• Le 13 février 2014

L’Université de Nantes s’implique sur la question du vieillissement de la population par le biais d’un projet interdisciplinaire régional rassemblant plusieurs laboratoires de recherche de l’Université de Nantes. Le projet "LMA" (Longévité, Mobilité, Autonomie) permettra sur trois ans d’envisager des actions novatrices pour améliorer la mobilité et l’autonomie des personnes âgées en lien avec les pratiques de santé et les politiques de développement du territoire.

Depuis plusieurs années, le vieillissement de la population française est devenu un enjeu de société majeur. Selon les derniers chiffres de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), la part des personnes de plus de 60 ans va augmenter jusqu'en 2035, pour atteindre 31%. En 2035, les personnes de plus de 75 ans devraient représenter 13,6% de la population (contre 8,5% en 2007) et le nombre de personnes dépendantes devrait s'établir à 1,55 million (contre 1,15 million en 2007).

Le projet "Longévité, Mobilité, Autonomie" (LMA), porté par Christophe Cornu (Laboratoire Motricité, Interactions, Performance - Université de Nantes) et Gilles Berrut (UFR Médecine et techniques médicales - CHU de Nantes, Président du Gérontopôle des Pays de la Loire) et financé par la Région des Pays de la Loire dans le cadre de son appel à projet "émergence collective", s'inscrit dans ce questionnement sur le vieillissement progressif de la population. Prévu sur 3 ans, le projet aura pour objectif d'étudier l'impact de l'avancée de âge chez les personnes âgées sur leur mobilité et sur l'amélioration de leur qualité de vie. Il s'intéressera plus particulièrement aux mécanismes et facteurs impliqués dans l'altération/optimisation de la mobilité en lien avec le vieillissement.

Ce projet interdisciplinaire s'inscrit dans la dynamique initiée par le Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire et appuyée par la mission recherche interface Université de Nantes - Gérontopôle, autour de la thématique du vieillissement visant particulièrement à initier et susciter des collaborations entre les partenaires ligériens. Plusieurs laboratoires de l'Université de Nantes impliqués dans la mission recherche interface Université de Nantes - Gérontopôle (groupe LeaRN - Longévité et Autonomie, Recherche Nantaise) participeront au projet et apporteront leur expertise dans leur discipline respective.

Le projet LMA s'inscrit également dans la stratégie de recherche 2014-2020 de l'Université de Nantes, portée par Frédéric Benhamou, vice-président Recherche. "L'interdisciplinarité est aujourd'hui un élément clé  aussi bien sur le plan de la recherche fondamentale que sur celui de l'innovation", souligne Frédéric Benhamou. "L'interdisciplinarité est une aide majeure dans l'analyse et la compréhension des phénomènes et des systèmes complexes et la compréhension et la conception de réponses aux grands enjeux sociétaux de la planète."