• Le 08 septembre 2014

Le Laboratoire de planétologie et géodynamique de Nantes (UMR-CNRS 6112 – LPG-Nantes) participera à la prochaine mission sur Mars à l’horizon 2020. L’instrument SuperCam, construit par un consortium d’une douzaine de laboratoires français dont le LPG-Nantes, a en effet été sélectionné cet été par la NASA pour équiper le futur rover martien. Actuellement impliqués dans la mission "Mars Science Laboratory" lancé en 2012, les chercheurs nantais seront également chargés de l’analyse des nouvelles données.

De la vie sur Mars ? Si les chercheurs veulent aujourd'hui y croire, ils veulent à l'avenir s'en persuader. Alors que le rover Curiosity analyse en ce moment la surface martienne, une nouvelle mission vers la planète rouge a déjà été programmée par la NASA pour 2020. Objectif : en connaître un peu plus sur la géologie de la planète rouge. Pour cette nouvelle mission, le rover équipera un nouvel instrument (SuperCam) construit par un consortium d'une douzaine de laboratoires mené par l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP, Toulouse) et le Los Alamos National Laboratory (Etats-Unis). Un développement auquel le LPG-Nantes (*) sera étroitement associé en apportant notamment son savoir-faire en techniques d'imageries spatiales.

  • Un équipement high-tech
Placé sur le mât du rover, SuperCam sera l'héritier de l'instrument Chemcam, actuellement équipé sur Curiosity, la technologie en plus. Il combinera en effet davantage de techniques et de technologies permettant d'analyser plus finement la minéralogie des roches. SuperCam comportera notamment une caméra couleur pour recueillir des images à très haute définition afin de connaître la texture de la roche et le contexte géologique des analyses effectuées. Le rover sera également équipé d'un système de collecte et de conservation d'échantillons martiens qui pourront être récupérés dans une future mission vers Mars. L'instrument sera livré en décembre 2018 à la NASA, la mission Mars 2020 étant programmée pour juillet 2020.

  • Le savoir-faire du LPG-Nantes au service de la mission sur Mars
Le Laboratoire de planétologie et géodynamique de Nantes (LPG-Nantes) participera dans un second temps à la phase d'atterrissage du rover sur Mars, en février 2021, puis apportera son savoir-faire dans l'analyse des nouvelles données pendant toute la durée de la mission. L'implication du laboratoire nantais dans cette nouvelle mission s'inscrit dans les objectifs du laboratoire depuis sa création, en 2000. Le laboratoire a en effet été le premier à initier et développer des travaux scientifiques à l'interface entre la géologie et la planétologie. Le laboratoire a aujourd'hui comme mission "d'étudier la Terre pour mieux comprendre les planètes... et réciproquement", résume Olivier Grasset, directeur du LPG-Nantes.

(*) Olivier Grasset, Stéphane Le Mouélic, Nicolas Mangold