sous la direction de Martine Lani-Bayle et Marie-Anne Mallet avec des textes de Gaby Cohen-Bendit, Edgar Morin et André de Peretti Ed. Téraèdre, 2008.

Cet ouvrage, dû à deux spécialistes des récits de vie, est le premier à s'intéresser à Mai 68 du point de vue de la dimension intergénérationnelle de l'événement - de l'avènement plutôt, car entre "l'avènement, à savoir ce qui survient indépendamment de soi comme du contexte, et l'événement, ce que ce fait produira tant pour les personnes que les sociétés, il existe (donc) bien une marge au départ indécidable." Ce livre montre comment se construit la mémoire, individuelle ou collective. Et le lecteur aura plaisir à confronter ses souvenirs avec les textes, les témoignages et les récits de vie de cet ouvrage.

Martine Lani-Bayle et Marie-Anne Mallet
Enseignantes en sciences de l'éducation - Université de Nantes - CREN (Centre de recherche en éducation de Nantes)


Elles ont publié de nombreux articles et livres sur la question de la transmission intergénérationnelle ; le dernier livre de Martine Lani-Bayle, Les secrets de famille. La transmission de génération en génération (Odile Jacob, 2007) a connu un vif succès.