• Le 15 octobre 2015

Houle, marée, tempête... les structures en mer comme les éoliennes ou les hydroliennes sont souvent mises à rude épreuve. Pour améliorer leur durée de vie et leurs performances, un centre R&D entièrement entièrement dédié à la construction navale et aux énergies marines renouvelables (EMR) regroupe désormais industriels et chercheurs autour de ces problématiques.

Plusieurs équipes de recherche, PME et grands groupes industriels parmi lesquels STX France, Dassault Systèmes ou DCNS occupent depuis quelques semaines cette gigantesque plateforme collaborative de 17 000 m² travaillant aussi bien à la mise au point de nouveaux alliages métalliques, plus légers performants que le développement de nouvelles méthodes d'assemblage pour construire des structures plus résistantes et moins coûteuses.

Au sein de cette plateforme, de nombreux chercheurs et enseignants-chercheurs de l'Université de Nantes participent aux différents projets. Reconnus mondialement dans les domaines de la robotique et du génie civil, l'Institut de Recherche en Communications et Cybernétique de Nantes (IRCCyN) et l'Institut de recherche en génie civil et mécanique (GeM) apportent notamment leurs compétences et leur expertise sur le vieillissement des matériaux, l'instrumentation, la robotique ou encore la bio-colonisation. Deux cellules de compétences de Capacités, filiale de l'Université de Nantes, collaborent également sur cette plateforme : Robotique et procédés et Ixead (Surveillance des ouvrages portuaires et offshores : Modélisation, contrôle et prédiction).
 

ajouter à votre site

Moteur de l'innovation sur son territoire et membre fondateur de l'IRT Jules Verne dans lequel elle apporte son expertise sur le sujet des matériaux innovants, des procédés avancés et de la robotisation, l'Université de Nantes est également un acteur phare sur le territoire sur la thématique des Energies marines renouvelables (EMR). Sur les 63 laboratoires de recherche qu'elle compte, 12 sont directement mobilisés dans la recherche et l'innovation sur cette thématique à travers de nombreux projets nationaux et internationaux.