Cet ouvrage présente une version remaniée et augmentée de deux conférences de philosophie populaire portant sur des sujets de philosophie de la religion. Un Avant-propos explique à qui le désirerait ce qu'il faut entendre par là. L'ensemble est conçu pour être accessible à un public plus large que celui des seuls professionnels de la philosophie. Il tente d'exposer et d'illustrer l'utilité d'une démarche philosophique et rationnelle quand on parle de Dieu ou de la religion.



Résumé :
Fidéiste ! Hérétique ! Bigot ! Positiviste ! Cagot ! Cynique ! Obscurantiste ! Scientiste ! Superstitieux ! Voilà certaines des invectives échangées quand s'échauffe, lors des colloques philosophiques aussi bien que dans les repas de famille, une discussion sur la question inévitablement controversée des rapports entre  "foi et raison". En s'appuyant sur quelques lignes méconnues que Descartes consacra à cette question, le texte intitulé "Foi en Dieu et raison" tente de la clarifier et de proposer des outils théoriques pour l'aborder de façon sereine. Chemin faisant,  on rencontre quelques interrogations elles aussi difficiles et disputées : qu'est ce qu'un croyant ? Peut-on se passer de croyances ? Que "prouvent" les prétendues preuves de l'existence de Dieu et à quoi servent-elles ? Les relations de la science et foi sont-elles nécessairement conflictuelles ?


Si jamais Dieu existe, comment se fait-il qu'il y ait tant de mal dans le monde ?
Le second texte définit et étudie une réponse particulière la théodicée à cette interrogation tragique. Il présente deux exemples de théodicées (celle de Leibniz et celle, moins célèbre et sous bien des aspects plus étonnante, de Malebranche) et réfléchit à l'intérêt, à la portée et aux limites de ce type de discours qui constitue une des tentatives les plus abouties, philosophiquement parlant, pour prendre au sérieux la question qui jaillit spontanément quand on rencontre la souffrance : « pourquoi ? ».


Denis Moreau, ancien élève de l'ENS Ulm, agrégé de philosophie, membre de l'Institut universitaire de France, enseigne la philosophie à l'Université de Nantes. Ses recherches et publications portent principalement sur l'histoire de la philosophie du XVIIe siècle (Descartes, le cartésianisme) et la philosophie de la religion.