Contrairement à l'éolien posé, l'éolien flottant se caractérise par l'utilisation d'éléments de câble de transport d'énergie déployés entre le fond marin et la surface, au niveau de la structure flottante support de l'éolienne. Ces éléments, dits "câbles dynamiques", de plusieurs centaines de mètre de longueur, sont sollicités par les mouvements du support flottant, la houle, le courant marin, et sont de plus très sensibles à la bio-colonisation (biofouling). Ces câbles dynamiques sont aussi importants pour tous les systèmes EMR flottant (ETM flottant, houlomoteur, voire hydrolien ou plateforme hybride).

Le projet OMDYN a pour objectif d'apporter des premiers éléments de réponse aux besoins industriels spécifiques à l'éolien flottant sur les câbles dynamiques. Ces besoins concernent à la fois la conception du câble et son suivi en exploitation. Ce projet OMDYN, qui s'inscrit dans un programme de recherche plus vaste, va permettre de dégager des orientations pour la réalisation d'un banc d'essais dédié aux câbles dynamiques et pour tester en conditions réelles une méthode SHM (StructuralHealthMonitoring) pour les câbles électriques MT et HT.