont des épreuves, les consignes à respecter et le protocole spécifique à la composante pour l’organisation des épreuves.

Si vous organisez des épreuves en présentiel, une check-list complète est à votre disposition pour faciliter l'organisation (télécharger le document en .xls ou .pdf).

Les consignes sanitaires à appliquer par les étudiants sont précisées dans cette affiche.

Quelles sont les règles pour les stages ?

Les étudiants sont autorisés à poursuivre ou commencer leur stage :
  • en présentiel lorsque les structures d'accueil sont autorisées à poursuivre leur activité en présentiel ;
  • à distance lorsque les structures d'accueil ne sont pas autorisées à poursuivre leur activité en présentiel mais en travail à distance.
Si le stage impose des déplacements, les organismes fourniront obligatoirement une autorisation de déplacement dérogatoire au stagiaire.
Pour les stages réalisés à l'Université de Nantes, la direction générale des services fournira des modèles d'autorisation de déplacement dérogatoire pour les étudiants dont l'activité serait maintenue sur site.

Quelles sont les règles pour les mobilités internationales des étudiants ?

Pour tout savoir, consultez la FAQ mise à jour la la Direction Europe International

Les enseignements pratiques qui exigent des manipulations pourront-ils être effectués ?

La formation à distance est la règle pour toutes les formations. Toutefois, dans le cas de certains enseignements pratiques où la discipline est expérimentale par essence et ne peut être effectuée à distance (TP avec manipulation en chimie, physique, biologie, lorsque l’enseignement consiste en une activité sportive etc…), ceux-ci pourront se tenir en présence.  Consulter les arrêtés du Recteur autorisant les enseignements en présentiel.

Activités de recherche et mobilités à l'étranger

Puis-je continuer mes activités de recherche sur site ?

Toutes les activités professionnelles se poursuivent, en particulier les activités de recherche et concourant à la formation par la recherche. Par ailleurs, le télétravail est la règle. L'accès aux laboratoires est possible uniquement si une présence est absolument nécessaire à la poursuite des recherches. Cette présence sur site fait l'objet d'une autorisation exceptionnelle accordée par les directeurs d'unités de recherche.

Puis-je me déplacer au sein du territoire national ou à l'étranger pour réaliser une mission... ?

Tous les déplacements qui peuvent être reportés doivent l'être.

Cependant les déplacements peuvent se poursuivre si la mobilité est justifiée (ex : astreinte, suivi d'un matériel dans une autre région) et si l'activité réalisée n'est pas télé-travaillable.

Seules les mobilités dans l'espace européen sont autorisées, dans le respect des consignes sanitaires des pays d'accueil. Toutes les mobilités hors Europe doivent être annulées. Le conseil aux voyageurs est à consulter avant chaque départ sur le site du ministère de l'Europe et des affaires étrangères.

L'université se réserve le droit d'annuler ces déplacements si la situation se dégrade.

Le déplacement doit être validé pour les personnels par le directeur d'unités pour les laboratoires de recherche, le directeur de composante pour les composantes ou la direction générale pour les services universitaires.

Fonctionnement de l'établissement

Quelles sont les règles pour les achats ?

Les achats se déroulent conformément au guide interne des achats et il n'y a pas de règle dérogatoire liée au confinement.

Quelles sont les procédures financières ?

Comment transmettre les documents justificatifs des dépenses et recettes au comptable ?
Durant le confinement, les documents pourront continuer à être transmis à l'agence comptable au format "papier" (permanence courrier tous les jours) et sous forme dématérialisée uniquement pour les services ne faisant que du télétravail :

A l'issue de la période de confinement ou quand vous êtes présents, il conviendra de transmettre les documents "papier" à l'agence comptable.

Qu'en est-il de la saisie des services faits ?
A défaut des bons de livraisons/prestations, les services faits pourront être saisis sur simple courriel du prescripteur qu'il faudra joindre à la commande SIFAC ;
Tous les bons de livraisons/prestations devront être joints à SIFAC a posteriori.

Qu'en est-il des signatures ?
Toute personne utilisant sa signature doit avoir une délégation.
Pour cette période il sera possible d'utiliser une signature numérisée des documents qu'il faudra obligatoirement remettre au format PDF afin de sécuriser l'envoi.

Les événements organisés par l'université sont-ils maintenus ?

Les événements et manifestations de l’université sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

Dispositifs d'écoute et de soutien

Les dispositifs d'écoute et de soutien d'un point de vue médical, psychologique, social ou encore sur les questions RH sont maintenus en présentiel et à distance, pendant toute la durée du confinement. 
 

Bibliothèques universitaires

Les bibliothèques universitaires sont-elles accessibles ?

La mise en place du couvre-feu national à partir de 18h, annoncé par le gouvernement, implique la modification des horaires d'accueil dans les BU. En savoir plus

Quelles sont les modalités d'accès aux bibliothèques universitaires ?

L'accès se fait obligatoirement via rendez-vous, que ce soit pour l'emprunt de documents ou la consultation sur place. Une application est en cours de développement et une communication sera faite. La jauge de 50 % mise en œuvre en septembre est maintenue. L'ensemble des services sont assurés : réservation d'ouvrages, PEB, salles informatiques, prêt de petits matériels, etc. Les prêts en cours à la date du confinement ont été automatiquement prolongés d'un mois.
En savoir plus sur les conditions d'accès

Restauration

Les restaurants universitaires sont-ils ouverts ?

Certaines structures de restauration collective restent ouvertes pendant le confinement, avec des modalités adaptées. Les personnels de l'Université de Nantes autorisés à travailler sur site peuvent s'y restaurer. En savoir plus

Restauration sur place dans les salles de restauration de l’université pour les personnels

Affiche restauration autorisée Les déjeuners sur le lieu de travail sont à limiter (privilégier le travail en présentiel par demie journée par exemple).

Si vous devez déjeuner sur votre lieu de travail, deux solutions:
  • Si vous travailler dans un bureau individuel, déjeunez à votre bureau.
  • Si vous n’avez pas de bureau individuel,  déjeunez dans un espace dédié défini par votre service/composante.
    Ces espaces sont identifiables grâce à l’affiche ci-contre

Respectez obligatoirement la règle des 3M

  • Masque : le masque doit être retiré uniquement le temps que vous déjeuniez.
  • Mains : Lavage des mains obligatoire avant et après avoir déjeuné.
  • Mètre : Distanciation physique de 2 mètres minimum obligatoire en l’absence du port du masque

Rappel des consignes spécifique liées à la restauration
  • Respectez la jauge indiquée à l’entrée de l’espace dédié (8m² par personne)
  • Respectez la distanciation physique de 2m et le placement en quinconce
  • Ne partagez pas votre nourriture (paquets de chips, gâteaux …) ni vos boissons (gobelet de café, …)
  • Respectez obligatoirement les consignes sanitaires et de sécurité en vigueur (issues de secours accessibles en permanence, ne pas manger dans les laboratoires, ne pas perturber ni gêner les flux de circulation, ne pas stationner dans les escaliers …)
  • Aérez  l’espace lorsque cela est possible
  • Nettoyez et désinfectez votre espace et/ou les équipements utilisés (micro-ondes, chaise, table, …) avec le matériel mis à disposition (solution désinfectante, essuie-tout)
  • Veillez à jeter l’ensemble de vos déchets dans une poubelle. L’ensemble des espaces collectifs mis à votre disposition pour déjeuner doivent rester propres.

Temps conviviaux

Les temps conviviaux dans les locaux administratifs sont interdits.

Activités culturelles et sportives

Les activités sportives et culturelles organisées par l'université sont-elles maintenues ?

Pendant cette période de confinement, les pratiques sportives et culturelles seront suspendues sauf s’ils sont inclus dans la formation.

Vous n'avez pas trouvé la réponse à l'une de vos questions ?

Vous pouvez compléter le formulaire ci-dessous :

saisir le code présent dans l'image

Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique destiné à la direction de la communication de l’Université de Nantes. Les informations nominatives collectées ont pour seule finalité de pouvoir répondre aux questions des personnels liées à la situation sanitaire. Les données collectées ne sont destinées qu’à l’usage propre de l’Université de Nantes et seront conservées durant au maximum 2 mois à compter de l'enregistrement de votre saisie.
Conformément à la loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 révisée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression de vos données personnelles. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant ou vous opposer au traitement des données en vous adressant à Stéphanie Arnaud à communication-interne@univ-nantes.fr ou en envoyant un courrier à l’attention de Université de Nantes - Direction de la communication, service web - 1, quai de Tourville BP 13522 - 44035 Nantes Cedex 1, en précisant l’objet de votre demande et en justifiant de votre identité (copie d’une pièce d’identité à joindre à votre demande).