L'Université de Nantes propose des aménagements pour permettre aux sportifs de haut niveau de concilier études et objectifs sportifs ambitieux, et ce quelle que soit la formation envisagée.

La statut "sportif de haut niveau"

Pour en bénéficier, l'étudiant doit :

  • Être sur les listes de haut niveau du ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative
ou
ou
  • Justifier d'une pratique intensive à un niveau national
    (liste "nationaux").

    Cette disposition est étendue à la danse pour ceux qui justifient d'un niveau de pratique élevé et d'un projet personnel lié à l'activité.

M. Le NepvouUn dispositif complet d'aides et d'aménagements permet aux sportifs d'élite de préparer les échéances les plus importantes (Jeux Olympiques, Championnats du Monde) tout en suivant une formation menant à un diplôme universitaire. On peut parler dans ce cadre de suivi individualisé relayé par un réseau de 15 tuteurs dans les différentes formations.

Les étudiants de niveau national bénéficient également d'aménagements.

Dès la rentrée, remplir le dossier de demande de statut d'étudiant sportif de haut niveau (à prendre et à retourner complet au SUAPS ou à télécharger ci-dessous)

La lettre d'info

Au sommaire de la lettre n°21

Parlons Sports :
  • Ces étudiants qui font des performances aux jeux Olympiques, championnats d'Europe ou du Monde.A peine arrivés à l'université, ils se rectolettred'infodistinguent.
Parlons Etudes :
  • Un cursus dans l'enseignement supérieur et engagement sportif de haut niveau : pas facile.
  • L'université de Nantes s'engage, apporte des solutions.
  • Le 28 juin dernier Olivier Laboux, président de l'université, signait une convention en faveur du sport de haut niveau avec la Direction régionale de la Jeunesse et des Sports, la Région des Pays de la Loire, le Comité Régional Olympique et Sportif et le Centre Régional de Ressources, Expertise et Performance Sportive.
Télécharger la lettre d'info n°21