Intervenant : Laurent La Torpille

Descriptif

En amont de "La Nuit blanche des chercheurs", l'Université invite l'artiste Laurent La Torpille à s'associer aux doctorants en biologie cellulaire pour concevoir un projet de réalisation numérique.




Contenu

Une dizaine de séances entre septembre et décembre permettront au groupe de doctorants inscrits sur le projet de découvrir l'univers de l'artiste, et le champ de l'art numérique, et de participer à la conception et réalisation d'une œuvre numérique autour de la thématique de la biologie cellulaire.

L'artiste sera en résidence pour lui permettre de s'immerger dans l'univers de la biologie cellulaire et de rencontrer les acteurs de la recherche.

Une visite de Stereolux et une présentation de sa partie « Laboratoire Art & technologies » seront également proposées aux participants afin de leur faire découvrir le chant de l'art numérique.

Le projet aboutira à la présentation d'une œuvre réalisée par l'artiste et les doctorants, qui sera présentée lors de "La Nuit blanche des chercheurs" à Stereolux le 9 février 2017. Une restitution intermédiaire du projet sera également présentée en décembre à tous les étudiants de masters en biologie cellulaire.

Informations pratiques

  • Ouvert seulement aux doctorants de Santée
  • Nombre de participants : 15
  • Séances : calendrier à venir

Présentation de l'intervenant

Autodidacte issu de la culture underground et artiste numérique de la première heure, Laurent La Torpille se consacre depuis les années 90 à la création numérique dans son acception la plus large. De la musique électronique au graphisme, en passant par la conception d'environnements dynamiques et de logiciels de création, il repousse sans cesse les limites de l'expérimentation. Protéiforme, son travail s'articule autour de recherches esthétiques et plastiques qui placent l'individu et les nouvelles technologies au cœur des processus de création.

L'atelier est coproduit par l'Université de Nantes et Stereolux.
"La Nuit blanche des chercheurs" est organisée par la Structure Fédérative de Recherche François Bonamy (SFR Santé).